L'essentiel Luxembourg n°2780 8 nov 2019
L'essentiel Luxembourg n°2780 8 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2780 de 8 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : la Fnac signe son entrée au Luxembourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde VENDREDI 8 NOVEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Ce très cher crabe des neiges mesure 14,6 cm et pèse 1,24 kg. Un crabe vendu 41 600 euros TOKYO Un crabe des neiges, mesurant 14,6 cm et pesant 1,24 kg, a été vendu au prix record de 5 millions de yens, soit 41 600 euros, jeudi lors d'une vente de crabes à la criée sur un marché aux poissons à Vite lu Un trafic de fentanyl PÉKIN Un tribunal chinois a condamné jeudi neuf personnes pour trafic de fentanyl, dont une à mort avec sursis. Il s'agit de la première enquête sur une affaire de fentanyl entre les autorités américaines et chinoises à être couronnée de succès. Espionnage pour Riyad WASHINGTON Deux anciens employés de Twitter et un Saoudien ont été inculpés aux États-Unis pour avoir fourni à Riyad des informations sur des utilisateurs du réseau social critiques envers la famille royale saoudienne, a annoncé la justice américaine. L'inspectrice a été virée TÉHÉHAN L'Iran a retiré l'accréditation d'une inspectrice onusienne à la suite d'un incident la semaine dernière lors d'un contrôle à l'entrée de l'usine de Natanz en raison de l'inquiétude qu'elle puisse porter sur elle « un produit suspect ». l'ouest du Japon. « Le prix était un peu plus élevé que prévu. Mais c'est le crabe que je devais acheter, je suis soulagé », a déclaré le président du magasin, Tetsuji Hamashita, qui va le revendre à un restaurant. Fermeture des écoles à Lahore en raison d'un smog extrême En raisond'unniveau depollutionélevédûausmog, les autorités de Lahore ont décidé de fermer les écoles. Un étudiant est décédé en Bolivie LA PAZ Un étudiant de 20 ans est décédé mercredi des suites de blessures subies lors de violents affrontements entre des manifestants de l'opposition et des partisans des autorités à Cochabamba, dans le centre de la Bolivie. Cette mort, la troisième, en un peu plus de deux semaines, intervient dans un contexte particulièrement explosif. Le même jour, la maire de Vinto, Patricia Arce, a été humiliée par des opposants au gouvernement bolivien, qui lui reprochaient Un épisode de smog extrême (nuage de pollution atmosphérique) a touché l'est du Pakistan, où les autorités ont déclaré la fermeture des écoles jeudi à Lahore, la deuxième ville du pays, après que des niveaux de pollution de l'air dramatiques eurent été recensés dans la nuit. Des concentrations de particules fines PM2,5 atteignant 580 microgrammes par mètre cube d'air ont été recensées dans la nuit dans le centreville, selon le consulat des États-Unis à Lahore, qui a qualifié ce niveau « d'extrêmement dangereux ». Une telle concentration est 23 fois supérieure aux recommandations de l'OMS, qui invite à ne pas dépasser une exposition de 25 µg/m 3 en moyenne journalière. Les particules en suspension accentuent les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons. « Le vent a tourné de l'Inde, où l'on brûle énormément de chaume, vers le Pakistan, de sorte que tout le smog en provenance de l'Inde a voyagé et a d'être responsable de la mort de deux des leurs. Recouverte de peinture rouge, une partie des cheveux coupés, elle a été forcée à marcher pieds nus sur cinq kilomètres sous les insultes et les menaces, avant d'être secourue par la police. De violents affrontements ont lieu en Bolivie depuis quinze jours. L'ONU alerte sur le système de santé au Venezuela CARACAS Le système de santé du Venezuela, qui traverse la pire crise économique de son histoire récente, est au « bord de l'effondrement », a averti l'Organisation des Nations unies, qui évoque de nombreux hôpitaux dépourvus des réseaux de distribution d'eau et d'électricité les plus élémentaires. gravement affecté Lahore », a expliqué un porte-parole de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) du Pendjab. En Inde, comme au Pakistan, les paysans emploient la technique du brûlis pour s'en débarrasser. Si l'an passé, les autorités pakistanaises ont tenté d'interdire les brûlis et ordonné l'arrêt des briqueteries, deux émetteurs de particules, le principal polluant au Pakistan reste de loin le trafic automobile, contre lequel rien n'a été intenté, déplorent plusieurs experts pakistanais. Les brûlis illégaux contribuent à alimenter la pollution atmosphérique qui a envahi le Pakistan.
*TANGO SMART tango.lu LES MEILLEURS SMARTPHONES, LES MEILLEURS PRIX !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :