L'essentiel Luxembourg n°2760 10 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2760 10 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2760 de 10 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'arrivée sauvage des trottinettes exaspère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LE DÉTECTEUR DE FUMÉE devient obligatoire vous appelez,urs arrivent. URDEFUMÉE SAUVE DESVIES AUCHMELDER.LU 6 Luxembourg Solidaires pour ra L'association Pickitup Luxembourg s'est donné pour défi de faire du ramassage de déchets une action quotidienne. « Une action de grand nettoyage par an, ce n'est pas assez. C'est tous les jours qu'il faut se mobiliser », estime Didier Picard, fondateur de l'ASBL Pickitup Luxembourg (en français  : ramasse), muni de sacs poubelle sur la route nationale de Reckange-sur-Mess. Il n'était pas tout seul. Une dizaine de Pickies s'étaient levés de bonne heure pour lui prêter main-forte. « Le tout avait commencé par un défi personnel. À chaque pause de midi, je quittais mon bureau et les réseaux sociaux pour un moment de détente au vert. Les déchets jonchant mon parcours m'ont alors donné l'idée de créer Pickitup », raconte l'ancien graphiste, qui depuis s'est entièrement consacré à l'association. Une grenade a été déposée au centre de recyclage LUXEMBOURG Hier après-midi, l'équipe de déminage de l'armée luxembourgeoise est intervenue, pendant près d'une heure, au centre de recyclage de Schifflange (SIVEC) pour prendre en charge une grenade « fonctionnelle » déposée par un client. L'objet n'a pas explosé, mais a été évacué avec précaution. Le SIVEC a confirmé à « L'essentiel » que le site a été « temporairement fermé ». « C'est malheureusement quelque chose qui arrive souvent », a dit un contact sur place au sujet des grenades ou autres armes, sans donner d'autres détails sur l'objet concerné. « N'apportez ni grenades, ni autres armes au centre de recyclage. Veuillez vous adresser à la police locale ou au SEDAL », explique le SIVEC sur les réseaux sociaux. Événements culturels, actions de nettoyage et activités de sensibilisation dans les écoles... Depuis le lancement de son projet en mars, Didier Picard et sa troupe sont sollicités un peu partout. « Les enfants sont très demandeurs. Ils sont moins gênés que les adultes et le voient comme une chasse au trésor », explique le père de famille de Mamer. Chaque jour, la communauté s'agrandit sur les réseaux sociaux. Et ils sont nombreux à partager leurs exploits sur le groupe Facebook de l'association. « Le déchet numéro un reste le mégot. Les bouteilles en plastique et les canettes se disputent la deuxième place », détaille le natif de Bruxelles. Des objets plus insolites, comme des pneus ou encore des pare-chocs, ont aussi été repérés. « Une fois, j'ai trouvé un sex-toy dans les bois de Dippach. Comme quoi, les gens jettent vraiment n'importe quoi par terre », ajoute Didier Picard. ANA MARTINS Possible perturbation des vols vers Londres LUXEMBOURG Les vols en provenance et à destination du London City Airport pourraient être perturbés d'aujourd'hui à samedi inclus. Cela en raison de la menace d'Extinction Rebellion de manifester à l'aéroport londonien. Tout est fait pour minimiser les perturbations, mais Luxair recommande tout de même à ses passagers de contrôler le statut de leur vol sur le site luxair.lu. Le centre a été fermé pendant une heure.
JEUDI 10 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 masserles déchets Lors de leurs actions, les Pickies trouvent souvent des déchets très volumineux, comme des pare-chocs. PUB Que feriez-vous de plus pour le climat ? « Je me verrais bien initier une organisation pour partir sur le terrain et agir là où les conséquences climatiques sont les plus présentes ». Amina, 18 ans « Lancer une initiative éducative pour sensibiliser davantage les enfants dès leur plus jeune âge, dans les crèches. Ce sont eux notre avenir ». Yann, 25 ans « Je m'informe depuis un certain temps pour installer mon propre composteur à la maison. Cela ferait beaucoup d'engrais économisé ». Page, 23 ans « J'aimerais pouvoir installer des panneaux solaires sur ma maison et de manière générale passer aux énergies renouvelables ». Fernando, 44 ans « Si j'avais davantage de moyens financiers, j'investirais dans les associations qui se mobilisent tous les jours pour la cause climatique ». Denisa, 19 ans « Je tente d'éviter les produits industriels qui sont une des origines de la crise climatique. J'aimerais acheter davantage chez des agriculteurs ». Amid, 34 ans



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :