L'essentiel Luxembourg n°2835 3 fév 2020
L'essentiel Luxembourg n°2835 3 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2835 de 3 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : la Cour au coeur des discussions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Sports LUNDI 3 FÉVRIER 2020/LESSENTIEL.LU LesBleus se paient l'Angleterre RUGBY L'équipe de France a créé la surprise hier en s'imposant face au XV de la Rose et a bien lancé son Tournoi des six nations. Étouffants. Surprenants. Impressionnants. Le XV de France, pour la première de son nouveau sélectionneur Fabien Galthié, a d'abord surclassé les vice-champions du monde anglais en remportant la première mi-temps (17-0), avant de lutter pour conserver son avance et s'imposer (24-17) hier au Stade de France en ouverture du Tournoi des six nations. Les patrons attendus des Bleus ont répondu présent, à commencer par Charles Ollivon, capitaine héroïque avec deux essais et un joli sauvetage à la 45 e minute alors que le XV de la Rose semblait avoir PUB Le spectacle de retrouvé un peu de piquant. Le demi de mêlée Antoine Dupont a également tenu son rôle. À 23 ans, le Toulousain a livré une prestation XXL et s'est transformé en sauveur pour son plaquage sur Willi Heinez (78 e). Les Anglais, d'habitude si sûrs d'eux, ont bafouillé leur rugby. La défaite en finale de la Coupe du monde face à l'Afrique du Sud ne semble pas vraiment digérée. Les Bleus ont passé leur premier test, mais tout n'a pas été parfait, comme la touche française pas aussi dominatrice qu'elle aurait dû l'être. Néanmoins, cette performance permet à Fabien Galthié de bien lancer son mandat. Samedi, le pays de Galles avait débuté son tournoi en atomisant l'Italie (42-0), alors que l'Irlande avait battu plus difficilement l'Écosse (19-12). RomanFrayssinet le 28 février, 20 h30, àlaRockhal, àEsch-Belval Bernard Le Roux (g.) et Charles Ollivon ont réalisé un gros match. Vite lu Pinturault se rapproche SKI Le Français Alexis Pinturault est revenu à 55 points du Norvégien Henrik Kristoffersen (7e, hier) au classement général de la Coupe du monde de ski alpin en remportant le slalom géant de Garmisch-Partenkirchen hier. Devenyns devant Sivakov CYCLISME Le Belge Dries Devenyns a remporté hier en Australie la Cadel Evans Great Ocean Road Race devant le Russe Pavel Sivakov. Le Schifflangeois Ben Gastauer a fini 30e. Kevin Geniets a fini 17 e du GP La Marseillaise remporté par Benoît Cosnefroy. Metz chute à Bucarest HANDBALL Les handballeuses de Metz ont subi leur première défaite de la saison en Ligue des champions hier à Bucarest, 32 à 27. Les Messines restent en tête de leur groupe du tour principal et en bonne position pour atteindre les quarts de finale. GAGNE tes places ! Pour gagner, envoie ROMAN suivi de tes coordonnées par SMS au 64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois) ouparticipe gratuitement sur lessentiel.lu/concours
LUNDI 3 FÉVRIER 2020/LESSENTIEL.LU Sports 25 Handball (H) o 13 e journée Berchem-Käerjeng 38-28 Dudelange-Schifflange 38-22 Esch-Pétange 33-20 Diekirch-Red Boys 27-28 Classement 1 Esch 13 +128 24 2 Red Boys 13 +119 22 3 Dudelange 13 +57 18 4 Berchem 13 +85 16 5 Käerjeng 13 +34 14 6 Diekirch 13 -35 6 7 Schifflange 13 -196 2 8 Pétange 13 -192 2 Handball (F) o 13 e journée Esch-Museldall 17-30 Diekirch-Red Boys 34-28 Standard-Käerjeng Demain 20 h Classement 1 Käerjeng 10 +105 18 2 Dudelange 11 +44 17 3 Diekirch 11 +68 16 4 Red Boys 11 -14 11 5 Museldall 12 +23 10 6 Standard 10 -89 4 7 Esch 11 -137 0 Berchem déroule face à Käerjeng HANDBALL Pour la reprise de l'AXA League, Berchem (4 e) a dominé largement (38-28) Käerjeng (5 e) samedi. Un succès qui lui permet de rester à deux points du podium. Le leader Esch a battu Pétange (33-20), alors que les Red Boys ont tremblé à Diekirch (27-28). ATHLÉTISME Le Luxembourgeois Bob Bertemes n'a pas battu son record national en salle (21,03 m) mais s'est imposer en lancer du poids au CMCM Indoor Meeting samedi à La Coque. Avec 20,42m, il a devancé le Bosnien Kemal Mesic (19,99 m) et le Jamaïquain Ashinia Miller (19,66 m). La BASKET-BAU Les finales de la Coupe opposeront, en mars, Grengewald à Esch chez les dames et Etzella aux Pikes chez les messieurs. Bertemes s'impose sur ses terres Etzella évite le piège et rejoint les Pikes en finale de la Coupe Une victoire mais pas de record pour Bob Bertemes. Polonaise Pia Skrzyszowska (7"33 sur 60 m) et le Sud-Africain Theodore Young (6"72 sur 60 m) ont triomphé en sprint, comme le Portugais Paulo Conceição, auteur d'un record de La Coque à la hauteur (2,28 m). François Grailet a fini 2 e du 60 m haies (8"11) derrière Liam Van der Schaaf (7"78). Jairo Delgado et Etzella ont dû batailler face aux jeunes Walferdangeois Ben Jeanpierre et Tom Konen. Etzella n'est pas tombé dans le piège. Tenants du trophée, les hommes de Kresimir Basic ont mis fin hier à l'aventure de la Résidence, leader de Nationale 2 (79-92), en demies de la Coupe de Luxembourg. Partis avec dix points de retard, en raison de l'écart de division, les Ettelbruckois ont su se montrer patients à La Coque face à des Walferdangeois décidés à enflammer le match pour les faire douter devant 1 500 spectateurs, dont le président de la fédération internationale (FIBA), Hamane Niang. La Résidence de Xavier-Robert François, passé par la D1 belge, a fait mieux que résister lors du premier quart-temps bouclé à 28-17 (20-7, 5 e). Mais Etzella, bien aidé par Kinney (22 points, 16 rebonds) et Harrell Jr (32 pts, 11 rebonds), a fait parler son expérience et sa défense pour passer devant au milieu du deuxième quart (30-32) puis prendre jusqu'à 22 points d'avance en fin de troisième quart (51-73). Et si les coéquipiers de Malcom Kreps (17 pts) et Tom Konen (13 pts) ont ensuite donné quelques sueurs froides aux Ettelbruckois (71-80), ces derniers ne se sont pas affolés. « Ils se sont accrochés jusqu'au bout. Il ne fallait pas vouloir aller trop vite », a insisté Dominique Benseghir, conscient que la finale du 14 mars face aux Musel Pikes, qui ont sorti Esch (81-76) samedi dans une salle CYCLO-CROSS Le Néerlandais Mathieu van der Poel a survolé la course des Mondiaux hier, à Dübendorf, près de Zurich (Suisse). En tête de bout en bout, il a décroché son troisième titre en élite, après ceux de 2015 et de 2019 qui avaient alors ravi son grand-père Raymond Poulidor, décédé à l'automne. Le Néerlandais (25 ans) a tué le suspense dès le premier des sept tours du circuit très boueux. Il a devancé le Britannique Tom Pidcock et les Belges Toon Aerts et Wout van Aert. Le moins bon résultat pour la Belgique depuis 2008 et la troisième place de Sven Nys, dont le fils, Thibau, a été sacré en juniors, tandis que Mats Wenzel, meilleur luxembourgeois a fini 26e. Samedi, les Pays-Bas avaient réussi un triplé chez les dames où Ceylin del Carmen Alvarado avait devancé Annemarie Worst (2 e) et Lucinda Brand (3 e). La Luxembourgeoise Christine Majerus, malgré un bon départ, a dû se contenter comble (2 000 personnes), sera « difficile. Les Pikes sont très agressifs et font une bonne saison. Ce sera du 50-50 ». Côté féminin, Esch a écrasé le Telstar (87-27), qui n'a inscrit que 7 points en seconde mi-temps, pour rejoindre Grengewald, tombeur samedi des Pikes (56-53). NICOLAS MARTIN Van der Poel régale, Schreiber 9 e de la 15 e place à 3'38". Sa compatriote Marie Schreiber, a pris à seulement 16 ans la 9 e place en juniors, à 3'de la Néerlandaise Shirin van Anrooij. Troisième titre mondial en élite pour la star Mathieu van der Poel.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :