L'essentiel Luxembourg n°2818 9 jan 2020
L'essentiel Luxembourg n°2818 9 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2818 de 9 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : des mangas surgissent à Sandweiler.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
-PRISE LINSTANT LESSENTIEL JOURNAL | WEB | APP | RADIO
Programme Espagne, Supercoupe, demies Hier Valence-Real Madrid 1-3 Ce soir Barcelone-Atlético 20 h France, Coupe de la Ligue, quarts Hier Lyon-Brest 3-1 Lille-Amiens 2-0 Paris SG-Saint-Étienne 6-1 Angleterre, League Cup, demies Hier Leicester-Aston Villa 1-1 Italie, Coupe, 8 es Ce soir Torino-Genoa 21 h 15 Le Real déroule contre Valence FOOTBALL Le Real Madrid a largement dominé Valence (3-1) hier en Arabie saoudite en demi-finales de la Supercoupe d'Espagne, et s'est ainsi qualifié pour la finale dimanche. Les Madrilènes se sont imposés grâce à des buts de Toni Kroos (16 e ) sur un corner direct, Isco (39 e ), puis Luka Modric (65 e ). Daniel Parejo a réduit le score dans les arrêts de jeu (90 e +2) sur penalty pour Valence. JEUDI 9 JANVIER 2020 / LESSENTIEL.LU Sport FOOTBALL Six mois après son arrivée à l'Atlético, le prodige portugais peine à s'imposer dans une équipe tournée vers la défense. En juillet dernier, son transfert pour 126 millions d'euros de Benfica à l'Atlético Madrid, qui affronte ce soir Barcelone en Supercoupe d'Espagne, avait fait grand bruit. Après une belle saison au Portugal, ponctuée de 15 buts en championnat à seulement 19 ans, João Félix semblait parti pour monter deux par deux les marches devant l'emmener vers une grande carrière. Pourtant, six mois après les promesses affichées sous le maillot frappé de l'aigle, l'international portugais est en difficulté en Espagne, où les Colchoneros en avaient fait le remplaçant désigné d'Antoine Griezmann, parti à Barcelone. Mais, régulièrement titularisé à la pointe de l'attaque, le natif de Viseu n'a plus marqué en championnat depuis fin septembre. Une éternité. Neymar (à g.) et Kylian Mbappé ont assuré le spectacle. Cette situation difficile peut s'expliquer, entre autres, par la philosophie résolument défensive de son nouvel entraîneur, Diego Simeone. L'Argentin maintient sa confiance en son poulain mais aimerait «qu'il ait un peu plus de carburant pour les fins de matches» tout NBA Le Français Sekou Doumbouya a réalisé un dunk incroyable avec Detroit. Page 31 29 Le long apprentissage de João Félix à Madrid João Félix (au c.) est régulièrement titularisé, mais marque peu depuis son arrivée à l'Atlético Madrid. FOOTBALL Défait dans les deux Coupes nationales la saison dernière, le PSG semble être bien décidé à remettre les pendules à l'heure cette année. Les Parisiens n'ont pas fait dans la dentelle hier en corrigeant l'AS Saint-Étienne (6-1) en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Icardi a ouvert le score après deux minutes pour Paris. Réduit à dix à la demiheure après l'exclusion du jeune Wesley Fofana pour un second jaune, Saint-Étienne n'a jamais pu exister. Neymar a d'abord doublé la mise (39 e ) avant que le gardien de Saint-Étienne Jessy Moulin, ne marque en maintenant que João Félix a «un don offensif pour créer le danger». Malgré les compliments de son coach, le buteur de 20 ans semble se poser des questions, comme l'ont confirmé ses déclarations dans un reportage publié sur la chaîne de son ancien club. «Maintenant, je vois à quel point j'étais heureux à Benfica. J'ai l'intention de revenir un jour et de laisser mon empreinte dans ce club», a fait savoir João Félix, pour qui un départ de l'Atlético Madrid ne semble cependant pas, pour le moment, à l'ordre du jour. Paris s'amuse et file en demies contre son camp (44 e ). En seconde mi-temps, Icardi s'est offert deux nouveaux buts (49 e , 57 e ) pour compléter son triplé et Mbappé (67 e ) a parachevé ce festival. Yohann Cabaye a réduit le score pour les Verts (71 e ). Dans le même temps, Lille a fait le travail face à Amiens (2-0) avec des réalisations de Luiz Araujo (50 e ) et de Victor Osimhen (58 e ). Un peu plus tôt, l'Olympique lyonnais était parvenu à battre Brest (3-1) grâce à des réalisations de Moussa Dembélé (19 e ), Houssem Aouar (55 e ) et Jean Lucas (90 e +1). Le tirage au sort des demi-finales aura lieu aujourd'hui.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :