L'essentiel Luxembourg n°2799 5 déc 2019
L'essentiel Luxembourg n°2799 5 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2799 de 5 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : le street art, nouvelle arme de Medellin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg JEUDI 5 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg tire la sonnette d'alarme LUXEMBOURG La ville de Luxembourg se sent seule face aux problèmes des commerçants du quartier de la Gare en raison du chantier du tram. « Nous sommes sur le terrain et nous entendons les craintes des gens. Mais en tant que responsables de la Ville, nous ne pouvons pas tout faire. Nous ne représentons qu'un tiers de l'actionnariat de Luxtram et nous essayons d'y passer nos messages. Mais le reste appartient à l'État. Jusqu'à présent, je n'ai rien entendu de la part du responsable politique du gouvernement », explique ainsi Serge Wilmes, l'échevin responsable du commerce, qui vise le ministre de la Mobilité et des Travaux publiques, François Bausch. « Il faut que chacun prenne ses responsabilités pour faire avancer le dossier. Car il s'agit de l'existence La police utilise ses fichiers de données « sans réfléchir » La police des polices a présenté son audit des fichiers gérés par la police et émis quelques recommandations. La Ville regrette l'absence de réactions du gouvernement. même des gens », rappelle l'échevin. En effet, plusieurs commerçants se voient forcés de recourir au chômage technique. Certains considèrent même que l'avenir de leur commerce est compromis. Blessée dans une violente collision BOLLENDORF Un grave accident a eu lieu sur la N10, entre Bollendorf-Pont et Grundhof, à l’est du pays, vers 1h dans la nuit de mardi à mercredi. Un véhicule a quitté la route pour des raisons encore inconnues et a percuté la paroi rocheuse qui borde la N10 à cet endroit. Selon le CIS d’Echternach, la victime, une femme seule à bord, a été prise en charge par une autre automobiliste le temps de l’arrivée des secours. Elle a finalement été désincarcérée et conduite à l’hôpital. Des policiers retraités pourraient vérifierlaqualité desdonnées intégrées dans lesdifférents fichiers. Blessée, la victime à bord de la voiture a dû être désincarcérée. Ils ont pédalé 7 352 km en faveur de l’environnement La police doit revoir sa copie en matière d’utilisation des fichiers de données à caractère personnel. C'est ce qui ressort d'un rapport présenté hier par l’Inspection générale de la police (IGP) mandatée en juin par le ministre de la Sécurité intérieure pour faire un audit sur l'utilisation des fichiers. L’analyse des interviews du personnel de la police a montré que les agents utilisent souvent les fichiers « sans réfléchir » à la protection des données. L’IGP recommande un plan de « sensibilisation à la protection des données », qui passerait par l’école de police et la formation continue. Il s'adresserait à « tous les membres de la police qui traitent les fichiers », dit Vincent Fally, inspecteur général adjoint. La durée de conservation des données pose aussi question. Une infraction mineure au code de la route pourrait être effacée au bout d’un an, quand un délit plus grave pourrait être conservé trois ans. L’IGP émet treize recommandations, dont la sensibilisation et « la mise en place d’une méthode de vérification des données », dit Vincent Fally. Enfin, la police doit se doter de structures pour gérer les données. JÉRÔME WISS LUXEMBOURG Lors de la Semaine européenne de la mobilité qui s’est déroulée en septembre, les sept équipes de la ville de Luxembourg ont pédalé 7352km. Les 31cyclistes du « Tour du Duerf » ont ainsi économisé 1043 kg de CO2. La Ville a récompensé trois personnes et trois équipes qui ont accompli le meilleur score. L’un des participants a à lui seul pédalé 1524 km. L’équipe Critical Mass a décroché la première place avec 1855km parcourus, en économisant 263kg de CO2. L'honorabilité des citoyens a été discutée en commission hier. L’honorabilité est passée à la loupe LUXEMBOURG En commission parlementaire, le procureur général et Sam Tanson, la ministre de la Justice, ont expliqué que l’accès aux procèsverbaux de la police était important pour bien analyser des faits survenus avant d’émettre l’avis sur l’honorabilité d'un citoyen en vue d'une autorisation de port d'arme. Les députés ont marqué leur accord avec cette approche, mais ont estimé que cette analyse ne devait pas se faire sur des affaires classées. Une exception pourrait être faite pour les affaires de violences domestiques.
JEUDI 5 DÉCEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 Vite lu Du lait dans les nuggets LUXEMBOURG Les autorités de sécurité alimentaire luxembourgeoises indiquent que le produit « Iglo 12 Chicken Nuggets 250 g » vendu chez Auchan contient potentiellement du lait. Les lots concernés sont 9271FW124 et L9271GW124. C’est Noël à Differdange DIFFERDANGE Le marché de Noël de Differdange, le plus ancien du pays, ouvrira officiellement ses portes demain, le jour de la Saint-Nicolas, à 19h, sur la place du Marché. Pour sa 43 e édition, le marché fera peau neuve, differdange.lu Inscriptions ouvertes LUXEMBOURG Les inscriptions pour assister à la cérémonie de commémoration du 75 e anniversaire de la bataille des Ardennes, le 16 décembre, sont ouvertes depuis hier. Elles se font en ligne., maee.gouvernement.lu Un site pour tout savoir sur la contraception existante Le Centre national de référence pour la promotion de la santé affective et sexuelle lance le site macontraception.lu. Quels sont les contraceptifs existants ? Leurs spécificités ? Comment sont-ils remboursés ? Protègent-ils aussi des maladies sexuellement transmissibles ? Où puis-je me les procurer ? Hier matin, en ouverture de sa semaine de sensibilisation, le Centre national de référence pour la promotion de la santé affective et sexuelle (Cesas) a présenté macontraception.lu, un nouveau site Web sur la contraception. « Ce site a été un de nos grands projets, note Camille Poids des bouchons sur le PIB LUXEMBOURG Les coûts indirects liés aux bouchons sur le territoire représenteraient 3,3% du PIB Luxembourg, soit plus de 1,4milliard d'euros, notamment en raison des accidents et de la pollution, a avancé hier le List lors d'un débat sur les mobilités de demain. D'ici 2025, le gouvernement espère que les déplacements se reporteront fortement sur les transports en commun, le covoiturage et la marche. Selon les calculs de la Fondation Idea, cela reviendrait à changer les habitudes de 73000personnes qui utilisent leur voiture. Selon le responsable de la société de covoiturage Klaxit, Julien Honnart, il faudrait mieux l'utiliser. La création de places de stationnement réservées aux covoitureurs à proximité des entreprises, plus de parking-relais pour se rassembler, la circulation sur des voies réservées, mais aussi des bonus financiers pourraient inciter davantage de personnes à se tourner vers le covoiturage. Le site évoluera encore en 2020. Un camion a perdu son chargement STRASSEN La route d'Arlon, à Strassen, a été bloquée hier vers 8 h 15 en direction de Bertrange au niveau de la station-service Esso. La faute à un camion qui a perdu une partie de son chargement de bois. La voie a été débloquée totalement à 9 h 25, et la circulation a pu reprendre normalement. PUB Remboursement sans limite d’âge à venir Les règles de remboursement des contraceptifs ont changé il y a un peu plus d’un an, et elles vont à nouveau s’élargir. Le gouvernement avait ainsi annoncé dans son programme de coalition un remboursement de tous les contraceptifs sans aucune limite d’âge. « Il est imminent », note Anne Calteux, 1 re conseillère de gouvernement du ministère de la Santé. Soudeyns, chargée de projet au Cesas. Nous voulions le faire suite à la nouvelle réglementation sur les contraceptifs d’août 2018 (remboursements à 80% jusqu’à 30 ans de certains contraceptifs) », poursuitelle. L’adresse était déjà existante, mais quand le Cesas est tombé dessus, il s’est rendu compte qu’elle renvoyait vers un site belge. Il a donc été entièrement revu par le Planning familial, le Centre hospitalier de Luxembourg, les Hôpitaux Robert Schuman, l’Association luxembourgeoise des étudiants en médecine et le Cesas. Le site se veut très simple d’utilisation. « Il fallait qu’il soit facilement accessible à un large public », souligne la chargée de projet. Il propose de cliquer sur le dessin d’un contraceptif pour trouver toutes les informations afférentes. En 2020, il sera évalué et de nouveaux outils seront ajoutés. « Par exemple, en cas de souci lors d’un rapport, il suffira à une internaute de répondre à quelques questions pour savoir s’il lui est conseillé de prendre la pilule du lendemain », détaille Camille Soudeyns. SÉVERINE GOFFIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :