L'essentiel Luxembourg n°2760 10 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2760 10 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2760 de 10 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'arrivée sauvage des trottinettes exaspère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Monde JEUDI 10 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Un papa canadien viré au Japon. Nouveau cas de papa harcelé TOKYO Un Canadien qui poursuit son employeur japonais, l'accusant de l'avoir harcelé et licencié parce qu'il avait demandé un congé paternité, a comparu hier devant un tribunal de Tokyo, dans le cadre d'un procès très rare au Japon. Il s'agit de la seconde affaire de harcèlement moral liée à une demande de congé paternité entendue par la justice japonaise ces dernières semaines, attirant l'attention sur cette question dans un pays affecté par un taux de natalité parmi les plus bas au monde. QUITO Le président équatorien, Lenin Moreno, a ordonné mardi un couvre-feu nocturne autour des lieux de pouvoir à la suite d'incidents à Quito, où le Parlement a été brièvement envahi par les manifestants protestant contre la hausse massive du prix de l'essence. La Turquie lance l'offensive en Syrie contre une milice kurde Les forces armées turques ont lancé leur offensive militaire dans le nord de la Syrie. La Turquie a lancé hier une offensive dans le nord-est de la Syrie contre une milice kurde soutenue par les Occidentaux dans la lutte antijihadistes, après que le président américain, Donald Trump, a paru laisser le champ libre à Ankara. L'annonce du début de l'offensive contre les Unités de Protection du Peuple (YPG) a été faite par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, plus que jamais déterminé à éloigner de la frontière turque cette milice que la Turquie considère comme « terroriste » L'armée turque est passée à l'offensive dans le nord de la Syrie. Grèves, blocages de routes et manifestations très violentes, la situation s'envenime en Équateur. Quito plonge dans le chaos Hier, les policiers, qui bouclaient le centre historique de Quito, faisaient usage de gaz lacrymogène. En face, des centaines d'hommes au visage masqué et armés de bâtons tentaient de progresser en jetant des pierres. À la fumée des gaz se mêlait celle des barricades incendiées, faites de pneus et de branchages. Des milliers d'indigènes et de paysans continuaient d'ailleurs d'affluer vers Quito pour participer à une grande manifestation. Lenin Moreno les a invités à dialoguer. Il n'avait eu aucune réponse hier. en raison de ses liens avec le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). « Les Forces armées turques et l'Armée nationale syrienne (NDLR  : des rebelles syriens soutenus par Ankara) ont débuté l'opération "Source de paix" dans le nord de la Syrie », a annoncé M. Erdogan sur Twitter. PÉKIN Apple a été accusé hier par un média chinois de soutenir le mouvement pro-démocratie à Hong Kong par le biais d'une appli de transport urbain, qui permet au public de localiser les policiers sur une carte. Baptisée HKMap.live, elle est dépeinte comme étant WASHINGTON Après plusieurs jours d'atermoiements, Donald Trump a choisi la guerre ouverte avec le Congrès  : la Maison-Blanche a annoncé qu'elle refusait de coopérer à l'enquête en cours en vue d'une éventuelle procédure de destitution. Argument central de l'exécutif américain  : les investigations menées par les élus démocrates de la Au moment de l'annonce, une explosion a été entendue dans la région de Ras al-Ain, en Syrie. Une épaisse colonne de fumée était visible depuis la frontière turque. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a fait état de plusieurs « frappes aériennes », notamment dans le secteur de Ras al-Ain. Quelques heures avant le début de l'offensive, les Kurdes de Syrie avaient décrété une « mobilisation générale ». Le président de la Commission européenne, Jean- Claude Juncker, n'a pas tardé à réagir en exigeant l'arrêt de l'offensive. La France a saisi le Conseil de sécurité de l'ONU. Tandis que Congrès américain a lui pécisé qu'il fera payer « très cher » à la Turquie son attaque en Syrie. La Chine s'en prend aussi à Apple un soutien aux « émeutiers », alors que l'ancienne colonie britannique traverse depuis une grave crise politique, avec des manifestations quasi quotidiennes. La firme à la pomme s'est pourtant toujours abstenue de prendre position sur des sujets sensibles. Trump déclare la guerre au Congrès Chambre des représentants sur l'affaire ukrainienne ne sont ni légitimes ni impartiales. Donald Trump a choisi la guerre ouverte.
Luxembourg. Boutique -11, rue Philippe II -information points de vente  : +352 460 739 -www.mauboussin.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :