L'essentiel Luxembourg n°2712 8 jui 2019
L'essentiel Luxembourg n°2712 8 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2712 de 8 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : urgences, des mesures pas encore probantes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg LUNDI 8 JUILLET 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu 195 demandes d'exercer LUXEMBOURG Selon les chiffres communiqués par le ministère de la Santé, 195 demandes d'autorisation d'exercer l'ostéopathie ont été effectuées. 119 autorisations ont été accordées et 76 demandes étaient incomplètes. Alain Weins va au DP WALFERDANGE Après avoir annoncé jeudi qu'il quittait le LSAP pour rester conseiller communal indépendant à Walferdange, Alain Weins a fait savoir vendredi qu'il rejoignait le DP. Quatre feux déclarés LUXEMBOURG Si aucun feu de forêt ne s'est déclaré ce week-end, les pompiers sont intervenus quatre fois pour des départs d'incendie. De la végétation s'est embrasée dans quatre localités. Nouveau home scout MONDORF-LES-BAINS Le home scout Badboeschelchen a été inauguré samedi. Il comprend un centre didactique écologique avec dortoirs pouvant accueillir des classes vertes. Le budget était de 3 millions d'euros. Des idées pour assurer la survie des petits commerces En pleine période de soldes d'été, les parlementaires discuteront mercredi de l'avenir des commerces de proximité dans les centres-villes. De l'écume et les yeux qui piquent SCHIFFLANGE « J'ai vu de l'écume apparaître sur la chaussée entre Longwy et Schifflange. Comme si quelque chose de toxique tombait du ciel. Une personne a vu la même chose à Pétange », a constaté hier un lecteur de « L'essentiel ». Hier, les autorités compétentes étaient incapables d'attribuer la cause de ce phénomène. La canicule et l'accumulation des hydrocarbures sur la route pourraient être une explication. L'homme et son épouse ont aussi ressenti « des picotements aux yeux ». WASSERBILLIG Samedi, une partie de la façade d'une maison mitoyenne en chantier, dans la Grand- Rue de Wasserbillig, s'est effondrée sur la route. L'incident n'a fait aucun blessé. « J'ai entendu un gros bruit, mais au départ ça ne m'a pas inquiétée, puisqu'il y a un chantier à côté », raconte Sophie, une lectrice de « L'essentiel ». Les vibrations du chantier à l'arrière du bâtiment sont peut-être à l'origine de l'effondrement. La circulation a été bloquée pour le déblayage des gravats. La façade s'écroule en pleine rue Des vibrations d'un chantier ont peut-être causé l'effondrement. En pleine période de soldes, des idées sont attendues pour dynamiser les commerces de proximité. De l'écume s'est formée sur les routes après les chutes de pluie. Les militaires vont se mesurer INSENBORN L'armée luxembourgeoise organisera son 8 e challenge militaire interarmées dans la région de Lultzhausen et Insenborn jeudi. Le circuit de 20 km comportera des obstacles terrestres et aquatiques. Cent soixante personnes participeront. Outre une vingtaine d'équipes de l'armée luxembourgeoise, des équipes de la police, des douanes, du Corps grand-ducal d'incendie et de secours, ainsi que des équipes d'unités étrangères relèveront le défi. En fin de semaine dernière, les ministres ont validé les quatre grands plans directeurs sectoriels qui dessineront le Luxembourg du futur. Parmi eux, le plan sectoriel « zones d'activités économiques » qui doit définir les emplacements prioritaires où seront implantées les industries, les zones artisanales ou encore les activités commerciales à l'avenir. Cette semaine, justement, les députés attendent des réponses sur les solutions mises en œuvre pour dynamiser les commerces de proximité dans les centres-villes des communes luxembourgeoises. Outre les différentes initiatives lancées par le ministère de l'Économie, en collaboration avec la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC), comme le cadastre du commerce ou encore le « Pakt PRO Commerce », Dan Biancalana (LSAP), à l'origine de cette question élargie, attend de nouvelles mesures. Il espère notamment que le ministre des Classes moyennes, Lex Delles (DP), apporte de nouvelles pistes afin de LUXEMBOURG En 2017, un cabinet médical privé avait fait les démarches pour s'équiper d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM). Lydia Mutsch, alors ministre de la Santé, avait refusé cet achat, pensant appliquer à la lettre le plan hospitalier laissant entendre qu'au Luxembourg, seuls les hôpitaux peuvent accueillir des IRM. soutenir la professionnalisation du développement commercial au sein des communes ainsi qu'une promotion appuyée du tissu commercial local à l'étranger. Par le biais du Nation Branding ? PATRICK THÉRY Bientôt une IRM dans un cabinet privé ? LUXEMBOURG Samedi, une série d'accidents de la circulation a fait neuf blessés. Deux collisions, l'une sur l'A13 et l'autre à Luxembourg, ont fait deux blessés. Deux voitures se sont ensuite percutées à Vendredi, la Cour constitutionnelle a fait savoir que la décision du gouvernement, qui repose sur un règlement grandducal et non une loi, « n'est pas conforme ». Refuser à un cabinet médical l'acquisition d'un équipement tel qu'une IRM « constitue une restriction à l'exercice de la profession libérale de médecin », détaille l'arrêté. Une série d'accidents fait 9 blessés Livange, blessant deux personnes. Trois autres conducteurs ont perdu le contrôle de leur voiture, à Luxembourg, sous le tunnel Markusbierg sur l'A13 et à Schieren. Cinq blessés ont été pris en charge.
LUNDI 8 JUILLET 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 La camionnette a été saisie. Le plein de leur cuve à la pompe GREVENMACHER La police est intervenue dans une station route de Trèves à Grevenmacher. Deux hommes avaient versé 500 litres d'essence dans une cuve sur la remorque d'une camionnette immatriculée en Allemagne. Elle était mal fixée et ils ne disposaient pas d'un permis pour les matières dangereuses. PUB Les articles sont disponibles dans nos magasins selon leur assortiment habituel et jusqu’à épuisement du stock. Les excès autour des produits bios laissent un goût doux-amer Sollicités par les uns et critiqués par les autres, les produits dits bios suscitent la controverse. du 8 au 14 juillet 2019 De plus en plus en vogue, les produits dits bios suscitent des opinions bien tranchées. Hier, à la foire agricole d'Ettelbruck, visiteurs et exposants ont ainsi pu largement échanger sur le sujet. « Le bio a une connotation très politique au Luxembourg. Il y a des entreprises bios qui utilisent des engrais de nitrate par exemple. Mais le label bio se vend bien, notamment auprès des clients qui ne s'y connaissent pas », estime Pierre, un agriculteur originaire de Kiischpelt. Le président de la coopérative « Fair Mëllech » parle lui d'une clientèle « trop restreinte ». « Avec 3 à 5% de consommateurs de produits bios, ce marché reste trop petit. Nous optons alors pour une transparence de la production de nos produits laitiers qui rassurent nos clients. Et le prix n'augmente pas non plus », détaille-t-il. Plus loin, Pit et Nora souhaiteraient, eux, que la production bio soit davantage promue au Grand-Duché. « Le goût de la viande bio est beaucoup plus authentique. Mais c'est dommage que certains éleveurs utilisent le label pour gonfler leurs prix sans respecter les conditions de production », déplore le couple venu de Mamer. ANA MARTINS La foire agricole d'Ettelbruck était l'occasion pour les visiteurs de découvrir la diversité et la richesse de l'agriculture du pays. Yaourt à la Grecque Oikos 14 sortes 3 packs de 4 x 125g soit 3,94/kg 5 92 2+1 GRATIS 8,97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :