L'essentiel Luxembourg n°2767 21 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2767 21 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2767 de 21 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Luxembourg a la tête dans les étoiles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Luxembourg LUNDI 21 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Le lycée a été rénové ESCH-SUR-ALZETTE L'École privée Marie-Consolatrice (EPMC) d'Esch-sur-Alzette a été rénovée et s'est étendue. L'inauguration des nouveaux locaux a eu lieu vendredi en présence notamment de Monseigneur Wagener. Un film letton couronné LUXEMBOURG Lors de la cérémonie de remise des prix de la 12 e édition de CinEast, le jury international a décerné le Grand Prix au film « Oleg », de Juris Kursietis, et le Prix spécial du jury au film « Corpus Christi », de Jan Komasa. Initiés aux entreprises LUXEMBOURG Les équipes de lycéens participant au programme « My first entreprise » de l'ASBL Jonk Entrepreneuren ont jusqu'à vendredi prochain pour déposer leur candidature., jonk-entrepreneuren.lu La Coque s'est transformée en terrain de jeu pour les familles Parents et enfants ont investi l'Arena à La Coque lors du Family Day et testé de multiples activités sportives et ludiques. « Pose ton pied à droite et tire sur tes bras ». Maxime, 7 ans, écoute les conseils de la jeune femme qui l'assure pendant son évolution sur le mur d'escalade et s'exécute. Sa maman, Paola, immortalise l'événement et pousse un petit « ouh » fébrile quand sa fille rate une marche  : « Elle est en parfaite sécurité, mais c'était plus fort moi », dit-elle avec un grand sourire. Plusieurs centaines de parents et d'enfants ont pris d'assaut l'Arena, à La Coque, lors du désormais traditionnel Family Day. Un événement familial organisé par La Coque en partenariat avec des fédérations sportives. L'occasion de participer à de multiples activités sportives et ludiques. Ateliers, Face Painting, cirque... figuraient également au programme. Les spectacles, magie, bateaux pirates et la musique avec le groupe de jazz LP5 étaient aussi au rendez-vous. Toutes les conditions étaient réunies pour que les petits et les grands soient comblés, à l'image de Rachida, 39 ans, présente avec ses trois enfants, Kellan, 7 ans, Lyes, 5 ans, et Se battre pour la bonne cause Banquiers, traders et patrons se sont affrontés en faveur du Télévie. REMICH Sur la Moselle, du côté de Remich, seize boxeurs se sont affrontés à travers huit combats en faveur du Télévie vendredi soir. Les participants étaient d'un genre particulier puisque beaucoup d'entre eux n'avaient pratiquement aucune expérience du combat. Dans la vraie vie, ils sont banquiers, traders, patrons et n'ont appris les rudiments de la boxe que depuis quelques semaines. Jérémie Nadé, employé d'IDM Lux, s'est pour sa part très bien défendu. « Je me suis préparé pendant trois mois », glissait-il après son passage sur le ring. Le promoteur, Kader Benzinia, espère qu'il pourra reverser plus de 2000 euros au Télévie. Le Family Day est un événement familial organisé par La Coque en partenariat avec des fédérations sportives. Massy, 10 ans. « J'ai découvert l'événement dans "L'essentiel". C'est une excellente initiative qui permet aux enfants de découvrir des activités qu'ils ne connaissent pas », se félicite la maman. S'il reconnaît l'originalité de la manifestation, Edouard, un Luxembourgeois venu avec sa fille Clara, 6 ans, estime que l'afflux de visiteurs n'est pas assez régulé à son goût  : « On a dû attendre une heure avant de faire de l'escalade tellement il y avait de monde. Mais cela reste un bel événement ». GAËL PADIOU Une bonne visibilité sur la route LUXEMBOURG La bonne visibilité et l'état technique des véhicules sont au cœur de la campagne de sensibilisation « Wanterzäit » de la police grand-ducale. Il est recommandé aux piétons de porter des vêtements clairs et des dispositifs réfléchissants. Des contrôles seront menés jusqu'au 31décembre. Trains à l'arrêt et pagaille sur le rail LUXEMBOURG Un mouvement social des cheminots français vendredi a entraîné une pagaille sur le rail, y compris au Luxembourg. De nombreux trains ont été supprimés entre Metz et Luxembourg causant un véritable « chaos », selon un lecteur de « L'essentiel », qui a mis quatre heures pour rentrer à Metz. La situation s'annonce encore perturbée aujourd'hui, Trains en retard ou supprimés, avec un train sur deux. les usagers ont dû être patients.
LUNDI 21 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Europe 9 PedroSanchez sous pression BARCELONE Le chef du gouvernement, PedroSanchez, faisait face aux critiques de la droite qui réclame des mesures en Catalogne. Le chef du Parti Populaire, Pablo Casado, a accusé le gouvernement de « faire comme si de rien n'était ». « Il n'y a pas de dialogue possible avec ceux qui font que la Catalogne brûle », a-t-il dit en référence au président catalan Quim Torra, qui a réclamé des « négociations ». Malgré les heurts, les Catalans veulent négocier avec Sanchez. Une reprise progressive à la SNCF Vite lu Arrestations en Russie MOSCOU Trois responsables de l'entreprise qui exploitait la mine d'or de Sibérie où un barrage s'est effondré samedi matin, faisant au moins quinze morts, ont été arrêtés hier, ont annoncé les autorités russes. Salvini veut se relancer ROME Le leader souverainiste italien Matteo Salvini a tenu samedi, à Rome, un grand rassemblement contre le gouvernement ayant attiré des dizaines de milliers de personnes et qu'il a présenté comme « l'acte fondateur » de sa reconquête du pouvoir. Tornade dans l'Hérault MONTPELLIER Des rafales de vent jusqu'à 170 km/h ont arraché plusieurs toitures et entraîné de nombreuses chutes d'arbres dans l'ouest de l'Hérault après le passage d'une tornade. PARIS Le mouvement social à la SNCF perturbait encore la circulation des trains hier pour son troisième jour, mais la direction notait une « reprise » du trafic. Aujourd'hui, Ouigo de même que les TGV « circuleront normalement », a précisé la SNCF. Le gouvernement de Boris Johnson s'échinait à assurer Des femmes en colère en Croatie ZAGREB Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans toute la Croatie pour protester contre la justice du pays, accusée par les femmes de ne pas les protéger après la remise en liberté de cinq hommes accusés du viol collectif d'une adolescente. Les accusés, libérés plus tôt en octobre sur décision d'un juge puis réincarcérés, sont accusés par la police d'avoir violé, de manière répétée et pendant près d'un an, leur victime âgée de 15 ans dans leur village près de la ville côtière de Zadar. Ils sont également accusés d'avoir filmé leurs actes avec leurs téléphones puis d'avoir fait chanter l'adolescente jusqu'à ce qu'elle en parle au psychologue de son école. La remise en liberté des accusés a choqué de nombreux Croates. Londres envoie trois lettres à Bruxelles et sème le doute L'imbroglio est total autour du Brexit après la demande du Parlement britannique de repousser sa décision sur l'accord trouvé avec Bruxelles. Une manifestation monstre a eu lieu samedi pour demander un nouveau référendum sur le Brexit. hier pouvoir encore honorer sa promesse de sortir de l'Union européenne le 31 octobre. La journée de samedi, avec un vote historique prévu au Parlement britannique sur le nouvel accord de Brexit triomphalement annoncé deux jours plus tôt à Bruxelles, devait enfin apporter une clarification après plus de trois ans de saga suivant le référendum de 2016. Bilan  : les députés ont décidé de repousser leur décision et les Européens se retrouvent avec trois lettres, disant tout et son contraire. Et moins de deux semaines pour éviter une sortie sans accord qui donne des sueurs froides aux milieux économiques. La première lettre, non signée, demande une prolongation de trois mois du Brexit. La deuxième, signée par Boris Johnson, dit qu'il ne veut pas de ce délai. Et la troisième, de l'ambassadeur britannique auprès de l'UE, Tim Barrow, précise que le report n'a été demandé que pour se plier à la loi. Malgré cette demande, « nous allons sortir le 31 octobre. Nous avons les moyens et l'habilité de le faire », a déclaré Michael Gove, bras droit de Boris Johnson. Pour la France, un « délai supplémentaire n'était dans l'intérêt de personne ». Le ministre allemand de l'Économie, Peter Altmaier, a déclaré qu'une sortie rapide et ordonnée était encore possible si M. Johnson tentait aussi de contacter ses adversaires. « Si une prolongation de quelques semaines est nécessaire, cela ne me poserait aucun problème », a-t-il dit.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :