L'essentiel Luxembourg n°2674 10 mai 2019
L'essentiel Luxembourg n°2674 10 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2674 de 10 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : un possible index à la fin de cette année.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Économie VENDREDI 10 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Toujours solide, Foyer innove dans ses produits d’assurance La compagnie d’assurance luxembourgeoise, qui a vu son résultat net progresser sur un an, a indiqué remplacer son produit traditionnel « Reebou » par « Mozaïk ». « Dans un environnement financier globalement défavorable en 2018, Foyer a clôturé l’exercice sur un résultat consolidé en hausse », a indiqué mercredi l’administrateurdélégué de Foyer, Marc Lauer. Avec un chiffre d’affaires global de 1,8 milliard d’euros, la compagnie d’assurance a dégagé un résultat opérationnel avant impôts de 130,8 millions d’euros. « Il est important pour l’entreprise luxembourgeoise que nous sommes de signaler que nous avons payé 35,9 millions d’euros d’impôts, mais aussi 3,8 millions de taxes et 29 millions de TVA », a insisté Marc Lauer. Marc Lauer, administrateur-délégué de Foyer, a fait le point sur la situation de la société d’assurance. Vite lu Dyson aura sa voiture LONDRES L’inventeur britannique James Dyson vient de dévoiler les contours de sa future voiture électrique qui sera un véhicule tout terrain doté d’une forme aérodynamique pour un lancement toujours prévu en 2021. Bosch vise la neutralité FRANCFORT Le premier équipementier automobile mondial, l’Allemand Bosch, a annoncé hier vouloir investir 2 milliards d’euros en dix ans et atteindre « dès 2020 » la neutralité en émissions de CO2 pour l’ensemble du groupe dans le monde. Une alliance connectée TOKYO Les géants japonais Toyota et Panasonic ont convenu d’établir une co-entreprise en unissant leurs activités de construction d’habitations, dans l’optique de contribuer à bâtir des « villes connectées ». Le pourcentage 59,3% Sur les 4 007 521 véhicules immatriculés au premier trimestre 2019 dans l’UE, 59,3% étaient équipés d’une motorisation essence, selon des données fournies par la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle (Febiac). La progression est de 3,3% sur un an. Les véhicules diesels représentent 32,2% de parts de marché (-17,9%) et les motorisations électriques, 6,6% du total. LONDRES Les compagnies aériennes ont trouvé le bon filon pour augmenter leurs revenus. Entre 2014 et 2018, les frais de bagages ont généré un bénéfice qui a plus que doublé dans le monde, passant de 13,4 à 28,1 milliards de dollars. Cela prend en compte les valises en soute, les suppléments pour les objets de grande taille et les frais pour bagages de cabine. Sur 20 compagnies analysées Les catastrophes ont coûté cher FRANCFORT Le géant allemand de la réassurance Munich Re a annoncé un résultat net en repli de près d’un quart pour le premier trimestre, à 633 millions d’euros. Sa principale division a vu les remboursements liés aux catastrophes Le résultat net s’établit à 94,8 millions d’euros, en hausse de 2,6% sur un an. Au Luxembourg, le chiffre d’affaires atteint 709 millions d’euros, en progression de 14,2% par rapport à 2017. La compagnie y couvre actuellement 130 000 ménages, pour lesquels elle a réglé quelque 272 000 sinistres en 2018, a-t-il été précisé. Product Manager chez Foyer, Caroline Heraly a dévoilé un nouveau concept d’assurance « évolutive, personnalisable et modulable » qui sera lancé la semaine prochaine. « Mozaïk », c’est son nom, viendra remplacer le produit « Reebou ». « « Au-delà de l’assurance d’habitation, le client pourra assurer ses voyages, ses biens de loisirs comme les équipements sportifs, ou encore ses biens précieux de collection comme les bijoux, mais aussi les produits de consommation plus chers », a détaillé Caroline Heraly. PATRICK THÉRY Bagages devenus très lucratifs dans l’aviation naturelles ou causées par l’homme totaliser 479 millions d’euros, contre 62 millions un an plus tôt. Le typhon Jebi, survenu au Japon en septembre dernier, a contribué à lui seul à hauteur de 267 millions d’euros à ces décaissements. (hors low cost), seule la moitié inclut dans le prix du billet la possibilité de mettre un bagage en soute. Chez Air France, Swiss, Lufthansa ou American Airlines, une taxe peut s’appliquer en fonction de la catégorie du billet. Au total, tous les suppléments (y compris assurances) ont quadruplé depuis 2010, pour atteindre 92,9 milliards de dollars en 2018. La facture du typhon Jebi, au Japon, a pesé sur Munich Re. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3492,39 -2,31% CAC 40 5313,16 -1,93% DAX 11 973,92 -1,69% DOWJONES 25 547,87 -1,62% EUROSTOXX 50 3350,71 -1,95% FTSE 7207,41 -0,87% LUXX 1337,57 -2,26% NASDAQ 7808,68 -1,70% NIKKEI 225 21 402,13 -0,93% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,88 0,90 LIVRE STERLING 1,14 1,18 YEN JAPONAIS 0,80 0,82 Achat BARIL NY 61,20 BRENT 69,67 Cours Var%J-1 APERAM 23,75 -5,11 ARCELOR MITTAL SA 16,69 -6,08 BLUEMARHOLDINGS 5,00 0,00 BREDERODE 61,20 -2,24 EDIFY ACT. ORD. 53,50 0,00 FOTEXHOLDING 1,80 0,00 LUXEMPART 54,50 0,00 RTLGROUP 46,14 -1,54 SES FDR 15,21 +0,46 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
VENDREDI 10 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Économie 13 Les prix de l’acier ont fait souffrir La rentabilité d’ArcelorMittal a été affectée en début d’année. LUXEMBOURG La baisse des prix de l’acier, dans un contexte économique moins porteur, a pesé sur la rentabilité du géant sidérurgique et minier Arcelor- Mittal au premier trimestre. Mais le groupe basé à Luxembourg a légèrement relevé hier ses prévisions de demande mondiale en 2019. Le bénéfice net du premier trimestre a été divisé par presque trois sur un an, à 414 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires stable sur un an à 19,2 milliards. PUB Chiens et chats ont leur menu 4 étoiles avec Oasis-Shadrin La société compte rapatrier son activité dépôt et expédition vers le Grand-Duché. Ancien handballeur de haut niveau, Olivier Schimpf est devenu éleveur de huskys, après une blessure l’ayant contraint à stopper sa carrière. Avec ses chiens de race, l’Alsacien remporte de nombreux concours internationaux, réalise des expéditions en traîneau, mais se retrouve face à un problème. « Je ne trouvais pas les bons aliments pour qu’ils soient au mieux de leur forme, alors j’ai développé mes propres marques », explique le fondateur et CEO d'Oasis-Shadrin, l’entreprise qui porte le nom de son choisissez l’europe dans laquelle je vais grandir électionseuropéennes 26 mai2019 cettefoisjevote.eu Olivier Schimpf crée des aliments haut de gamme pour animaux. défunt chien, « le husky le plus titré de tous les temps ». Olivier Schimpf et son équipe créent des recettes très riches en viande, sans céréales ou encore avec des vertus pour la choisissez votreavenir santé, issus de matières premières européennes et produites en France, Belgique et République tchèque. Installé au Luxembourg depuis 2008, il inaugure ce vendredi à Wormeldange-Haut un entrepôt de 1000 m² pour stocker jusqu’à 500 palettes et ouvrir un magasin de vente directe d’aliments haut de gamme pour chiens et chats. Une nouvelle marque, la quatrième, est aussi lancée. Plus de 2 000 références sont vendues sur la plateforme zoodirect.com, « avec une stratégie de volume faite de tarifs dégressifs », pour un chiffre d’affaires « en croissance de 30 à 50% par an », à 20 millions d’euros. La moitié est réalisée sur le marché chinois. D’ici deux ans, l’activité dépôt et expédition sera rapatriée de République tchèque au Grand-Duché, où la surface sera doublée et le volet informatique accentué. MATHIEU VACON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :