L'essentiel Luxembourg n°2688 3 jun 2019
L'essentiel Luxembourg n°2688 3 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2688 de 3 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : le retour au sommet de Liverpool.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 JPEE LUNDI 3 JUIN 2019/LESSENTIEL.LU JPEE 2019 Tableau final des médailles Nations Or Arg.Br. Total 1. Luxembourg 26 27 23 76 2. Chypre 21 27 16 64 3.Islande 19 13 23 55 4. Monaco 15 13 20 48 5.Monténégro 15 6 14 35 6. Liechtenstein 9 5 6 20 7.Malte 6 12 9 27 8. Andorre 3 4 11 18 9.Saint-Marin 1 4 7 12 Le karaté sera en Andorre en 2021 JPEE La 19 e édition des Jeux des Petits États d'Europe se tiendra en Andorre en 2021. Ce sera la troisième fois après 1991 et 2005 que cette principauté limitrophe de la France et de l'Espagne accueillera ce rendez-vous. Avec un total record de douze sports et 18 disciplines qui risque de s'avérer coûteux pour les délégations. Le karaté et le basket 3x3 feront leurs débuts aux Jeux et le cyclisme (VTT et route), le taekwondo et la gymnastique y feront leur retour. Exit en revanche les boules et pétanque. Avec neuf médailles dont huit d'or, le Luxembourgeois Raphaël Stacchiotti a amélioré Le Vatican voudrait participer JPEE Bientôt un dixième État, des prêtres et des sœurs aux JPEE ? Le Vatican l'espère. Une délégation du club Athletica Vaticana a passé la semaine au Monténégro. Pour observer d'abord, faute de remplir les conditions pour participer en l'absence de comité national olympique. Ses athlètes  : un prêtre sicilien Don Vincenzo Puccio, un garde Le public monténégrin pas emballé JPEE Il n'y avait pas foule dans les tribunes des différents sites de compétition. Sans doute habitué à voir ses clubs briller en Euroligue de basket ou Ligue des champions de handball féminin, le public local a au Monténégro son record des JPEE. Il totalise 49 médailles, dont 40 en or depuis 2007. Épatant. Mais que valent-elles au niveau international ? Aux JPEE, la concurrence varie et seule la victoire compte. Et si en 2015 en Islande, l'Ettelbruckois s'y était qualifié pour suisse pontifical Thierry Roch et deux filles de dépendants du Vatican (personnes y travaillant) Sara Carnicelli et Camille Chenaux. Le Vatican espère être aux JPEE en 2021. boudé ces JPEE. Mais le Monténégro avait un autre objectif  : se faire connaître des 2 000 personnes présentes sur ces Jeux. Les athlètes et supporters luxembourgeois se sont eux chargés de l'ambiance. les JO, il est cette fois, en extérieur et sous la pluie, resté loin de ses meilleurs temps. Sur 200 m quatre nages un chrono à près de 3" de son record national a suffi. Il lui aurait valu une 23 e place au championnat d'Europe 2018. Trois records du Luxembourg Le Luxembo Le Luxembourg a dominé les Jeux des Petits États d'Europe pour la troisième fois après 2013 et 2017. Au Monténégro, il a fini devant Chypre et l'Islande. Le Monténégro était très attendu à domicile avec plus de 140 athlètes, contre une cinquantaine lors de ses précédentes participations, mais, impérial en volley et basket, il a déçu par ailleurs et comme en 2017 à Saint-Marin et au Grand-Duché en 2013, c'est bien le Luxembourg qui a dominé les 18 es Jeux des Petits États d'Europe. Et sans discussion. Troisième plus grosse équipe (140) après le Monténégro et Chypre, il finit avec 76 médailles, dont 26 d'or, devant Chypre et l'Islande. Et il a surtout décroché des médailles dans toutes les disciplines. Comme d'habitude, la natation a réalisé une razzia avec 31 médailles, dont 15 d'or. L'athlétisme a aussi bien contribué à la moisson grand-ducale (19, dont 6 d'or). Même le beach-vol- Une moisson en trompe-l'œil ? Si le Luxembourg a fini avec 76 médailles les JPEE 2019, certaines pèsent bien plus lourd que d'autres. Les nageurs luxembourgeois sont presque tous repartis avec au moins une médaille. sont tombés à Podgorica, dont deux pour Pit Brandenburger. « Deux pays étaient en dessous, sinon c'était comme un tournoi pro 15 000 ou 25 000. La mieux classée était 229 e mondiale », notait la joueuse de tennis Eléonora Molinaro (485 e). En tennis de table, Tessy Gonderinger a fini en bronze, battue (3-1) en demies par Yang Xiaoxin, 66 e mondiale. Niveau disparate aussi en athlétisme. Entre un concours de la perche féminine à trois, dont deux Luxembourgeoises, qui sous la pluie n'a pas dépassé 3,60m, contre 4,20 m il y a deux ans. Ou un lancer du poids à 20,57 m de Bob Bertemes (record à 21 m) valant une 7 e place à l'Euro 2018. Et il y avait les absents, le champion d'Europe indoor chypriote du 60 m haies Milan Tajkovic, les principaux cadors du basket monténégrin ou les meilleures pongistes luxembourgeoises. Ce qui a contribué à équilibrer les débats. Les basketteurs ont terminé avec Thomas Bach à Budva samedi. Bach tient à de « petits » JPEE JPEE Président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach est arrivé vendredi soir au Monténégro pour assister à la fin des Jeux des Petits États d'Europe. L'occasion pour lui de faire le point sur le rôle de cet événement. Interrogé sur la nécessité de voir ces Jeux grandir, il a toutefois souligné que « tout n'a pas besoin de grossir ». « Ces Jeux doivent rester une scène sur laquelle peuvent s'exprimer et se montrer les sportifs de petits pays. Il existe déjà de plus gros Jeux avec les Jeux européens et les JO ».
LUNDI 3 JUIN 2019/LESSENTIEL.LU JPEE 27 urg triomphe aux JPEE ley, bredouille lors des deux dernières éditions, a décroché du bronze grâce à Matthias Cloot et Petko Tunchev. Avec trois médailles d'or, pour Claudio Contardi, Massimo Santioni et Nathalie Demange, la pétanque a aussi brillé. Au rang des déceptions, le judo, loin de ses performances passées, le tir, qui espérait mieux notamment en trap ou le volley malgré le bronze chez les messieurs. A contrario, les basketteurs ont épaté en concluant les Jeux en argent après une courte défaite face au Monténégro (91-93). « Nous ne nous attendions pas à une victoire aussi claire dans ces Jeux », a admis le chef de délégation, Alwin de Prins. Une ère luxembourgeoise qui se confirme ? « Nous voulons être un leader de ces Jeux. Pas seulement au tableau des médailles, mais aussi dans le sérieux que nous leur accordons », a rappelé André Hoffmann, président du Comité olympique et sportif luxembourgeois. DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX AU MONTÉNÉGRO, ne médaille d'argent. Et ils ont bien failli créer l'exploit lors de la finale face au favori, le Monténégro. NICOLAS MARTIN ET SEBASTIAN WEISBRODT Les Luxembourgeois se sont fait remarquer au Monténégro 1 Noémie Pleimling avait l'or en ligne de mire. Elle l'a obtenu. 2 Charline, Mathias, Vera Hoffmann, Fanny Arendt et Anais Bauer, un relais de choc. 3 Après les épreuves, les sportifs se muent en supporters. 4 Le Luxembourg jusqu'au bout des ongles pour Monique Olivier. 5 Eléonora Molinaro a eu six balles de match en finale. Mais elle a cédé. Cruel. -PHOTOS  : ALEKSAN- DAR DJOROVIC ET FLNS Retrouvez plus de 1 photos sur notre site. 2 3 4 Le chiffre du jour 240 C'est le coût minimum représenté par jour et par personne par les JPEE 2019 pour le Comité olympique et sportif luxembourgeois (COSL). Un total qui devrait se situer entre 380 000 et 450 000 euros pour une délégation de près de 200 personnes. Soit entre 13 et 15% du budget annuel de fonctionnement du COSL. Le soleil... enfin JPEE Les organisateurs des Jeux au Monténégro ont tremblé. Après la troisième journée consécutive de pluie mercredi et des précipitations inédites à cette période dans le pays, certaines épreuves ont bien failli être annulées. Mais la météo a fini par tourner avec trois dernières journées de soleil qui ont permis de boucler à un rythme effréné, notamment en tennis, le programme prévu. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :