L'essentiel Luxembourg n°2837 5 fév 2020
L'essentiel Luxembourg n°2837 5 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2837 de 5 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Luxembourg touché par les crues.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MERCREDI 5 FÉVRIER 2020/LESSENTIEL.LU Le mystère de la morphine injectée à cinq nouveau-nés Une infirmière d'un hôpital d'Ulm avait été arrêtée par erreur. Elle était soupçonnée d'avoir tenté de tuer cinq nouveaunés en décembre 2019. › È Mauvaise blague d'un passager MONTRÉAL Un avion de la compagnie canadienne Westjet qui se rendait en Jamaïque a fait demi-tour à mi-chemin après la mauvaise blague d’un passager affirmant avoir contracté le nouveau coronavirus. L’homme de 29 ans a été arrêté à la descente de l’avion. DAX Un mineur soupçonné du meurtre d'un adolescent de 17 ans, dont le corps a été retrouvé enterré dans un champ d'Yzosse (Landes), a reconnu avoir « serré le cou » de la victime et « frappé sa Plusieurs bébés calaos couronnés ont été saisis par les autorités. La justice allemande a annoncé hier poursuivre ses investigations pour comprendre comment cinq nouveau-nés ont pu être légèrement empoisonnés à la morphine et a présenté ses excuses à une infirmière incarcérée par erreur. Libérée après quatre jours, elle fait cependant, au même titre que ses cinq autres collègues ayant travaillé la nuit de l'incident, toujours partie des personnes suspectées. Cinq nouveau-nés de l'hôpital d'Ulm, en Allemagne, ont fait des crises respiratoires la même nuit. Un ado piégé et tué dans un champ tête au sol », a annoncé le procureur de Dax. Avec sa petite amie, arrêtée elle aussi, ils s'étaient entendus pour donner rendez-vous à la victime en lui faisant croire que seule la jeune femme s'y présenterait. Trafic d'animaux en Indonésie SURABAYA Alors que le pays se bat contre le commerce illégal d'espèces sauvages, les autorités indonésiennes ont procédé à l'arrestation de contrebandiers à Surabaya, sur l'île de Java. Ils ont saisi 27 perroquets cacatoès et des dizaines d'autres animaux vendus en ligne, comme des calaos couronnés. L'an dernier déjà, les policiers avaient démantelé un trafic de dragons de Komodo qui étaient vendus ensuite sur différents sites et notamment sur Facebook. « Jusqu'à présent, ces six personnes ont fait l'objet de soupçons initiaux en raison de leur proximité avec les bébés au moment de l'incident », a affirmé le porte-parole du parquet d'Ulm, Michael Bischofberger. Il a précisé que l'enquête était menée dans « toutes les directions » et que « aucune piste n'est exclue ». Les faits remontent au 20 décembre, quand cinq prématurés avaient été pris au même moment de problèmes respiratoires aigus. Une analyse avait révélé des traces de morphine. Une infirmière avait été soupçonnée, mais celle-ci clame son innocence depuis le début. La justice s'interroge sur la présence d'une seringue de lait maternel avec de la morphine dans le casier de l'infirmière. « C'est étrange », s'est contenté d'affirmer M. Bischofberger. Les pompiers à pied d'œuvre. Bilan tragique lors d'un carambolage ANVERS Une personne a perdu la vie et 49 autres ont été blessées, dont cinq grièvement, dans un carambolage qui s'est produit hier vers 13 h 30, dans un tunnel du boulevard périphérique d'Anvers, en Belgique. L'accident a impliqué deux autocars, trois camions et une voiture, dans laquelle une personne a trouvé la mort. Selon la police fédérale, 115 personnes au total ont été concernées. Soixante-cinq d'entre elles ont pu être évacuées « physiquement indemnes ». La police protège Mila, qui est menacée de mort Mila, 16 ans, a expliqué ne pas regretter ses propos sur l'islam. PARIS Le ministre de l'Intérieur français, Christophe Castaner, a affirmé hier que l'adolescente Mila et sa famille étaient protégées par les forces de l'ordre, la jeune fille faisant l'objet de menaces de mort pour avoir critiqué l'islam. Mila, une lycéenne de 16 ans dont les virulentes critiques sur l'islam ont été massivement relayées, a été inondée de menaces. Quinze jours après la publication de sa vidéo controversée, suivie d'une vague de menaces de mort et de viol, la lycéenne n'a toujours pas réintégré son lycée, où ses attaques ont provoqué l'indignation d'une partie des élèves. Elle se retrouve sans affectation scolaire, dans l'attente d'une solution du rectorat. Mila a assuré lundi sur TMC ne « pas regretter » ses propos, revendiquant son « droit au blasphème ».
MERCREDI 5 FÉVRIER 2020/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Le parquet enquête sur la Cour LUXEMBOURG Le parquet a saisi la police judiciaire hier pour mener une enquête sur d'éventuelles violences physiques à la Cour. Des violences physiques ontelles eu lieu à la Cour grandducale ? C'est en tout cas ce qu'affirme le journaliste du « Land » Pol Schock, dans un article paru le 17 janvier dans l'hebdomadaire, mais aussi, dimanche dernier, dans l'émission « Presseclub » de RTL. Il explique avoir des témoignages « crédibles » de gens qui disent avoir été les victimes de « coups » à la Cour. Le journaliste se montre d'ailleurs étonné que le parquet ne soit pas encore intervenu. C'est en se basant sur ces propos que le parquet a demandé à la police judiciaire PUB *Exempledeprix parpersonne,pour un départle14/07/2020 àl’hôtel PabisaBali. Offresoumise àconditions,selon disponibilités. L'annonce du parquet intervient peu après la publication d'un rapport sur le fonctionnement de la Cour. « de procéder à certains devoirs d'investigation ». Le parquet « attendra les conclusions de l'enquête pour décider des suites éventuelles ». Si les déclarations de Pol Schock se confirment, il peut décider de demander une enquête complète en bonne et due forme avec, si les faits le nécessitent, d'éventuelles poursuites. Cette annonce intervient quelques jours seulement après la publication du rapport de Jeannot Waringo sur la Cour, et à la veille, aujourd'hui, de sa présentation par le Premier ministre aux députés, puis à la presse (lire l'encadré). Au rapport Waringo, qui a "LES ENFANTS, DEVINEZ OÙ ON PART CETÉTÉ ! " VACANCES EN FAMILLE MAJORQUE EN JUILLET 7nuits 749 € * àpd TTC RÉSERVATIONS ENAGENCE DEVOYAGES OU SUR LUXAIRTOURS.LU Le rapport évoque la peur du personnel Dans son texte, le représentant spécial du Premier ministre, Jeannot Waringo, n'évoque pas de violences physiques, mais il écrit avoir « senti une certaine anxiété auprès des collaborateurs, comme l'anxiété d'être réprimandé ou de perdre leur emploi. J'ai senti une certaine peur du blâme, sans que les collaborateurs aient eu besoin d'exprimer ouvertement leurs sentiments ». À côté des problèmes au niveau de la gestion du personnel, existe aussi un flou dans la gestion financière. fait des vagues importantes et donné lieu à des demandes de réformes de la Cour, s'ajoute désormais une enquête sur d'éventuelles violences physiques au Palais. JÉRÔME WISS ET MAURICE MAGAR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :