L'essentiel Luxembourg n°2773 29 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2773 29 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2773 de 29 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : le braqueur de G4S interpellé à Marbella.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Le coin du geek MARDI 29 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU La guerre des écrans va débuter Netflix va avoir à affronter des concurrents sérieux avec l'arrivée dans l'arènedeDisney+,AppleTV+, Peacock et HBO Max. L'empire Netflix a longtemps régné sur un univers qu'il a en bonne partie créé, mais l'arrivée de concurrents de taille va forcer toutes les plateformes de vidéo à la demande à aiguiser leurs armes de séduction. « Pendant les six prochains mois, nous allons assister à une bataille sans merci pour l'attention des consommateurs », estime l'analyste Daniel Ives, de Wedbush Securities. Avec 160 millions d'abonnés payants dans le monde, 15 milliards de dollars consacrés aux contenus, et une technologie de recommandation rodée depuis une dizaine PUB D'ici le 12 novembre, Disney+ et Apple TV+ auront rejoint Netflix, avant le tour de Peacock et HBO Max. d'années, Netflix capture déjà une immense part de cette attention. Ses concurrents actuels, Amazon Prime Video et Hulu, ont trouvé leur public, sans pour autant représenter de réelles menaces. Mais le 12 novembre, son ancien allié va entrer dans l'arène avec toute la puissance de son royaume enchanté  : la plateforme Disney proposera ses catalogues « Star Wars », Pixar et Marvel, dont Netflix «...Ysehizoelflamenco » samedi 23 novembre, 19 h30 Kulturfabrik, Esch-sur-Alzette Concours  : gagne tes tickets grâce à « L’essentiel » ! « L’essentiel » offre des places pour le spectacle « …Y sehizo elflamenco (…et leflamenco fut) ». Pour gagner, envoie HIZO suivi de tes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois uniquement) ou participe gratuitement sur le site. Plus d’infossur lessentiel.lu diffusait une partie, et des programmes de la Fox ou des documentaires de la chaîne National Geographic. L'offensive du studio historique débute avec un abonnement à 6,99 dollars par mois aux États-Unis. Apple a fait l'entrée la plus remarquée, avec un abonnement mensuel à 4,99 dollars, moitié moins cher que celui de base de Netflix. Sa plateforme Apple TV n'aura qu'une offre limitée de contenus originaux à son lancement le 1er novembre, mais dispose d'atouts  : l'expérience dans les services par abonnement et des consommateurs fidèles. Apple et Disney auront quelques mois pour s'imposer, avant que le champ de bataille ne s'élargisse avec deux poids lourds des médias. En avril, NBCUniversal mettra en service sa plateforme Peacock, avec 15 000 heures de programmes, dont « The Office », raflé à Netflix. Warner- Media a de son côté repris les dix saisons de « Friends » à Netflix pour HBO Max, prévue pour le printemps.
MARDI 29 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Tendances 13 Dans les avions, le plateau-repas du futur pourrait être comme ça Une start-up britannique a revisité le plateau-repas des avions. Le plastique a été remplacé par des matières végétales et recyclables  : du marc de café, des feuilles de bananier pour le couvercle, du son de blé, du bois de cocotier pour les couverts. La directrice générale de la société Miss France, Sylvie Tellier, a affirmé hier qu'elle ne « s'opposerait pas » à la candidature d'une personne « transsexuelle » au prochain concours en décembre, cela n'étant « pas interdit » par le règlement. Si « un garçon ayant changé de sexe, et ayant donc un état civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale », a-t-elle d'ailleurs ajouté dans une interview au quotidien régional français « Le Parisien ». Une candidature transsexuelle, « ce n'est pas interdit dans le règlement, même si c'est compliqué dans les faits », selon Sylvie Tellier, qui rappelle que le règlement actuel de l'émission est d' « être de sexe féminin », et non « né de sexe féminin », comme l'était « le vieux règlement de Geneviève de Fontenay », l'ancienne présidente du comité Miss France. « Si une jeune femme transsexuelle se présente à Miss Elle lutte pour l'avortement À partir du 1er janvier 2020, les employés municipaux de San Francisco ne seront plus autorisés à organiser des voyages professionnels ni à faire des affaires avec 22 États américains dont les lois sont jugées restrictives sur la question de l'avortement. Cette décision a été annoncée la semaine dernière par la maire, London Breed. Élue en 2018, cette Afro-Américaine est la première femme noire à diriger la ville. La démocrate, âgée de 45 ans, est féministe. « Tous les jours dans ce pays, les droits des femmes en matière de procréation sont menacés et nous devons riposter, a-t-elle déclaré. Nous nous dressons contre les États qui mettent en danger la santé des femmes et s'emploient à limiter leurs libertés ». Les mesures prises par San Francisco n'auront pas un impact suffisant sur l'économie France et que le public l'élit, on ne s'y opposera pas, parce que nous suivons le choix du public », poursuit-elle. Mais « de toute façon, je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle. Et s'ils ne sont pas prêts, il n'y aura pas de London Breed espère que son action pourra avoir valeur d'exemple. Miss transsexuelle ». Sylvie Tellier a confié par ailleurs avoir participé au film « Miss », qui sortira en salles en mars. Un film dans lequel un jeune homme doit se faire passer pour une fille pour infiltrer le concours. « En tant que maman, je suis intéressée par ce des 22 États incriminés pour influer sur leur politique. « Si d'autres villes et d'autres États suivent notre exemple, la pression financière pourrait être suffisante pour provoquer des changements », affirme la mairie dans un communiqué. Candidate transsexuelle à Miss France ? La directrice de Miss France ne fermerait pas laporteàunecandidature d'une personne transsexuelle. Sylvie Tellier (à g) et Geneviève de Fontenay (à d) ne sont pas du tout sur la même longueur d'onde. De Fontenay y est totalement opposée La possibilité de voir une candidate transsexuelle à l'élection de Miss France a suscité la réaction de Geneviève de Fontenay. L'ancienne présidente du concours Miss France et du comité Miss Prestige National a été très claire sur le sujet  : « Je suis évidemment contre une Miss France transgenre, une identité sexuelle psychique qui ne correspond pas au sexe biologique de la naissance ! », a-telle déclaré avant d'ajouter « Je défendrai l'image de Miss France, que j'ai préservée pendant plus d'un demi-siècle, jusque dans ma tombe ». que ce film soulève comme questions », confie-t-elle. Il faut arrêter de dire que l'on fait de la discrimination chez les Miss France, on ne fait pas monter les filles sur des balances et on fait les costumes sur mesure, pour toutes les tailles », assure-telle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :