L'essentiel Luxembourg n°2810 20 déc 2019
L'essentiel Luxembourg n°2810 20 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2810 de 20 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : Ryan brasse des millions sur YouTube.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Europe VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Au 15 e jour de grève contre la réforme des retraites, les voyageurs cherchent des solutions. Les usagers toujours en galère PARIS La mobilisation contre la réforme des retraites entre dans sa troisième semaine, sans grand espoir de compromis du gouvernement, alors que les cheminots refusent toujours l'idée d'une trêve. Au 15 e jour d'une grève illimitée, La Première ministre écossaise. L'Écosse réclame un référendum ÉDIMBOURG La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, dont le parti nationaliste (SNP) a remporté les élections législatives dans 47 des 59 circonscriptions disponibles dans la région, a appelé jeudi le gouvernement britannique à « négocier et accepter » l'organisation d'un nouveau référendum d'indépendance, assurant que l'Écosse ne voulait pas du Brexit programmé pour fin janvier. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a déjà fait savoir à plusieurs reprises son opposition à un nouveau référendum. les difficultés continuent pour les usagers de la RATP et de la SNCF. La mobilisation à la SNCF contre la réforme des retraites était néanmoins en baisse jeudi matin, avec 11,7% des cheminots en grève (après 13,6% mercredi), mais 60,5% Pédaler pour mieux écouter Des vélos-bureaux sont testés dans les classes d'un collège pour « canaliser l'énergie des élèves ». o z ›-, -1 Imperturbable, Hugo Montagnier, élève de sixième, suit avec attention le cours d'anglais pendant qu'il... pédale  : à Lapalisse (Allier), quatre vélosbureaux sont testés dans les classes du collège pour « canaliser l'énergie des élèves ». Identiques à des vélos d'appartement, les appareils sont équipés de quatre roulettes pour plus de mobilité et d'une tablette réglable à la place du guidon, qui permet d'écrire et de poser cahiers et stylos. Au fond de la classe de Nathalie Gardette, professeur d'anglais, Hugo s'active sur la selle réglable tout en écoutant les consignes et en répétant les mots égrenés par l'enseignante. Puis un autre élève des conducteurs (après 65,6%). Parmi les personnels indispensables à la circulation des trains, 34,3% des contrôleurs et 17,3% des aiguilleurs ont cessé le travail (contre respectivement 43,8% et 22,7% le mercredi). Les élèves qui utilisent les vélos-bureaux sont tous volontaires. prend le relais sur la selle. L'échange se fait en silence, la classe reste concentrée. Les candidats, tous volontaires, Des migrants ont été évacués ATHÈNES La police a utilisé jeudi des gaz lacrymogènes pour disperser des demandeurs d'asile protestant contre leurs conditions d'accueil dans le camp surpeuplé de l'île grecque de Samos. Il accueille en effet 7 500 personnes, alors qu'il est conçu pour en recevoir 650. L'incident est survenu lorsque des demandeurs d'asile bloquant une route près du camp, en majorité d'origine africaine, ont jeté des pierres vers les forces de l'ordre. Quim Torra déchu de ses fonctions BARCELONE Un tribunal espagnol a déchu jeudi de ses fonctions pour 18 mois le président de la région de Catalogne, l'indépendantiste Quim Torra, pour avoir désobéi à la commission électorale. La décision de la Cour supérieure d'appel de Catalogne n'est pas exécutoire immédiatement, M. Torra pouvant faire appel. Poutine doute à propos du climat MOSCOU « Personne ne peut dire avec certitude à quoi est dû le changement climatique et tout cela peut dépendre de processus dans l'univers », a affirmé jeudi le président russe, Vladimir Poutine, remettant ainsi en question le quasi-consensus scientifique sur la responsabilité humaine. L'indépendantiste Quim Torra est président de la Catalogne. s'inscrivent en début de cours. Il s'agit de « permettre aux élèves agités, en difficulté pour suivre le cours et qui vont gêner leurs camarades, de pouvoir canaliser leur énergie pour être disponibles », détaille Franck Boussahba, principal de ce petit établissement rural qui accueille 339 élèves. Une « alternative aux sanctions, retenues ou exclusions », selon lui. Emplacement du vélo, rotation des élèves  : les enseignants ont été libres de s'organiser. Les professeurs « se sont totalement emparés du dispositif » et « le retour est très positif car ils se sont rendu compte que le vélo avait pris sa place au bout d'une semaine. C'est comme s'il avait toujours été là », se félicite M. Boussahba. Selon l'enseignante, « ceux qui sont sur le vélo-bureau sont souvent des élèves un petit peu agités, et à chaque fois qu'ils sont sur le vélo, ils sont productifs ». Le responsable envisage une nouvelle commande pour la rentrée prochaine.
VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Monde 11 Vite lu Le mandat d'arrêt lancé LA PAZ Cette fois, c'est parti. Le parquet bolivien a émis un mandat d'arrêt à l'encontre de l'exprésident Evo Morales, dans le cadre d'une enquête ouverte pour sédition et terrorisme. Explosions avant la visite RANGOUN Trois bombes ont explosé dans une ville de l'État Rakhine, théâtre de la crise des Rohingyas, avant la visite de la cheffe du gouvernement birman, Aung San Suu Kyi. Keiko Fujimori en retrait LIMA La cheffe de l'opposition péruvienne, Keiko Fujimori, fait une pause dans ses activités politiques pour privilégier sa famille, alors qu'elle risque de retourner en détention préventive. La prison pour 30 ans MANILLE Les commanditaires d'une embuscade qui avait fait 58 morts aux Philippines en 2009 ont été condamnés jeudi à Manille à 30 ans de réclusion, une décision saluée par les défenseurs des droits humains. La mobilisation ne faiblit pas La police évacue les militants. NEW DELHI Les autorités indiennes ont interdit jeudi tout rassemblement dans de grandes parties du pays, allant jusqu'à suspendre les réseaux téléphoniques dans le cœur de la capitale, mais des manifestants poursuivaient la mobilisation contre une nouvelle loi sur la citoyenneté. Le procès en destitution de Donald Trump aura bien lieu WASHINGTON La Chambre desreprésentantsduCongrès s'estprononcéeenfaveur de l' « Impeachment » deTrump, quifaitconfianceauSénat. Donald Trump mis en accusation, il revient au Sénat d'organiser son procès. Reste à savoir comment les deux chambres du Congrès coopéreront pour la suite de la procédure. « La question maintenant est  : le Sénat va-t-il faire son devoir ? Les sénateurs vont-ils respecter leur serment ? », a prévenu Adam Schiff, qui a supervisé l'enquête contre le milliardaire républicain. Les républicains, qui contrôlent la chambre haute, ont déjà fait savoir qu'ils avaient la ferme intention d'acquitter leur président. « Le président a confiance dans le Sénat pour rétablir l'ordre », a réagi dans la PUB r- 0 Sans surprise, la chambre basse du Congrès a validé la procédure de destitution de Donald Trump. foulée la Maison-Blanche. « Il est prêt pour les prochaines étapes et a confiance dans le fait qu'il sera disculpé ». Le vote à la Chambre, intervenu à moins d'un an du scrutin présidentiel, est en tout point historique. Seuls deux 0 deiPhonell Vous rapprocher de l'essentiel Joyeuses fêtes iPhone 11 64GB +1cadeau offert (vraimentoffert) au choix AirPods2,NintendoSwitch Lite,AppleWatch Series3 Offrevalablejusqu’au 31/12/19 pour toute souscription àunforfait mobile illimité BeUnlimited +29 € /moissur 24 mois. Soit l’iPhone 11 64GB à696 € aulieu de 799 € . Conditions en shop ou sur orange.lu orange- I autres présidents - Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 - ont vécu une mise en accusation. La décision est tombée au moment où Donald Trump était en campagne à Battle Creek, dans le Michigan. Accusant la « gauche radicale » d'être rongée par « envie et la haine », il a accusé les démocrates d'essayer « d'annuler le vote de dizaines de millions d'Américains » en tentant de le pousser hors de la Maison- Blanche. La Chine refuse de répondre PÉKIN La Chine a qualifié jeudi de « terroriste » Ilham Tohti, un universitaire ouïghour emprisonné en Chine, et refusé de dire si celui qui a reçu le prix Sakharov du Parlement européen était ou non en vie. « Ce que je sais, c'est qu'Ilham Tohti est un criminel condamné par un tribunal chinois conformément à la loi », a dit un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang. M. Tohti, 50 ans, avait été condamné en 2014 à la prison à vie à l'issue d'un procès qui avait suscité l'indignation de gouvernements étrangers et d'organisations internationales. La justice chinoise lui a notamment reproché d'avoir, durant ses cours, fait l'apologie d'auteurs d'attentats issus de l'ethnie ouïghoure, principale population du Xinjiang.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :