L'essentiel Luxembourg n°2767 21 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2767 21 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2767 de 21 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Luxembourg a la tête dans les étoiles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde LUNDI 21 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Des Rohingyas évacués BAZAR Des milliers de Rohingyas vivant dans des camps de réfugiés au Bangladesh ont accepté de partir pour une île isolée du golfe du Bengale, ont annoncé les autorités, en dépit des risques d'inondations. Les soldats ont faim PANTIT Poussés par la faim et le manque de médicaments, des centaines de combattants de l'opposition sud-soudanaise désertent des camps où ils doivent être enregistrés et entraînés. Le Liban manifeste aussi BEYROUTH Hommes, femmes et enfants ont convergé en grand nombre hier vers le centre de Beyrouth, au quatrième jour d'un mouvement de contestation sans précédent au Liban qui réclame le départ de la classe politique, accusée de corruption. De nouveaux heurts ont éclaté à Hong Kong HONG KONG La police a eu recours aux gaz lacrymogènes et au canon à eau contre les dizaines de milliers de Hongkongais qui manifestaient hier leur colère après les violentes agressions dont ont été victimes cette semaine deux militants pro-démocratie. Les autorités avaient interdit le rassemblement organisé à Tsim Sha Tsui, un quartier très densément peuplé, connu pour ses boutiques de luxe et ses hôtels. Elles avaient invoqué des raisons de sécurité. Des dizaines de milliers de personnes ont participé à ce rassemblement interdit entendant, pour le vingtième week-end Les pires émeutes au Chili depuis les années Pinochet La présence des militaires dans les rues a attisé les violences. Retrait des troupes américaines DAMAS Les forces américaines se sont retirées hier de leur plus grande base dans le nord de la Syrie, dans le cadre du retrait d'environ 1000 soldats de cette région annoncé par Washington. Plus de 70 véhicules blindés arborant un drapeau américain transportant consécutif de manifestations, continuer à faire pression sur le gouvernement local clairement acquis à Pékin. Les Hongkongais ont manifesté hier, malgré les interdictions. du matériel militaire et escortés par des hélicoptères ont traversé la route internationale. Ces derniers jours, les Américains se sont retirés de trois autres bases, dont celle de Minbej et d'une autre située aussi près de Kobané, proche de la frontière turque. Pas de G7 sur le golf de Trump MIAMI Le président américain, Donald Trump, a annoncé qu'il renonçait à son projet, très critiqué, d'accueillir un sommet du G7 dans un golf à Miami. « Du fait à la fois des médias et de l'hostilité irrationnelle de dingue des démocrates, nous n'envisagerons plus le Trump National Doral de Miami pour accueillir le G7 en 2020 », a-t-il écrit sur Twitter, réagissant à des accusations de corruption. « Nous entamerons la recherche d'un autre site, y compris éventuellement Camp David, immédiatement », a-t-il ajouté. Le Trump National Doral est l'un des actifs les plus importants dans la fortune de M. Trump, mais, selon le « Washington Post », il a fortement souffert ces dernières années. Les Chiliens ont violemment exprimé leur colère ce week-end et deux personnes sont décédées lors des manifestations. JALALABAD Des villageois de Jaw Dara, dans l'est de l'Afghanistan, continuaient de fouiller les décombres d'une mosquée victime d'une attaque qui a fait au moins 70 morts ce Deux personnes sont mortes tôt hier à Santiago, premières victimes des pires émeutes qu'ait connues le Chili depuis des décennies. Les troubles ont débuté vendredi, nourris par la colère face aux conditions socio-économiques et aux inégalités dans ce pays considéré comme l'un des plus stables d'Amérique latine. Des militaires ont commencé à patrouiller samedi dans les rues pour la première fois depuis la fin de la dictature du général Augusto Pinochet, en 1990. Le président, Sebastian Pinera, avait déjà décrété vendredi soir l'état d'urgence pour quinze jours à Santiago. Mais la forte présence militaire et policière n'a pas permis d'éviter des violences. Hier, deux personnes sont mortes dans l'incendie d'un supermarché Lider, de la chaîne américaine Walmart. Des centaines de personnes avaient forcé les entrées pour le piller. Samedi, les manifestations et les violences s'étaient poursuivies, avec des dizaines de supermarchés, de véhicules et de stations-services saccagés ou incendiés. Le bilan officiel est de 308 arrestations et 156 policiers blessés. Un bilan très lourd en Afghanistan week-end, dont des enfants. L'attaque n'a pas été revendiquée. Elle est intervenue dans une région où les combats font rage entre talibans, EI et troupes gouvernementales.
Avec BIL Pension, préparez maintenant votre retraite pour compléter votre pension légale et profiter d’avantages fiscaux. * Découvrez une gamme complète de produits de prévoyance vieillesse adaptée àvos besoins. Infos sur www.bil.com/pension Appelez-nous au (+352) 4590-3000. *Les avantages fiscaux dépendent de la situation individuelle de chaque contribuable résident luxembourgeois ou assimilé. Investir dans BIL Pension peut entraîner un risque de perte en capital. Vous avant tout Retrouvez-nous sur Et vous,êtes-vous prêt àréduire votre niveau de vie àlaretraite ? Banque Internationale àLuxembourg SA, 69 route d’Esch, L-2953 Luxembourg, RCS Luxembourg B-6307



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :