L'essentiel Luxembourg n°2678 16 mai 2019
L'essentiel Luxembourg n°2678 16 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2678 de 16 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : des classes d'impôt qui vont disparaître.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 Festival de Cannes JEUDI 16 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Noyade interdite INTEMPÉRIE Hier, le Palais des Festivals a été le théâtre d'une petite inondation, à la suite d'un orage qui a aussi détrempé le tapis rouge. N'empêche  : après la grève des taxis à l'aéroport de Nice mardi et celle des VTC hier, les organisateurs ne sont vraiment à l'abri de rien. L'ouverture fait un flop AUDIENCE La cérémonie d'ouverture du festival, diffusée sur Canal+, a été moins suivie que l'an passé (où elle avait fait 3,2% de part de marché). Le fait qu'elle était retransmise en direct dans 600 salles de cinéma n'y est peut-être pas étranger. 20 000 contre Delon POLÉMIQUE Lundi était lancée, sur thepetitionsite.com, une pétition demandant l'annulation de la Palme d'honneur à Alain Delon, qu'elle qualifie de « raciste, homophobe et misogyne ». Elle a passé le cap des 20 000 signatures hier. Et vise désormais les 25 000. ANIMATION À peine les oiseaux d' « Angry Birds » se sont-ils envolés de la Croisette que d'autres films d'animation les ont remplacés. Politique à la façon des « Hirondelles de Kaboul », de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, poétique telle « Elton John est un vrai survivant » Taron Egerton a tout donné pour camper le flamboyant chanteur anglais dans « Rocketman », projeté ce soir à Cannes. Vous avez pris du poids pour ce rôle… Taron Egerton  : Mon poids fluctue de toute façon. Au début du tournage, je pesais probablement dix kilos de plus qu'aujourd'hui. Je joue Elton de 17 à 42 ans et son poids a toujours fluctué massivement. Qu'admirez-vous le plus chez Elton ? Je trouve extraordinaire qu'une personne qui a eu une enfance difficile plonge dans les drogues, puis s'en sorte. Je considère ça comme un tour de force surhumain. Elton John est un vrai survivant. Était-il très présent sur le tournage ? Il m'a attaché des ficelles aux bras, comme un marionnettiste ! Je plaisante, il est resté à l'écart du plateau. Je ne pense pas que j'aurais pu faire mon job s'il avait été là. Cela dit, le scénario a été développé par la boîte de production d'Elton et Zabou Breitman (méd.) a cosigné « Les hirondelles de Kaboul ». Cannes va s'animer en beauté « La fameuse invasion des ours en Sicile », de Lorenzo Mattotti, ou fantastique à la manière de « J'ai perdu mon corps », de Jérémy Clapin. Cela fait vraiment du bien de voir la manifestation célébrer ce genre dans toute sa diversité. David (NDLR  : son mari), donc ils sont très impliqués. Pour jouer un gay de manière crédible, vous dites avoir appris à apprécier la beauté des hommes. Oui, il le faut. Quand tu incarnes quelqu'un, tu dois ressentir ce qu'il ressent. Et on est en 2019, c'est presque pénible de parler de ça, il s'agit d'un non-problème. Je me sens très fier d'être un homme hétéro qui joue une icône gay. A-t-il toujours été question que vous chantiez vousmême les chansons d'Elton ? Oui, depuis que je suis venu à bord. Au début, Elton a entendu mes enregistrements et a dit  : « Arrête d'essayer de chanter comme moi ! ». INCONTOURNABLE Adèle Haenel n'est pas venue à Cannes pour rien ! La comédienne de 30 ans est présente dans trois sections du festival. À la Quinzaine des réalisateurs pour « Le daim », de Quentin Dupieux, en compétition pour la Palme d'or pour « Portrait de la jeune fille en feu », de Céline Sciamma, et à la Semaine de la critique pour le premier film d'Aude- Léa Rapin, « Les héros ne meurent jamais ». « Cela correspond bien à ma conception du cinéma  : ces trois films témoignent de mon goût pour les expériences différentes », explique l'actrice. Le seul point commun de ces œuvres est qu'elle y défend ses idées féministes. « L'artistique et le politique s'entremêlent intimement pour moi car je suis une cérébrale », reconnaît la jeune femme. Ce qui ne l'empêche Taron Egerton est né en Angleterre, mais se considère comme Gallois. Adèle, plutôt trois fois qu'une pas de profiter du plaisir de jouer la comédie. « La joie est une composante indispensable », dit-elle. Cela se sent dans sa passion pour son métier. Adèle Haenel est une habituée de la Croisette (ici en 2017).
JEUDI 16 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Life Style 21 Breitling se dessine un futur Marque des passionnés, Breitling s'efforce d'aller au-delà de son image forte et traditionnelle de montres de pilotes. Créée en 1894, célèbre pour ses montres de pilotes et associée à l'aviation, Breitling se transforme et se redynamise sous l'impulsion de son nouveau président franco-allemand Georges Kern, ex-numéro deux du puissant groupe suisse de luxe Richemont. Il y a deux ans, Breitling, qui demeurait l'une des dernières et rares entreprises horlogères indépendantes, avait cédé 80% de son capital, détenu par la famille suisse Schneider, au fonds d'investissement CVC Capital Partners Ltd, dont le siège social est à Luxembourg. CVC est l'un des dix plus grands fonds de capital-investissement au monde. « Nous sommes dans une phase de transformation. Nous évoluons tout en gardant notre savoir-faire historique développé en 135 ans d'histoire. Nous PUB L’Or du Commun samedi 1er juin, 20h Kulturfabrik, Esch-sur-Alzette Concours  : gagne tes tickets grâce à « L’essentiel » ! « L’essentiel » offre à3personnes 2places pour leconcert deL’Or duCommun, ainsi qu’une rencontre avec legroupe. Pour gagner, envoie RAP suivi de tes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois uniquement) ou participe gratuitement sur le site. Plus d’infossur lessentiel.lu Lionel et Jean Windeshausen avec Bernard Hertoghe (Breitling Belgique-Luxembourg). restons très liés à l'aviation, mais nous ne sommes pas que cela. Car nous explorons trois mondes, air, mer, terre, depuis les années 60 », dit Bernard Hertoghe, administrateur délégué de Breitling Belgique et Luxembourg. Élégance, modernité, fiabilité, Breitling est et reste l'un des acteurs historiques majeurs de l'horlogerie helvétique. Une marque urbaine, moins formelle que certaines autres, qui ne peut être cantonnée à l'aviation. « Ce n'est pas non plus une griffe réservée qu'aux hommes. De nombreuses femmes aiment arborer nos modèles. Nous avons plein d'histoires à raconter, avec la volonté de relier tous nos modèles contemporains à notre histoire », explique Bernard Hertoghe, de passage chez Lionel et Jean Windeshausen, distributeur Breitling au City Concorde. Brad Pitt et Charlize Theron (cinéma), Kelly Slater (surf), Bertrand Piccard (aventure)... les égéries Breitling sont réparties dans différents squads sous la thématique « Squadonamission ». C'est que 2019 est une année riche pour la marque, avec des nouveautés (Aviator 8 Curtiss Warhawk), mais aussi des éditions limitées (1959 Navitimer ref 806 ou Premier Bentley Centenary Ltd Edition), des rééditions (Navitimer ref 806 1959 réédition) et encore des collections capsule (Navitimer 1 B01 Chronograph 43 Editions TWA, Pan Am ou Swissair). DENIS BERCHE MEET &GREET



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :