L'essentiel Luxembourg n°2800 6 déc 2019
L'essentiel Luxembourg n°2800 6 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2800 de 6 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 14,3 Mo

  • Dans ce numéro : Justin a exprimé de vrais regrets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Économie VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Les ultra-riches sont sous les projecteurs au Royaume-Uni Lesgrossesfortunes étrangères peuvent accéder à des régimes fiscaux très incitatifs au Royaume-Uni. La campagne électorale au Royaume-Uni a braqué les projecteurs sur les ultra-riches, un monde fermé dont le parti travailliste n’a cessé de cibler les privilèges face à des conservateurs beaucoup plus conciliants. Le « Sunday Times » dénombrait en mai dernier 151 milliardaires dans le pays. Les 1000 individus et familles les plus riches détiennent un patrimoine de 771,3 milliards de livres, un record. Les plus grandes fortunes viennent du monde entier, d’Asie et de Russie comme du Royaume- Uni. Deux frères d’origine indienne, qui dirigent le conglomérat Hinduja, sont en tête du Londres concentre à elle seule plus de 500 000 millionnaires. classement, avec une richesse de 22 milliards de livres. L’homme d’affaires russe Alicher Ousmanov pointe à la 8 e place, juste devant son compatriote Roman Abramovitch. Selon des chiffres du Bureau national des statistiques pour la période entre 2014 et 2016, Londres, connue pour ses quartiers huppés, compte à elle seule 515 000 individus Nouvelle plainte de Huawei SHENZHEN Huawei a annoncé jeudi une seconde procédure judiciaire contre l’administration américaine, qui a exclu le géant chinois des télécoms de certaines subventions, au nom de la sécurité nationale. En plein affrontement commercial, technologique et diplomatique entre Pékin et Washington, Huawei a dénoncé une décision « illégale » de la part de l’administration Trump, qui voit dans le leader mondial des équipements 5G un cheval de Troie du régime chinois. Un plan B est évoqué si la vente du groupe britannique échoue. British Steel Hayange vendue à part HAYANGE L’usine d’Hayange (Moselle, en France), propriété du britannique British Steel, pourrait être mise en vente séparément et chercher un autre repreneur en cas d’échec du rachat du groupe par le sidérurgiste chinois Jingye, ont indiqué plusieurs sources. Un échec du rachat ferait craindre pour l’avenir de British Steel et donc d'Hayange, d’où l’idée d’imaginer une vente séparée pour le site français. Huawei a déjà porté plainte en mars dernier aux États-Unis contre la loi de finances du ministère américain de la Défense, qui interdit aux administrations d’acheter des équipements ou services fournis par le géant chinois. Les impayés 900 millions Les impayés de crédits couverts par une assurance devraient bondir de 60% en 2019 en Allemagne, pour atteindre près de 900 millions d’euros, soit bien plus que les années précédentes, a indiqué jeudi la fédération des assureurs allemands. Les incidents de paiement se remarquent en particulier dans le secteur automobile, dont les ventes déclinent. avec un patrimoine supérieur à un million de livres. Si le Royaume-Uni est si attractif, il le doit à un volet particulier de son régime fiscal. Le statut « non-dom » permet à certains résidents britanniques de conserver une domiciliation fiscale à l’étranger et de ne pas payer d’impôts sur les revenus obtenus en dehors du pays. Selon les derniers chiffres du service britannique des impôts et des douanes, 78 300 personnes bénéficiaient de ce statut en 2017/2018, ce qui leur a permis de payer 2 milliards de livres d’impôt en moins au Trésor. Autre avantage du système fiscal britannique, les revenus tirés du capital peuvent être peu taxés grâce à des abattements et la taxe sur les propriétés immobilières est dérisoire sur les résidences les plus chères. Vite lu Des airbags défectueux NEW YORK L’agence en charge de la sécurité des transports aux États-Unis a annoncé le rappel de 1,4 million de véhicules pour un problème sur les airbags Takata différent de celui qui a déjà conduit au rappel de plus de 100 millions de voitures. Secteur bancaire affaibli PARIS L’agence de notation Moody’s a abaissé jeudi sa perspective pour le secteur bancaire mondial, estimant notamment que celui-ci pâtit du ralentissement de la conjoncture et d’un environnement persistant de taux d’intérêt très bas, voire négatifs. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3887,14 -0,06% CAC 40 5801,55 +0,03% DAX 13 054,80 -0,65% DOWJONES 27 612,15 -0,14% EUROSTOXX 50 3648,13 -0,32% FTSE 7137,85 -0,70% LUXX 1313,87 +0,12% NASDAQ 8559,21 -0,09% NIKKEI 225 23 300,09 +0,71% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,89 0,91 LIVRE STERLING 1,17 1,20 YEN JAPONAIS 0,82 0,84 Achat BARIL NY 58,91 BRENT 63,68 Cours Var%J-1 APERAM 27,31 +0,52 ARCELOR MITTAL SA 15,55 +1,43 BLUEMARHOLDINGS 4,00 0,00 BREDERODE 75,00 +1,35 EDIFY ACT. ORD. 53,00 0,00 FOTEXHOLDING 2,00 0,00 LUXEMPART 54,00 0,00 RTLGROUP 42,10 +1,10 SES FDR 12,15 +2,36 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Économie 11 Le plan 108 milliards Le Premier ministre japonais a présenté un vaste plan de soutien de 13 000 milliards de yens (108 milliards d’euros) pour éviter à l’économie nationale, fragilisée, de glisser dans une récession durable en 2020. Près de 50% de ces investissements publics seront consacrés à la réparation et la modernisation d’infrastructures du pays, après le passage dévastateur du typhon Hagibis. Elles financent encore l’industrie du charbon LONDRES Les banques britanniques Barclays, HSBC, Standard Chartered et RBS ont continué à financer l’industrie du charbon depuis l’accord de Paris sur le climat en 2015, malgré les promesses du secteur de soutenir des énergies plus propres, a révélé Greenpeace. Ces quatre grandes banques ont au total financé à hauteur d’environ 32 milliards PUB de dollars, entre 2016 et fin septembre 2019, des entreprises qui ont des projets de nouvelles centrales à charbon. HSBC est la plus mauvaise élève avec 10,8 milliards de dollars de financement, devant Standard Chartered (9,6 milliards), Barclays (9,07 milliards) et RBS (2,28 milliards), cette dernière n’ayant toutefois accordé aucun fonds en 2019. Une fiscalité qui reste lourde au Luxembourg Le ratio entre impôts et PIB a progressé, selon des chiffres de l’OCDE. Le poids de la fiscalité dans le produit intérieur brut (PIB) au Luxembourg reste élevé. La progression, de + 1,3 point entre 2017 et 2018, est la deuxième plus importante parmi les pays de l’OCDE, selon ses « Statistiques des recettes publiques » 2019. Le document publié jeudi par l’Organisation de coopération et de développement économiques montre que le ratio impôts/PIB s’est établi à 40,1% au Grand-Duché en 2018, ce qui place le pays en 8 e position sur les 35 pays développés de l’OCDE. La part des impôts dans le produit intérieur brut atteint 40,1%. La moyenne globale dans la zone OCDE est stable, à 34,3%, alors qu’elle était en augmentation constante depuis 2009. L’organisation relève que le Luxembourg fait partie des huit pays affichant un ratio supérieur à 40%. La France reste le pays où ces impôts, qui comprennent les cotisations sociales, pèsent le plus sur la richesse produite (46,1%), devant le Danemark (44,9%) et la Belgique (44,8%). Le Mexique ferme la marche (16,1%). MATHIEU VACON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :