L'essentiel Luxembourg n°2677 15 mai 2019
L'essentiel Luxembourg n°2677 15 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2677 de 15 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : un nouveau pas vers moins de gaspillage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MERCREDI 15 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu L'expérience canadienne LUXEMBOURG Les deux ministres Étienne Schneider et Félix Braz ont rencontré le ministre canadien Bill Blair pour parler de l'expérience canadienne au sujet de la légalisation, la réglementation et l'accès restreint au cannabis. Des postes communaux LUXEMBOURG Les examens d'admissibilité pour le secteur communal débuteront en juillet. Les intéressés devront déposer leur candidature avant le vendredi 24 mai prochain. Les formulaires sont sur gouvernement.lu. Deux blessés sur l'A4 LUXEMBOURG Trois voitures sont entrées en collision hier aprèsmidi, vers 16 h 30, sur l'autoroute A4, à la sortie de Leudelange, en direction de Luxembourg. Deux personnes ont été blessées. Le trafic a été fortement perturbé. Le gaspillage est limité avec des aliments à prix cassés Lidl lance une initiative environnementale et sociale afin de réduire les pertes alimentaires. Un nouveau pas vers moins de gaspillage. Lidl a lancé une initiative baptisée « Bon appétit, zéro gaspi » avec l'objectif de réduire ses pertes alimentaires de 25% d'ici à 2020, et 50% à l'horizon 2025. Concrètement, l'enseigne propose désormais en fin de journée des produits qui ne sont plus vendables mais toujours comestibles, à prix bradés. « Par exemple, dans un sachet de six pommes, une seule peut être abîmée. On la retire et on dispatche le reste dans des caisses avec d'autres fruits et légumes qui étaient dans la même situation », explique Philippe Weiler, responsable durabilité de Lidl pour le Luxembourg et la Belgique. Ces cartons de fruits et légumes de 3 kilos sont ensuite vendus pour 1 euro. Les viandes, poissons et pâtisseries à consommer le jour même sont eux affichés à 50 cents quelle que soit la pièce, après la première remise traditionnelle de 30% proposée quelques jours avant la date de péremption qui, elle, laissait encore une petite marge au distributeur. Pour les produits laitiers et ultra frais comme les salades L'occasion tient bien la route LUXEMBOURG Le festival de l'automobile d'occasion (AutoOccasiounsFestival) se tiendra de vendredi à dimanche inclus, a indiqué la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo). L'événement, dont c'est la 8 e édition, Le festival de l'auto d'occasion se tiendra en fin de semaine. Philippe Weiler, responsable durabilité de Lidl, avec des caisses de fruits et légumes vendues 1 euro. permet notamment de proposer à la vente une partie des véhicules repris pendant l'Autofestival. La Fedamo note que le marché de l'occasion se développe, avec 63 857 immatriculations de voitures l'an passé, contre 59 690 l'année précédente et 56 757 en 2016. « Les marques ont réagi à cette tendance en développant des labels de qualité pour les occasions proposées dans leurs réseaux de distribution », précise la fédération. Cette année devrait encore voir les amateurs d'occasion privilégier les motorisations diesels plus robustes. La liste des participants et un outil de recherche de modèles sont disponibles sur myauto.lu.composées, le tarif sur l'étiquette descend à 20 cents. Dans la dizaine de magasins que compte l'enseigne dans le pays, cela concerne autour de 1,5 tonne d'aliments par semaine. Des produits qui étaient jusqu'à présent soit dirigés vers la poubelle de tri des LUXEMBOURG Le président du Syndicat professionnel de l'armée luxembourgeoise (SPAL), Christian Schleck, rejoint son homologue de la police déchets organiques, soit redistribués vers les épiceries sociales de Caritas et de la Croix- Rouge. Ces dernières ne sont pas oubliées pour autant, puisque tous les revenus tirés de la vente de ces denrées écoulées à prix ultra réduits leur seront reversés. MATHIEU VACON Les soldats aussi font trop d'heures LUXEMBOURG Selon le classement de l'ONG KidsRights, le Luxembourg est à la 54 e place sur 181 des pays qui défendent le mieux les droits des enfants. Le Grand-Duché est classé entre la 6 e et la 13 e place pour le droit à la santé, la protection et le droit à la vie. Mais chute à la 56 e place en ce qui concerne le droit à l'éducation qui prend en compte les années espérées de scolarisation des enfants. dans ses propos. « Nos soldats sont exténués par les heures de travail », a-t-il insisté lors de l'assemblée générale. Le recrutement est au point mort. Peut mieux faire avec les enfants Le critère du droit à l'éducation des enfants est celui qui pèche.
MERCREDI 15 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Romain Kohn est directeur de l'ALIA depuis 2014. Il s'en va. Romain Kohn pas reconduit LUXEMBOURG Le mandat du directeur de l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l'audiovisuel (ALIA), Romain Kohn, ne sera pas reconduit. Annoncé par la radio 100.7 et confirmé par le président du conseil d'administration de l'ALIA, Thierry Hoscheit, ce départ interviendra à la fin du mois. Selon Thierry Hoscheit, l'affaire des spots en langue française ayant opposé l'ALIA et RTL n'a rien à voir avec cette décision. Revitalisation du centre-ville ESCH-SUR-ALZETTE Pour redynamiser le centre-ville, la ville d'Esch-sur-Alzette a chargé le bureau de Cologne GMA d'élaborer un schéma de développement commercial. Le but est de créer les bases du développement futur du commerce du sud luxembourgeois avec une offre attrayante et dynamique. Par ailleurs, des enquêtes seront menées auprès des ménages et des passants. PUB Les propriétaires du Tutti Frutti effondrés après le feu Nuno et Maryline déplorent que leur épicerie, Tutti Frutti, ait été réduite en cendres. « Je me trouvais près de notre restaurant, à côté de l'épicerie qui était alors fermée. Soudain, j'entends une explosion assourdissante venant de notre hangar. Mon seul réflexe a été de m'échapper », racontait hier Nuno Sabugueiro, propriétaire de l'épicerie et du restaurant Tutti Frutti à Esch-sur- Alzette, rue Joseph-Kieffer. Dimanche après-midi, un incendie spectaculaire s'était déclaré dans le hangar se trouvant à l'arrière du magasin. Pendant que les agents de la police scientifique cherchent l'origine du sinistre, Nuno, lui, La ville prendra en compte les avis des ménages et passants. Personne n'a été blessé par l'incendie du commerce du couple. s'impatiente d'avoir des réponses. « Il n'y avait que des produits alimentaires, des boissons et du mobilier destiné à 170 demandes d'asile en avril LUXEMBOURG En avril, 170 personnes ont demandé la protection internationale à la direction de l'immigration du ministère des Affaires étrangères. Elles viennent en majorité d'Afrique (80, dont 39 d'Érythrée), et d'Asie (68, dont 22 d'Afghanistan). notre nouveau bar que nous allions ouvrir prochainement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver », poursuit le Ils quittent le domicile parental plutôt jeunes LUXEMBOURG Les jeunes Luxembourgeois s'envolent du domicile parental à un jeune âge. En 2018, la moyenne d'âge à laquelle ils quittaient leur foyer était de 20,1 ans, selon des données d'Eurostat. Seuls les jeunes Suédois partent en moyenne plus tôt (18,5 ans), parmi les autres pays de l'Union européenne, propriétaire, visiblement inquiet par la nature du feu. Sept employés, dont Nuno et sa femme Maryline, copropriétaire de Tutti Frutti, s'interrogent sur l'avenir de leur poste de travail. « Nous allons faire notre maximum pour assister nos employés, explique Maryline, ils étaient tous présents le jour de l'incendie et ont pleuré avec nous ». Les pertes causées par le sinistre restent encore à déterminer. Mais selon Nuno, il s'agit d'une « fortune ». « Nous venions de recevoir une livraison de plusieurs milliers d'euros vendredi. Tout est parti en fumée », déplore le couple. Épargné, leur restaurant pourra éventuellement rouvrir ses portes avec une autorisation de la police. ANA MARTINS où la moyenne s'élève à un peu plus de 25 ans. Les jeunes adultes âgés de 25 à 34 ans sont 31% à vivre encore chez leurs parents au Luxembourg, une proportion supérieure à celle constatée en moyenne en Europe (28,5%). Les garçons de cette tranche d'âge sont plus concernés (35%) que les filles (27,1%).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :