L'essentiel Luxembourg n°2780 8 nov 2019
L'essentiel Luxembourg n°2780 8 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2780 de 8 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : la Fnac signe son entrée au Luxembourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Sports VENDREDI 8 NOVEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Salaire record en rugby RUGBY Deux fois champion du monde avec les All Blacks, Sonny Bill Williams a signé jeudi à Toronto en rugby à XIII. Son contrat de deux ans et 6,5 millions d'euros fera de lui le joueur de rugby le mieux payé au monde. La Russie se défend DOPAGE La Russie s'est défendue jeudi d'avoir manipulé des données sur le dopage, estimant pouvoir échapper à une exclusion des JO 2020 et balayant les soupçons des agences russe et mondiale antidopage. Banka à la tête de l'AMA DOPAGE Le conseil de fondation de l'Agence mondiale antidopage (AMA) a élu son nouveau président, le ministre polonais des Sports, Witold Banka, jeudi à Katowice (Pologne). Oubaali garde son titre BOXE Le Français Nordine Oubaali a conservé son titre mondial WBC des poids coqs en battant aux points le Japonais Takuma Inoue, jeudi à Saitama. C'est sa 17 e victoire en pros. Djokovic et Federer ouvrent le bal TENNIS Le Serbe Novak Djokovic, vainqueur à Paris dimanche dernier, va tenter de reconquérir la place de n°1 mondial lors du Masters de Londres qui s'ouvre dimanche. D'autant HANDBALL Six joueuses de Metz ont été appelées dans la sélection des 20 joueuses françaises en vue du Mondial au Japon, à partir du 1er décembre. Orlane Kanor, Méline Nocandy, Grâce Zaadi, Manon Houette, Laura que Rafael Nadal, à qui il a cédé le trône, arrive blessé. Djokovic ouvrira le bal face à l'Italien Matteo Berrettini (15 h) avant que Roger Federer n'affronte Dominic Thiem (21 h). Six Messines parmi les 20 Bleues La Française Sarah Bee a découvert la breakdance à 11 ans et devait se cacher de son frère pour s'entraîner. Depuis dix ans elle est pro. « J'allais danser en cachette » Annoncée au programme des JO 2024 à Paris, la breakdance sort de l'ombre et révèle des parcours extraordinaires. Cheveux rouges et tempérament de feu, elle danse en équilibre sur ses mains en effectuant de folles arabesques avec ses jambes  : la Française Sarah Bee est une pro de la breakdance, qu'elle a dû pratiquer en cachette avant d'en faire sa vie. Aujourd'hui, Sarah Flippes et Astride N'Gouan ont été retenues par Olivier Krumbholz, privé de la gardienne Laura Glauser. La plupart des championnes du monde 2017 et d'Europe 2018 sont dans le groupe. La France au défi de Barty TENNIS « Trouver les solutions pour gâcher la fête » à la n°1 mondiale Ashleigh Barty et ses partenaires australiennes  : tel est le défi auquel s'attellent les Bleues en finale de la Fed Cup, samedi et dimanche, à Perth (Australie). Un succès français, le troisième après 1997 et 2003, viendrait, dès la première campagne de Julien Benneteau dans le rôle de capitaine, parachever la saison des retrouvailles entre Caroline Garcia et ses coéquipières après deux ans de brouille. Cette finale est la dernière avant que la Fed Cup, comme Bee est l'une des meilleures et elle participe à la grande finale mondiale, à Mumbai, le Red Bull BC One. « C'est la compétition la plus prestigieuse, c'est juste une opportunité de "ouf" de pouvoir y représenter sa danse », s'enflamme ce petit gabarit très tonique, qui a grandi près de Dijon, nourrie aux films de Bollywood, l'industrie du cinéma indien. À presque 30 ans, Sarah Bee, son nom de b-girl (performeur), savoure le chemin parcouru. Fille de parents algériens, elle a grandi dans un quartier sensible où elle galérait jusqu'à ses 11 ans et sa rencontre avec la breakdance, l'une des branches de la culture hip-hop. C'est en regardant sa sœur danser qu'elle s'y est intéressée. « La break est venue à moi, ce n'est pas moi qui l'ai choisie », dit-elle. « Ça n'a pas été facile. J'ai vraiment bataillé. Mon frère ne voulait pas que je danse, j'allais en cachette à l'entraînement. S'il le découvrait, il me défonçait devant L'Australie de la n°1 mondiale Ashleigh Barty partira favorite. tout le monde », raconte-t-elle. « C'était lié au fait que t'es une fille qui a grandi dans un quartier, il ne voulait pas que je traîne. Alors que je ne traînais pas, je faisais quelque chose de bien au final ». Sarah Bee s'est accrochée. Enfant très réservée souvent sur la défensive et assez nerveuse, la breakdance a été son échappatoire, sa meilleure façon de s'exprimer. « C'est un sport, un art, c'est toute ma vie », dit elle. Aujourd'hui, son frère, lui, ne dit plus rien. la Coupe Davis, ne se concentre autour d'une phase finale d'une semaine, au printemps 2020 à Budapest. Les Bleues compteront sur Kristina Mladenovic (40 e), Caroline Garcia (45 e), ou surprendre avec la jeune Fiona Ferro, née à Libramont, en Belgique, ou l'expérimentée Pauline Parmentier.
VENDREDI 8 NOVEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Sports 35 Programme BASKET-BALL Coupe de Luxembourg (H), 8 es Jeudi Pirates (+10)-Résidence 78-119 Mondorf (+10)-Contern 102-98 Coupe de Luxembourg (F), 8 es Jeudi Heffingen (+10)-Esch 46-101 Résidence-Amicale 69-62 Total League (H) Vendredi Esch-Sparta 20 h 45 Samedi Racing-T71 18 h 30 Contern-Musel Pikes 20 h 30 Larochette-Etzella Amicale-Heffingen Total League (F) Vendredi Esch-Sparta 18 h 45 Samedi Contern-Musel Pikes 18 h 30 Résidence-Etzella Amicale-Telstar Dimanche Grengewald-T71 15 h 30 HANDBALL AXA League (H) Samedi Diekirch-Berchem 20 h 15 Pétange-Schifflange Red Boys-Käerjeng Esch-HB Dudelange CYCLO-CROSS Skoda Cross Cup Dimanche, à Dommeldange 13 h HOCKEY SUR GLACE Préqualifications JO 2022 À Kockelscheuer Vendredi Luxembourg-Bosnie 19 h 15 Samedi Luxembourg-Kirghizistan 19 h 15 Dimanche Luxembourg-É. arabes unis 19 h 15 Mondorf se paie Contern en 8 es BASKET-BALL Il y aura trois clubs de Nationale 2 en quarts de la Coupe de Luxembourg masculine. Après Soleuvre, tombeur de Larochette, et la Résidence, qui a battu les East Side Pirates (N3) (78-119), Mondorf, seulement 7 e de N2, a sorti jeudi le dernier de Total League, Contern (102-98). Esch, le T71, les Pikes, Etzella et le Racing sont aussi qualifiés. Reprise corsée pour le leader HANDBALL Leaders invaincus d'AXA League après six matches, les Red Boys retrouvent le terrain samedi après une pause de presque un mois (exempts en Coupe puis trêve internationale). Et ils devront vite se remettre dans le bain avec un choc face à une bête blessée, Käerjeng (5 e), qui s'est séparé mi-octobre de son entraîneur Dejan Gajic. Pour les Differdangeois, novembre sera chargé avec ensuite deux duels en Coupe d'Europe face aux Tchèques de Nové Veselí et un quart de la Coupe nationale contre... Käerjeng. LesRed BoysreçoiventKäerjeng. « Si je reviens en cyclo-cross, ce ne sera pas avant janvier » Après une saison marquée par des chutes et une 6 e place au Circuit Het Nieuwsblad, Jempy Drucker est tourné vers 2020. « L'essentiel »  : Votre coude, opéré suite à une chute sur la Vuelta, est-il rétabli ? Jempy Drucker  : Tout va bien. J'ai bien récupéré. J'ai repris l'entraînement depuis un mois. C'est désormais juste un mauvais souvenir. Cette chute a dû être dure à vivre après celle d'avril (fracture de la 6 e vertèbre cervicale et commotion)... Je m'en serais bien passé si près de l'arrivée de la Vuelta. La chute a été assez lourde, mais j'ai bien géré tout ça mentalement. J'espère avoir un peu plus de chance l'an prochain. Le Luxembourg accueille ce week-end un tournoi de préqualification olympique à Kockelscheuer. Première étape vers les JO HOCKEY SUR GLACE C'est une grande première. Le Luxembourg accueille de vendredi à dimanche, sur la glace de Kockelscheuer, un tournoi de préqualification olympique  : la première étape sur la route des Jeux de Pékin en 2022. Et Jempy Drucker, 33 ans, est lié à Bora-Hansgrohe jusqu'à fin 2020. Pas idéal pour une première saison dans l'équipe Bora. J'ai reçu beaucoup de soutien de l'équipe. Ils ne m'ont jamais mis la pression pour précipiter mon retour. Quand j'ai pu rouler, j'ai bien fait mon travail. Ils ont confiance. Au l'équipe grand-ducale, sacrée championne du monde de 3 e division mondiale en 2017, aura clairement l'ambition de passer au tour suivant. Dans son groupe N, le Luxembourg est en effet mieux classé (43 e) que ses trois adversaires Nieuwsblad j'ai eu carte blanche et ça a bien marché (6 e). Quel rôle aurez-vous dans l'équipe en 2020 ? Le même. Aider Peter Sagan dans les classiques et préparer les sprints. Cela me convient très bien. Avec le départ de du week-end, la Bosnie (vendredi), le Kirghizistan (samedi) et les Émirats arabes unis (dimanche). Le vainqueur du groupe rejoindra au 2 e tour des nations comme l'Islande, l'Espagne, les Pays-Bas, Israël ou encore le Mexique. Sam Bennett, j'intégrerai un autre « train » (sans doute avec Pascal Ackermann), mais le travail sera le même. Qu'en est-il de votre envie de cyclo-cross cet hiver ? Je suis toujours le cyclo-cross national et international et j'aimerais en refaire un jour. Je n'en ai pas encore parlé avec l'équipe. Nous serons en stage en décembre. Si cela arrive, ce ne sera pas avant janvier. Pourquoi les coureurs de cyclo-cross ont-ils autant brillé sur route cette année ? Van Aert et Van der Poel gagneraient sur n'importe quel vélo ! Mais c'est vrai que le cross est une bonne école, on est plus vigilant, on gagne en explosivité. Même si je ne crois pas qu'on verra un coureur de cross gagner au Tourmalet. RECUEILLI PAR NICOLAS MARTIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :