L'essentiel Luxembourg n°2819 10 jan 2020
L'essentiel Luxembourg n°2819 10 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2819 de 10 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : Harry et Meghan agacent le royaume.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Le coin du geek VENDREDI 10 JANVIER 2020/LESSENTIEL.LU Une cuisine mijotée à base de technologie à Las Vegas LAS VEGAS Après les assistants vocaux qui nous dictent les recettes et les fours connectés, la blockchain, l'intelligence artificielle et la robotique envahissent à leur tour les cuisines. Concentration, plaisir et force à l'affiche Le salon de l'électronique CES de Las Vegas ferme ses portes aujourd'hui. Il confirme des collaborations et des interactions toujours plus poussées entre l'homme et la machine, dans la vie de tous les PLAISIR Exclue puis réhabilitée l'an dernier à la suite d'une polémique relative à la présence des sextoys connectés au salon, Lora DiCarlo et la marque à son nom sont de retour avec les gadgets Onda et Baci. Ils seront commercialisés en mars à un prix qui devrait approcher les 280 euros. Au salon des technologies de grande consommation de Las Vegas, où se dessinent certaines tendances d'un futur plus ou moins proche, même les réfrigérateurs deviennent « intelligents », connectés et pourvus d'IA pour anticiper les besoins des humains. GE Appliances, une entité du chinois Haier, a présenté un logiciel intégré à un micro-ondes qui suggère des recettes en fonction de la nourriture contenue dans le frigo. « Vous pouvez voir tout ce que vous avez à manger et recevoir des recommandations, afin de moins gaspiller », indique Jeremy Miller, de GE Appliances. Si le système est couplé avec un four et des plaques compatibles, le logiciel surveillera aussi la cuisson en fonction des choix du consommateur. Pour les cuistots d'extérieur, Weber a dévoilé une application et un gril connecté, qui utilise l'IA pour que la viande soit cuite à point ou saignante juste comme vous l'aimez, le fromage de la pizza bien fondu et la dinde de Noël juteuse à souhait. C'est du moins la promesse de Chris Scherzinger, directeur de Weber-Stephen Products. jours comme dans le monde professionnel. Si le contrôle par la pensée en est encore à l'état de balbutiement, d'autres produits comme les sextoys et les exosquelettes arrivent à maturité. SUPERPOUVOIR L'exosquelette Guardian XO de Sarcos permet de soulever 90 kg sans aucun effort durant huit heures. Le personnel de la compagnie aérienne américaine Delta Airlines pourrait en profiter cette année déjà pour la gestion des bagages et la maintenance des avions. Les chefs plus paresseux pourront bientôt faire appel à des robots pour leur faciliter les tâches fastidieuses, comme couper les oignons. « Julia », un appareil conçu par CookingPal, est aussi connectée à une plateforme qui suggère des recettes, mais elle va plus loin, en s'occupant des préparations. D'après la société basée à Hong Kong, « Julia » peut peser, couper, cuire et même nettoyer derrière elle. Enfin, la start-up californienne PantryOn propose de son côté d'installer un système qui s'adapte à tous les frigos ou remises pour signaler quels ingrédients sont sur le point de manquer. Contrairement à d'autres solutions similaires, PantryOn se base sur le poids. L'entreprise chinoise GE Appliances propose des réfrigérateurs connectés. COMMANDE Le porteur d'un lecteur d'ondes cérébrales de la firme américaine BrainCo pilote sa petite voiture électrique sur rail. Plus il est concentré, plus son véhicule roule vite sur le circuit grâce à l'analyse de l'activité de son cerveau faite par l'appareil.
VENDREDI 10 JANVIER 2020/LESSENTIEL.LU Auto 21 Au complet à Bruxelles BRUXELLES Les marques automobiles ont répondu présent pour le salon de l'auto de Bruxelles. Le monde des véhicules motorisés a investi les palais de Brussels Expo, pour la 98 e édition du salon Brussels Motor Show, qui débute ce vendredi. Plus de 95 000 m² sont dédiés à l'exposition de voitures, motos et de solutions de mobilité, avec son lot de modèles présentés en avant-première. Répartis sur sept halls, dont un réservé aux voitures exclusives, les constructeurs ont répondu présent. « C'est l'un des seuls salons où toutes les marques sont présentes, ce qui n'est plus le cas pour des événements comme Paris, Francfort ou Genève. Même si des Véhicules et solutions de mobilité s'exposent sur plus de 95 000 m². constructeurs ont des avis mitigés sur certains salons en Europe, ils veulent être à Bruxelles », remarque Guido Savi, de la Fédération belge et luxembourgeoise de l'automobile et du cycle (Febiac), avant de détailler : « Bruxelles, capitale de l'Europe, devient un salon européen, avec un impact, une dynamique sur les ventes ». Selon le spécialiste, un salon de l'automobile entre en effet plus fortement qu'auparavant dans un parcours de vente « de plus en plus digitalisé, où les clients visitaient quatre concessions avant d'acheter en 2005, contre 1,3 concession à présent ». Pour les aider, des conseillers indépendants peuvent guider sur les différentes motorisations et la fiscalité, en fonction des usages. Plus de 500 000 visiteurs sont attendus, avec « de plus en plus d'intérêt marqué par les Luxembourgeois », observe Guido Savi. Une partie des modèles exposés à Bruxelles se retrouveront d'ailleurs dans les concessions luxembourgeoises, lors de l'Autofestival, dès le 27 janvier. MATHIEU VACON Brussels Motor Show, du 10 au 19 janvier, de 10 h 30 à 19h. Nocturnes : vendredi 10, lundi 13 et vendredi 17. De 10 à 15 euros. Supplément espace Dream Cars : 7 euros. Les voitures exclusives offrent du rêve PUB Vidange + incl.unmax. de 5ld’huile + filtreàhuile jusqu’à 20  € + joint de vidange + recyclage huile &filtre *Conditionsauprès de nosconseillers. T. 488 766-1 www.autocentergoedert.lu àpartir de 74  € * Sur le salon de Bruxelles, les amateurs d'automobiles rares et prestigieuses ont rendezvous du côté de l'exposition thématique Dream Cars. Pour la seconde fois, elle se déroulera durant l'intégralité de l'évévement. Quelque 40 podiums, 28 exposants, dont 24 constructeurs ou artisans, y sont réunis. Outre les habitués tels qu'Aston Martin, Bentley, Porsche ou Rolls- Royce, les visiteurs pourront découvrir le célèbre carrossier Touring Superleggera ou encore la première réalisation automobile de Fred Krugger, un artisan belge réputé dans l'univers du deux-roues. Parmi les nouveautés cette année, chaque visiteur peut découvrir l'histoire qui se cache derrière chaque modèle, en scannant un QR-code figurant à proximité du véhicule. Despremières Parmi les premières mondiales et européennes présentées au Brussels Motor Show, on trouve : l'Audi A5 Sportback g- tron, la Jaguar F-Type, le Land Rover Discovery Sport PHEV, l'Audi e-tron Sportback, la BMW 2-Series Gran Coupé, la Mazda MX-30, la Mini John Cooper Works GP, la Mitsubishi Space Star... La mobilité sur un espace dédié Pour la première fois, l'ensemble des solutions de mobilité douce et partagée sera réuni en un même endroit, et pendant l'intégralité du salon, dans un patio dédié, « #wearemobility ». Sur la piste d'essai, les visiteurs pourront tester des engins tels que les hoverboards, les trottinettes électriques, les monoroues, etc.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :