L'essentiel Luxembourg n°2788 20 nov 2019
L'essentiel Luxembourg n°2788 20 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2788 de 20 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : un flash quand on grille un feu rouge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 Cinéma MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Ramzy Bedia joue un médecin dévoué qui met sa vie en danger. Accomplir à tout prix son devoir DRAME Dans un pays plongé dans un climat d'insécurité et de conflit armé, un médecin - impressionnant Ramzy Bedia - tente malgré tout d'accomplir son devoir au sein d'un centre hospitalier. Jusqu'au jour où son destin va basculer. Réalisé par Rabah Ameur-Zaïmeche, qui retrouve Ramzy Bedia après « Bled Number One » sorti en 2006, « Terminal Sud » est en partie né du sentiment d'impuissance que le cinéaste ressentait à l'époque des années noires en Algérie. « Terminal Sud » De Rabah Ameur-Zaïmeche. Avec Ramzy Bedia, Amel Brahim-Djelloul, Slimane Dazi. « Les misérables », plongée dans l'âme de la banlieue Primé à Cannes, le premier long métrage de Ladj Ly est d'une intensité folle. Et une sacrée claque ! Tout juste arrivé de Cherbourg, Stéphane (l'omniprésent Damien Bonnard - six films en 2019) intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, cité-dortoir du 93 (40% de chômage). « Les misérables » se déroule sur une journée, que Stéphane passe en patrouille avec ses deux nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada. Esprit d'équipe et cohésion sont les mots d'ordre, ce qui est loin d'être simple quand un collègue se comporte en vrai con. Des gosses en pagaille, un vol de lionceau, une bavure policière, un drone espion, des rivalités... Ladj Ly, qui a grandi du côté des « banlieusards », L'ultime compte à rebours HORREUR Aimeriez-vous savoir combien de temps il vous reste à vivre ? Téléchargez l'application Countdown ! Lorsque QuinnHarris (Elizabeth Lail), Chacun découvre via l'appCountdown le temps qu'il lui reste. La première journée de Stéphane (Damien Bonnard, à g.) ne sera pas des plus reposantes. s'est inspiré de faits divers auxquels il a assisté. Le cinéaste ne diabolise pas pour autant la police. Il lance plutôt un appel à l'apaisement, dans L'art en tant qu'arme de militantisme une jeune infirmière, télécharge cette application à la mode, elle découvre qu'il ne lui reste que trois jours à vivre. Dès lors, la jeune femme va devoir trouver un moyen d'échapper à son sinistre destin avant la fin du compte à rebours. Après le remake du film « Chucky », sorti en milieu d'année et centré sur les objets connectés avec une poupée high-tech mais meurtrière, c'est nos applications qui sont au cœur de « Countdown ». Côté casting, on retrouve des acteurs appréciés des ados. Le rôle principal est tenu par Anne Winters (« 13 Reasons Why ») , on retrouve également Elizabeth Lail (« Once Upon A Time ») , Jordan Calloway (« Riverdale ») et Peter Facinelli (« Supergirl »). « Countdown » De Justin Dec. Avec Elizabeth Lail, Jordan Calloway, Talitha Bateman. Vous connaissez JR, l'artiste qui fait des collages XXL de visages dans l'espace public ? Et bien c'est à Montfermeil qu'il a débuté, et c'est un bon pote à Ladj Ly. Ils ont réalisé un doc ensemble, monté un opéra… Après les émeutes de 2005, les portraits géants de JR ont illustré la jeunesse en révolte face aux caméras du monde entier. Sur une photo nommée « Braquage », on voit Ladj Ly armé de sa caméra (ci-contre). Après avoir été exposée au Palais de Tokyo, la fresque est revenue à Montfermeil et elle apparaît volontairement dans une scène du film. Betty (H. Mirren) tombera-t-elle dans le piège de Roy (I. McKellen) ? Une arnaque pourtant bien rodée THRILLER Escroc professionnel, Roy Courtnay a repéré sur un site de rencontres sa prochaine cible  : Betty McLeish, veuve depuis peu, et dont la fortune s'élève à des millions de dollars. Dès leur première rencontre, l'arnaqueur fait son numéro bien rodé de un cadre et une époque où une issue semble impossible. Découvre-t-on du neuf sur la banlieue avec « Les misérables » (Prix du jury à Cannes) ? Pas vraiment. Mais l'important, c'est le sentiment d'urgence qui éclate, le cri d'alarme d'une jeunesse désœuvrée qui retentit. On reprend peu son souffle dans ce film volcanique. Quant à la puissante scène de fin, elle vous laissera scotché... « Les misérables » De Ladj Ly. Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Issa Perica. manipulateur et la veuve, visiblement séduite, semble facile à duper. Mais ce qui avait l'air d'une simple arnaque va prendre l'allure d'un jeu aux enjeux de très grande ampleur. « The Good Liar » De Bill Condon. Avec Helen Mirren, Ian McKellen.
MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Cinéma 25 La mère de Philippe (Judith Magre) semble curieusement en forme. La famille avant tout… ou pas Mais d'où vient cette voix étrange qu'Elsa est la seule à entendre ? Lorsque le royaume d'Arendelle se retrouve en danger, la jeune reine, sa sœur Anna et leurs copains décident COMÉDIE Ah, ils sont contents, Marilou et Philippe  : enfin à la retraite ! Leur seule envie ? Vendre la maison et se tirer. Loin de la France, loin de la famille, loin des emmerdes. Mais ce projet est retardé lorsqu'ils entendent que la mère de Philippe n'a plus que quelques mois à vivre... Avec ses airs de « Tanguy » et son humour qui tombe à plat, « Joyeuse retraite ! » s'oubliera vite. « Joyeuse retraite ! » De Fabrice Bracq. Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque. de suivre la voix pour trouver la forêt enchantée. Là-bas, des réponses pourraient leur permettre de sauver le royaume. Le scénario de « La Reine des neiges 2 » n'est pas son atout majeur. L'idée d'apporter des réponses sur le passé familial d'Anna et Elsa n'est pas mauvaise, mais le tout manque de surprise et d'enjeu. De plus, comme Disney était parvenu à nous surprendre en 2013 avec Prisonniers d'une secte DRAME Elle adore ses cours de cirque, Camille (épatante Céleste Brunnquell). Mais quand ses parents (Camille Cottin et Éric Caravaca) tombent sous l'emprise d'une communauté religieuse, l'ado est obligée d'arrêter. Pour sa première réalisation, Sarah Suco (vue dans « Place publique » ou « Comme des garçons ») filme avec beaucoup de justesse une histoire qu'elle connaît bien, puisque c'est la sienne. Elle va à l'essentiel et tient le spectateur de bout en bout dans un récit où chaque plan compte. Et où Camille, déchirée entre sa loyauté envers ses parents et son désir de sauver ses frères et sœurs, va tout faire pour se libérer de cette dérive. « Les éblouis » De Sarah Suco. Avec Camille Cottin, Céleste Brunnquell, Éric Caravaca, Jean-Pierre Darroussin. L'hiver s'installe à nouveau Six ans après le succès monstre des aventures d'Anna et Elsa, « La Reine des neiges 2 » débarque enfin au cinéma. un prince charmant qui n'en était pas un et une reine qui ne trouvait pas l'amour, on espérait un récit encore plus moderne en 2019 (Elsa trouverat-elle l'amour auprès d'un homme ? D'une femme ? Restera-t-elle célibataire ? Surprise, surprise...). La réussite de cette suite tient plutôt dans l'humour et même l'autodérision  : le bonhomme de neige Olaf qui résume à un peuple étranger les aventures du premier film et Kristoff qui se met à chanter en parodiant les boys band sont des scènes qui sont absolument mythiques ! Enfin, info capitale  : vous n'entendrez (presque) pas Camille (auc.), son frère et ses parents. L'interview de Sarah Suco sur notre site. « Libérée, délivrée » dans « La Reine des neiges 2 ». Mais, car il y a un mais, les auteurs de la célèbre chanson qui a été oscarisée en 2014, Kristen et Robert Lopez, ont composé pas moins de sept nouveaux titres. Parmi ceux-ci, « Dans un autre monde », qui risque bien de vous trotter pendant un bon moment dans la tête. « La Reine des neiges 2 » De Chris Buck et Jennifer Lee. Sven (le renne), Olaf (le bonhomme de neige), Kristoff, Elsa et Anna  : tous sont de retour pour ces nouvelles péripéties.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :