L'essentiel Luxembourg n°2742 16 sep 2019
L'essentiel Luxembourg n°2742 16 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2742 de 16 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : les notes chiffrées de retour pour la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Rentrée 2019 LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019/LESSENTIEL.LU Un trajet « préparé avec l'enfant » On ne badine pas avec la sécurité sur le chemin de l'école. Aussi, la Sécurité routière rappelle un certain nombre de conseils. CONTRÔLES En septembre, les efforts de la police se concentreront sur la rentrée scolaire et visent la sécurité des enfants sur le chemin de l'école. À partir d'aujourd'hui, la police marquera une présence accrue dans les alentours des établissements scolaires et se tiendra à disposition des enseignants et des parents. Les agents procéderont également à des La police concentrée sur la rentrée contrôles. Des infractions comme le non-port de la ceinture ou l'utilisation d'un système de retenue non adapté, le non-respect des règles de stationnement, ou l'utilisation du téléphone mobile au volant sont particulièrement visées. Ces comportements sont dangereux pour le chauffeur, mais surtout pour les enfants sur leur chemin de l'école. La police aura un rôle préventif auprès des parents et des enfants. « La sécurité des enfants sur le chemin de l'école est l'une de nos priorités. On ne plaisante pas avec ce sujet », souligne Paul Hammelmann, le directeur de la Sécurité routière. Ce dernier insiste d'ailleurs sur la nécessité de préparer les enfants au trajet qu'ils empruntent pour aller à l'école. « Les parents sont là pour leur apprendre à apprivoiser les risques, à prendre les bonnes habitudes. Il faut savoir qu'un enfant possède une vision latérale qui est réduite de deux tiers par rapport à celle des adultes. Ils doivent tourner la tête complètement », précise le directeur de la Sécurité routière qui rappelle que le rôle des parents est primordial à double titre  : « Non seulement, La Sécurité routière insiste sur « le rôle éducatif des parents », qui ont valeur d'exemple pour les enfants. Des délégués pour la sécurité LUXEMBOURG Les écoles du pays font tout pour éviter les accidents liés aux infrastructures qu'utilisent les tout-petits. « Veiller à la sécurité des élèves est une mission commune de tous les partenaires de l'école », indique Myriam Bamberg, porte-parole du ministère de l'Éducation nationale. L'enjeu est notamment d'éviter qu'un bâtiment dégradé, un jeu extérieur trop usé ou un arbre mal entretenu provoque un accident. Les établissements accueillant les enfants disposent tous d'un délégué à la sécurité, qui fait partie du personnel enseignant. « Cet interlocuteur privilégié veille à la sécurité dans l'école, mais aussi dans la cour de récréation », reprend Myriam Bamberg. Il doit entre autres s'assurer que les équipements soient toujours en état ils ont une fonction éducative, mais ils doivent aussi avoir valeur d'exemple. Un enfant apprend aussi beaucoup par mimétisme. Aussi, en respectant le code de la route et les principes qu'ils inculquent à leurs enfants, ils seront d'autant plus d'excellents modèles », ajoute Paul Hammelmann. Dans le guide « La route ça s'apprend », édité depuis plus de trois ans, la Sécurité routière recense toutes les bonnes habitudes à prendre. « Le guide disponible sur demande s'adresse aux parents, mais aussi aux communes qui peuvent ensuite le proposer à leurs établissements scolaires ». Outre le fascicule, la Sécurité routière peut intervenir ponctuellement dans les écoles. « Cela se fait également sur demande. Malheureusement, nos interventions ne font toujours pas partie du programme officiel. Nous avons déjà sollicité le ministère sur le sujet. Nous ne désespérons pas d'y figurer un jour », confie le directeur de la Sécurité routière. GAËL PADIOU Les jeux extérieurs pour enfants doivent être régulièrement vérifiés. de fonctionnement et que les éventuelles opérations de maintenance soient régulièrement réalisées. S'il détecte une anomalie ou un risque quelconque, il doit en référer aux Quelles protections pour les enfants ? « Les écoliers, élèves et étudiants, y compris dans le cadre de leurs activités périscolaires, sont gérés par l'assurance accident (AAA) pour le compte de l'État (protection de base universelle) », explique Jean- Luc David-Henriet, Product Manager chez AXA Assurances Luxembourg. Les enfants sont la plupart du temps couverts par la Responsabilité civile (RC) « vie privée » ou « familiale » de leurs parents, qui assure les dommages qu'ils pourraient causer à des tiers durant les activités scolaires ou périscolaires. De son côté, l'assurance « individuelle accident » s'applique en cas de dommages corporels ayant entraîné une invalidité permanente. autorités compétentes, en premier lieu les communes concernées, parfois également au ministère. Aucun accident grave n'a été signalé ces dernières années.
AXA LuxembourgS.A. R.C.S. Luxembourg:B84514 Au Luxembourg, 100% des jeunes ont accès àinternet Il yabeaucoup d’endroits sur Internetqui ne sont pas faits pour les enfants, et les dangerssont nombreux. Quelqu’un asali la réputation ou harcèle vosenfants sur les réseaux sociaux, protégez votrefamille contre tous les risques liés àinternet  : Retrouvez l’étendue de la garantie e-protection sur axa.lu Source  : STATEC -Etude Regards n°12-2019 du 03/07/2019 Prise en charge des frais du nettoyageounoyagedes informations nuisibles. Défense amiable ou judiciaire. Usurpation d’identité, utilisation frauduleuse des moyens de paiement,appui juridique...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :