L'essentiel Luxembourg n°2669 2 mai 2019
L'essentiel Luxembourg n°2669 2 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2669 de 2 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : Thérèse nous fera toujours bien rire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Europe JEUDI 2 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Les manifestants hostiles au président Poutine arrêtés. Opposants à Poutine interpellés SAINT-PÉTERSBOURG Plus de 60 personnes ont été arrêtées au cours des rassemblements du 1er mai à Saint-Pétersbourg, perturbés par des slogans anti- Poutine. Plus de 2 000 personnes avaient pris part à cette manifestation autorisée par les autorités locales dans le centre de la deuxième ville de Russie, parmi lesquelles des partisans du dirigeant d’opposition Alexeï Navalny. Des manifestants ont brandi des portraits du président russe, criant « Poutine est un voleur », provoquant l’intervention des forces de l’ordre. La police a arrêté plusieurs manifestants, dont ceux qui scandaient des slogans hostiles à Vladimir Poutine, sous le regard d’autres protestataires qui criaient « Fascistes » ou « Vous n’allez pas nous effrayer ». Un phénomène rare et impressionnant dans l'est de la Roumanie. Lesblack blocsont semé la pagaille au défilé du 1er mai Des heurts ont éclaté lors des défilés du 1er mai, notamment à Paris, entre des éléments radicaux et les forces de l’ordre. Des milliers de personnes manifestaient dans toute la France hier, dans une ambiance très tendue à Paris, pour un 1er mai où avaient lieu des heurts entre black blocs et police, une situation qui contraste avec l’ambiance bon enfant en région. À la mi-journée, parmi les manifestants, des centaines de militants radicaux encagoulés et de noir vêtus ont commencé à scander leurs slogans habituels, comme « tout le monde déteste la police », avant d’envoyer des projectiles. Dans une ambiance tendue, les CRS ont répondu par des grenades de désencerclement et lacrymogènes. Un manifestant a été blessé à la tête. « Il nous ont donné des mesures qui donnent 15 ou 20 euros, en pensant qu’il suffisait de ça, comme si on était des mendiants ! Macron c’est pas un chef d’État, c’est pas un chef d’entreprise », s’énerve Pascal Une troisième piste pour Heathrow LONDRES La Haute Cour de justice a rejeté hier une plainte déposée par le maire de Londres, Sadiq Khan, contre l’extension de Des membres des black blocs ont envoyé des projectiles sur les forces de l’ordre hier à Paris. l’aéroport d’Heathrow. L’instance a déclaré que la décision de construire une troisième piste avait respecté les formes légales. Une tornade fait froid dans le dos CALARASI L'est de la Roumanie, à proximité de la ville de Calarasi, a été traversé par une impressionnante tornade brune, qui a été d'ailleurs été immortalisée sur les réseaux sociaux. « Ce type de phénomène est extrêmement rare », a souligné Euronews. A priori, on ne déplorerait aucun mort, mais les médias locaux parlent de blessés, notamment au sein des pompiers. Ils racontent également qu’un bus a été soulevé dans les airs et projeté dix mètres plus loin, blessant plusieurs personnes. Des toitures de maisons ont été arrachées. Thiberge, 59 ans, parisien, qui a fait tous les actes des gilets jaunes. Le ministère, qui a déployé plus de 7 400 policiers et gendarmes, attendait « 1 000 à 2 000 activistes radicaux ». Emmanuel Macron a réclamé que la réponse aux black blocs soit Les Pays-Bas refoulent un pasteur LA HAYE Les Pays-Bas ont annoncé hier avoir « pris des mesures » afin d’interdire l’entrée d’un pasteur américain antigay et négationniste de la Shoah sur le territoire néerlandais, ainsi que dans les 25 autres pays de l’espace Schengen. Steven Anderson, qui avait prié en 2009 pour la mort de l’ancien président américain Barack Obama en raison de ses convictions pro-avortement, ne sera pas autorisé à se rendre à Amsterdam le 23 mai, où il devait y prononcer un sermon. Steven Anderson avait aussi qualifié les victimes de l’attentat du Bataclan à Paris de « fidèles du Steven Anderson fait polémique. diable ». Silvio Berlusconi opéré avec succès ROME L’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, 82 ans, a été opéré mardi soir d’une occlusion intestinale et se porte bien, annoncent les médias italiens. Il devrait sortir de l’hôpital dans les extrêmement ferme. Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a quant à lui été contraint de quitter le cortège de tête avant que la manifestation syndicale ne s’ébranle, après avoir été pris à partie par des radicaux. prochains jours. L’homme d’affaires avait été hospitalisé dans la matinée à l’hôpital San Raffaele de Milan pour des douleurs abdominales aiguës, évoquant initialement une crise de colique néphrétique.
JEUDI 2 MAI 2019/LESSENTIEL.LU Monde 9 Nouvel empereur pour le Japon TOKYO Naruhito a accompli hier ses toutes premières obligations en tant que 126 e empereur du Japon, au lendemain de l’abdication de son père Akihito. Au cours d’un cérémonial très codifié de six minutes, aux côtés de son frère cadet devenu prince héritier, le nouveau souverain, vêtu d’un costume queue-depie et portant des attributs (un grand collier et des décorations), a acté son accession au trône du Chrysanthème. Il s’est symboliquement vu attribuer les trois trésors sacrés, une épée, un miroir, un joyau, dont la possession officialise son statut d’empereur. L'un des ponts les plus longs Le pont a coûté 3,6 milliards de dollars. L’armée garde la main en Algérie ALGER Le chef d’état-major de l’armée algérienne a opposé une fin de non-recevoir aux revendications des manifestants en Algérie, qui réclament la mise en place d’institutions de transition ad hoc pour gérer l’après-Abdelaziz Bouteflika. La présidentielle prévue le 4 juillet en Algérie est la « solution idéale pour sortir de la crise », a affirmé mardi le général AhmedGaïd Salah. Une grande confusion règne au sein du pouvoir au Venezuela Grâce à certains militaires, l’opposant Juan Guaido pourrait remporter la victoire sur le président Nicolas Maduro. L’opposant vénézuélien Juan Guaido a appelé ses partisans à poursuivre les manifestations hier, au lendemain de violents heurts à Caracas. « J’appelle les Forces armées à continuer d’avancer dans l’opération liberté », a lancé Juan Guaido. Mardi, des manifestants se sont violemment opposés aux forces de l’ordre dans les rues de Caracas en soutien à un groupe de militaires qui avait rallié M. Guaido. Au moins 69 personnes ont KOWEÏT Le Koweït a inauguré hier un pont de 36 km sur les eaux du Golfe, présenté comme l’un des plus longs au monde. Le pont « Jaber », du nom du défunt émir Jaber al-Ahmad Al- Sabah, reliera la capitale koweïtienne à Subbiya, une région du nord de l’émirat, future zone d’activité économique proche des frontières maritime et terrestre avec l’Irak et l’Iran. Cette zone, appelée Silk City, sera un espace de libreéchange entre l’Asie centrale et l’Europe. Il nécessitera plus de 100 milliards de dollars d’investissements. Pourparlers « fructueux » entre Chine et États-Unis PÉKIN La Chine et les États-Unis ont achevé à Pékin une nouvelle session de négociations concernant leurs différends commerciaux, avant de nouvelles discussions la semaine prochaine prévues à Washington. Si personne n’a souhaité s’étendre sur le résultat des discussions, l'Américain Steven Mnuchin a toutefois brièvement indiqué sur Twitter avoir eu des réunions « fructueuses » avec la partie chinoise. Juan Guaido appelle à poursuivre le mouvement dans les rues. PUB Aruba dès 529 € Nairobi dès 529 € Abu Dhabi dès 349 € Bangkok dès 449 € Plus d’offres sur klm.lu Aller-retour TTC Tarifs au départ deLuxembourg, achat sur klm.lu jusqu’au 13/05/19. Nombre deplaces limité etprix susceptibles de modifications. Plus d’offres sur klm.lu été blessées, dont deux par balle. Dans une allocution télévisée prononcée dans la soirée, le président socialiste Nicolas Maduro a qualifié ces affrontements d’« escarmouche putchiste » et a promis des poursuites pénales contre les auteurs. Il a affirmé que son gouvernement contrôlait la situation, le haut commandement militaire lui étant resté fidèle. Tout en reconnaissant son échec à rallier la majorité des militaires, M. Guaido a assuré que la journée de mardi avait mis en lumière des failles dans le soutien de l’armée à M. Maduro. « Il est clair que ce qu’affirmait le régime, qui affirmait contrôler les Forces armées, est une farce », a-t-il lancé. M. Maduro a démenti des affirmations du secrétaire d’État américain Mike Pompeo selon lesquelles il avait été sur le point mardi matin de fuir vers Cuba avant d’en être dissuadé par la Russie. « Monsieur Pompeo, je vous en prie, quel manque de sérieux », a raillé le président vénézuélien.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :