L'essentiel Luxembourg n°2759 9 oct 2019
L'essentiel Luxembourg n°2759 9 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2759 de 9 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : Bettel fait du climat une priorité nationale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Économie MERCREDI 9 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU À 45 ans, la Belle Étoile veut garder son « esprit familial » La direction du centre commercial, qui fête ses 45 ans, sait qu'il faut continuer à évoluer. Le centre commercial la Belle Étoile a fixé une série d'événements, du 17 au 20 octobre, pour célébrer ses 45 ans. Audelà des festivités, impossible pour le groupe Cactus de se reposer sur ses lauriers. Face à la concurrence des commerces en centre-ville et d'espaces de shopping toujours plus nombreux, il faut continuer à se réinventer, explique l'administrateur-directeur du groupe. « Nous sommes beaucoup, compte tenu de la taille de la ville, du pays et de la zone de chalandise. Tout le monde y trouvera-t-il son compte ? », interroge Laurent Schonckert. Pour continuer à tirer son épingle du jeu, la Belle Étoile mise sur « l'esprit familial, très important », et un positionnement « démocratique ». Le mix entre enseignes luxembourgeoises et internationales reste Il avale jusqu'à 250 t de poisson LONDRES Long de 142 m pour 6 200t, le mégachalutier Margiris est accusé par des ONG de vider les fonds marins. Repéré dans la Manche, il est capable de traiter 250 tonnes de poisson par jour, la capacité Manu Konsbruck (g.), directeur du centre commercial la Belle Étoile, et Laurent Schonckert, administrateur-directeur du groupe Cactus. de dizaines de navires classiques. « La pêche artisanale ne peut pas rivaliser avec ces chalutiers industriels », dénonce une association, qui s'inquiète de son impact sur les dauphins à bec court. aussi primordial, selon le dirigeant. Même s'il est « difficile » de maintenir et d'attirer les locaux, tout en séduisant les internationaux. « Dans le textile et la décoration de la maison, on aimerait avoir d'autres grands noms. Mais les enseignes étrangères se demandent s'il est intéressant pour elles d'avoir une énième boutique dans le pays. Il y a des enseignes en attente qui ne prennent pas de décisions, et ce d'autant qu'il faut avoir des locaux libres - ce que par chance nous avons rarement - d'une bonne taille et au rez-de-chaussée de préférence », complète Laurent Schonckert. Depuis l'extension de 2013, le centre commercial et ses 105 magasins et restaurants accueillent désormais 100 000 visiteurs par semaine. Après ce dernier grand chantier opéré sur le site, la direction réfléchit désormais à des projets de rafraîchissement, sans avoir fixé de date. MATHIEU VACON Nissan passe à l'après-Carlos Ghosn YOKOHAMA Le constructeur automobile japonais Nissan, en pleine refonte de sa direction après l'éviction de Carlos Ghosn, a choisi hier comme nouveau directeur le dirigeant de sa filiale chinoise, Makoto Uchida, a annoncé le groupe. L'horizon est dégagé pour l'énergie éolienne Objectif  : passer de 15,8 GW cumulés à 34 GW pour 2028. PARIS Puissance accrue sur terre et premiers parcs marins en vue... l'horizon se dégage en partie pour l'énergie éolienne en France, dont le volet offshore reste néanmoins en retard. Le secteur, avec 1,5 gigawatt raccordé l'an dernier, proche du record de 2017, atteint 15,8 GW de puissance installée, couvrant 6% de la consommation française d'électricité, souligne le bilan annuel de la profession publié hier. Près de 8 000 éoliennes terrestres, réparties sur 1 380 parcs, jalonnent désormais le territoire, en particulier les Hauts-de-France et le Grand Est (50% du total à eux deux). L'Hexagone est devenu le 4 e pays éolien européen, mais reste loin du leader allemand (59,3 GW). Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3592,12 -1,01% CAC 40 5456,62 -1,18% DAX 11 970,20 -1,05% DOWJONES 26 179,40 -1,13% EUROSTOXX 50 3432,76 -1,11% FTSE 7143,15 -0,76% LUXX 1270,78 -2,09% NASDAQ 7851,06 -1,32% NIKKEI 225 21 587,78 +0,99% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,90 0,92 LIVRE STERLING 1,10 1,13 YEN JAPONAIS 0,84 0,87 Achat BARIL NY 52,21 BRENT 57,85 Cours Var%J-1 APERAM 20,67 -1,38 ARCELOR MITTAL SA 11,80 -3,12 BLUEMARHOLDINGS 4,76 0,00 BREDERODE 68,60 -1,44 EDIFY ACT. ORD. 49,80 0,00 FOTEXHOLDING 1,91 0,00 LUXEMPART 53,50 +0,94 RTLGROUP 42,08 -2,46 SES FDR 16,68 +0,06 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
MERCREDI 9 OCTOBRE 2019/LESSENTIEL.LU Économie 11 RTL sabre 94 postes du siège au Luxembourg Les syndicats demandent des explications au groupe de médias. Le ton monte chez RTL entre la direction et les syndicats. L'OGBL et le LCGB ont diffusé hier une lettre très critique après que le groupe a annoncé une réduction massive des effectifs au siège du groupe installé à Luxembourg. Le conseil d'administration a décidé de supprimer 94 des 112 emplois au Grand-Duché, dans le cadre d'une restructuration. Les syndicats dénoncent cette décision, « alors que le groupe RTL vient d'annoncer un bénéfice record de plus de 400 millions d'euros pour le premier trimestre 2019 ». PUB Le groupe RTL a affirmé que son siège resterait au Grand-Duché. Ils s'inquiètent de l'ancrage du groupe au Luxembourg, alors que celui-ci avait été réaffirmé en mars 2017 par une convention signée entre l'État, le groupe RTL, CLT-UFA et l'empire médiatique allemand Bertelsmann(actionnaire à 75%). RTL Group a insisté hier sur le fait qu'il « ne s'agit pas de 94 licenciements ». Des reclassements seront prévus, notamment dans les bureaux de Cologne, en Allemagne. Pour ceux qui les refuseraient, « un plan social pourrait être prévu », affirme le groupe. JOSEPH GAULIER Les saisies 282,7 tonnes Les saisies de tabac de contrebande ont bondi de 78% sur les neuf premiers mois de 2019 par rapport à la même période en 2018, a annoncé le ministre des Comptes publics français hier, appelant à une unification de la fiscalité au sein de l'Union européenne. De janvier à septembre, les services douaniers français ont intercepté 282,7 tonnes, contre 158,8 tonnes un an plus tôt. L'Irlande a un plan en cas de Brexit dur DUBLIN Le ministre des Finances irlandais, Paschal Donohoe, a annoncé hier un plan de soutien massif pour l'économie de son pays s'élevant à 1,2 milliard d'euros afin d'atténuer l'impact d'un Brexit sans accord. « Le Brexit est le risque le plus pressant et immédiat pour notre économie et une sortie de l'Union européenne sans accord serait très difficile », a déclaré M. Donohoe devant le Parlement. Le ministre a précisé que 600 millions d'euros seraient injectés pour aider des secteurs clés de l'économie irlandaise, comme l'agriculture ou le tourisme, à absorber le choc d'une sortie de l'UE sans filet. « C'est un budget sans précédent (...) mais ce sont des heures sans précédent », a dit le ministre.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :