L'essentiel Luxembourg n°2687 29 mai 2019
L'essentiel Luxembourg n°2687 29 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2687 de 29 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : une place de parking pour... 210 000 euros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Fannteis op Fannteis op FOETZ Braderie aux -20% * 20 (hors -20% * sur LES GLACES Au rayon surgelé *Remises valables uniquement ce dimanche 2juin 2019 à FOETZsur les produits en promotions et hors promotions en stock. Remises enregistrées sur votre carte cora. Hors commandes cora drive et offres sous chapiteau. Voir conditions en magasin. www.cora.lu Ouvert cedimanche 2juin de 8h à18h Petit déjeuner offert 1000 premiers clients sur TOUT LE TEXTILE &CHAUSSURES (hors linge de maison) 20% -20% *% TOUS LES VINS sur (Hors champagnes, crémants et mousseux) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Aconsommer avec modération. Proche de vous FOETZ
18 Cuisiner avec mycactus MERCREDI 29 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Du neuf avec du vieux ! Les chercheurs sont parvenus à extraire la levure d'anciennes jarres. Une bière avec de la levure de 3 000 ans JÉRUSALEM Des chercheurs israéliens ont réussi à extraire de la levure d'anciennes jarres pour fabriquer une bière semblable à celle que les pharaons buvaient il y a plus de 3 000 ans. La bière, avec une teneur en alcool de 6% et un goût similaire à une bière de blé, a été présentée, ainsi qu'un hydromel dont le taux d'alcool est de 14%. C'est la première fois qu'une bière est créée avec de la levure antique, ont assuré des chercheurs de l'Autorité des antiquités israéliennes ainsi que de trois universités qui ont travaillé sur On craque pour le vrac ! ce projet. « Lorsque nous avons apporté cette bière et, assis autour d'une table, nous l'avons bue, nous avons porté un toast », a déclaré Aren Maeir, un archéologue de l'Université de Bar-Ilan. « Et j'ai dit  : soit tout se passera bien, soit nous serons tous morts dans cinq minutes. Nous avons survécu et nous sommes là pour raconter cette histoire », a ajouté M. Maeir. Les levures utilisées ont été retrouvées au fond de jarres découvertes sur des sites archéologiques dont certains dans le désert du Néguev (sud). Des pommes de terre Dans le nord conte Frank Aben, qui a repris néanmoins sur le tard, il y a du pays, Frank Aben produit seulement dix ans, l'exploitation familiale. des pommes de terre et il en propose plusieurs variétés « Certes, je suis fils d'agriculteurs. Je suis né à la ferme, j'y qui sont reconnues pour leur goût sans pareil. ai grandi, et toutes mes périodes de congés lorsque j'étais « L'Oesling (NDLR  : la région des Ardennes, dans le nord du étudiant et même après, lorsque j'ai débuté ma Luxembourg) est un territoire carrière professionnelle, je les ai passées d'exception au Grand-Duché, qui convient bien à la culture à la ferme », explique-t-il. des pommes de terre et leur Pour autant, ingénieur agro- confère ce goût si particulier, unique nome de formation, Frank et subtil », s'enthousiasme Frank Aben. Cet homme jovial de Aben a débuté sa carrière au mi- 53 ans vit son métier avec passion. Frank Aben est producteur de pommes de terre dans la ferme du Redingshaff, berceau de l'entreprise familiale, au sein de la commune de Wahl. « Mes parents cultivent la pomme de terre depuis 1965. Initialement, ils avaient une exploitation diversifiée avec des vaches, des porcs, des poules et différentes cultures, jusqu'à ce qu'ils s'orientent exclusivement vers la pomme de terre qui poussait particulièrement bien sur ces terres », ra- Frank Aben a perpétué la tradition familiale. -PHOTOS  : CREATEAM conseil mycactus Idéal pour un « Granola » fait maison. Consommer en vrac, c'est acheter le produit de son choix dans la quantité qu'on souhaite. Les silos en vrac sont de plus en plus présents dans les grands supermarchés. Grâce à l'achat en libre-service, le client peut consommer raisonnablement et découvrir de nouvelles saveurs dans les portions qu'il désire. Moins d'emballages et de gaspillage alimentaire, l'achat en vrac offre la juste mesure pour le consommateur. Le groupe Cactus a mis en place un rayon de produits céréales et autres fruits secs en vrac, le rayon « ONVER- PAAKT » dans la zone biologique. Formule simple et rapide  : « Prenez un sachet en papier 100% biodégradable, servezvous parmi le choix des articles biologiques, pesez-les et collez l'étiquette dessus ». Vous trouvez le rayon « ONVER- PAAKT » dans les supermarchés Cactus Howald, Merl, Bereldange, la Belle Étoile, Bascharage, Bettembourg Sché-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :