L'essentiel Luxembourg n°2668 30 avr 2019
L'essentiel Luxembourg n°2668 30 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2668 de 30 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 15 Mo

  • Dans ce numéro : un défilé pour rendre un dernier hommage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Europe MARDI 30 AVRIL 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Des agriculteurs aidés BRUXELLES La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont lancé un programme pour financer des prêts aux jeunes agriculteurs à hauteur d’un milliard d’euros. Puigdemont débouté MADRID L’ex-président catalan Carles Puigdemont a été interdit de se présenter aux élections européennes du 26 mai par les autorités électorales espagnoles, a indiqué son parti. Un espion se suicide ISTANBUL Un homme écroué en Turquie pour des soupçons d’espionnage au profit des Émirats arabes unis s’est suicidé en prison. Cet homme a été arrêté avec un complice il y a dix jours. Les enfants des jihadistes voulus BERLIN Des proches de combattants de l’EI ont manifesté devant le ministère des Affaires étrangères pour le rapatriement de femmes et enfants détenus en Syrie. Ils ont demandé que Berlin prenne contact avec les forces kurdes sur place qui détiennent les veuves et enfants des islamistes morts. Les défilés du 1er mai sont menacés par les violences Plusieurs appels à casser ont été lancés pour des défilés du 1er mai. Les autorités tentent de répondre à la menace. Passés au second plan depuis le début de la crise des gilets jaunes, les syndicats veulent saisir l’occasion du 1er mai pour se faire entendre, malgré les menaces des casseurs qui veulent en faire une « journée d’apocalypse ». La CGT, FO, la FSU, Solidaires, l’Unef et l’UNL ont appelé à un défilé afin d’« amplifier les batailles pour que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le patronat ». Dans un communiqué, ils préconisent « une forte journée de MADRID Cinq séparatistes catalans, détenus et jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017, ont été élus députés dimanche lors des élections espagnoles remportées par les socialistes. Parmi eux figure l’ancien vice-président de cette région du nordest, Oriol Junqueras, principal accusé du procès qui a débuté le 12 février dernier contre lequel le parquet a requis 25 ans de prison. Junqueras a Plusieurs mouvements appellent à des actes violents pour le 1er mai. mobilisation pour l’amélioration des droits des travailleurs, pour le progrès social, la paix et la solidarité internationale ». Des Catalans détenus et élus Des militants de Greenpeace ont escaladé une plateforme de forage pour dénoncer la pollution. été élu député en tant que leader du parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) tandis que Raul Romeva, ancien responsable régional des Affaires étrangères, a été élu sénateur sous la même étiquette. Trois autres séparatistes détenus ont été élus  : Jordi Sanchez, Jordi Turull et Josep Rull, membres de l’autre grand parti indépendantiste, Ensemble pour la Catalogne, de l’ancien président catalan Carles Puigdemont. Une plateforme de forage visée OSLO Quatre militants de l’organisation environnementale Greenpeace ont escaladé lundi une plateforme de forage installée au nord de la Norvège, afin de protester contre un projet de forage test en Arctique. La plateforme West Hercules était amarrée à proximité de Hammerfest, où elle a été conçue pour des opérations de forage en mer de Barents. « Forer à la recherche de pétrole au pôle Nord, là où les glaces fondent plus vite que jamais, est une folie », explique Frode Pleym, directrice de Greenpeace Norvège. Ils manifesteront ensemble à Paris. Un parcours fortement sécurisé où tous les commerces, débits de boissons et restaurants devront être fermés le temps de la manifestation. Mais les syndicats craignent que leurs revendications ne passent inaperçues alors que « gilets jaunes et black blocs » appellent à transformer Paris en « capitale de l’émeute ». Des appels à un 1er mai « noir et jaune » ont été lancés sur les réseaux sociaux. « On sait bien que les ultraviolents, ultragauche mais aussi des "ultrajaunes" viendront pour casser sur Paris », a prévenu le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Le défilé du 1er mai 2018 avait vu environ 14 500 personnes, selon les autorités, manifester dans Paris. La manifestation avait été marquée par de nombreuses images de dégradations... Un sommet des Balkans tendu BERLIN Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont retrouvés à Berlin pour un sommet des Balkans avec l’espoir de briser la glace entre la Serbie et le Kosovo, dont les relations sont au plus mal 20 ans après leur conflit guerrier. « Nous voulons apporter l’expérience historique de la réconciliation et de la coopération active entre l’Allemagne et la France », a indiqué Paris. Mais compte tenu des tensions entre Belgrade et Pristina, Berlin reste prudent sur les objectifs. Angela Merkel et Emmanuel Macron ont le même objectif.
MARDI 30 AVRIL 2019/LESSENTIEL.LU Monde 11 Vite lu La Libye est inquiétante TRIPOLI Après des semaines de combats meurtriers entre camps rivaux près de Tripoli, la situation humanitaire est grave et risque encore de se détériorer les prochains mois prévient Maria do Valle Ribeiro, l’adjointe à l’émissaire de l’ONU en Libye. Attaque d’une église OUAGADOUGOU Une première attaque d’une église au Burkina, pays pauvre en proie à des attaques jihadistes récurrentes, a fait cinq morts, dans le nord du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires et locales. Des islamistes repérés DACCA Au moins deux islamistes présumés ont péri dans une opération policière au Bangladesh contre une possible cache d’extrémistes en périphérie de la capitale, Dacca. Les jihadistes se sont fait exploser à l’arrivée des brigades de police. Le ministre des Finances, MohamedLoukal, a été interpellé et entendu par le parquet. Un chef de la police tendu COLOMBO Le président du Sri Lanka, Maithripala Sirisena, a nommé hier un nouveau chef de la police alors même que son prédécesseur, remercié à la suite des attentats jihadistes du dimanche de Pâques, refuse de démissionner. Le chef de l’État avait annoncé vendredi la démission du chef de la police Pujith Jayasundara suite à l’incapacité Le chef de l’EI réapparaît Le grand chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, est réapparu dans une vidéo diffusée hier. Il a encore une fois menacé l’Occident de violentes représailles. Le chef de l’EI, Abou Bakr al- Baghdadi, serait apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée hier par l’organisation jihadiste. La date à laquelle cette vidéo a été tournée n’est pas connue, mais celui qui est présenté comme étant Abou Bakr al- Baghdadi y déclare « la bataille pour Baghouz est maintenant terminée », en référence au dernier réduit du groupe tombé le 23 mars 2019. L’homme, qui apparaît assis les jambes croisées sur un coussin, affirme que l’EI « se Un ministre face aux juges algériens ALGER Le ministre algérien des Finances, MohamedLoukal, est ressorti libre hier d’un tribunal d’Alger où il a été entendu par le parquet sur des soupçons notamment de « dilapidation » de fonds publics. M. Loukal est le premier responsable gouvernemental auditionné par la justice depuis l’ouverture médiatisée d’enquêtes sur des affaires de malversations et de corruption, sur fond de contestation populaire. des forces de sécurité sri-lankaises à empêcher les attentats suicides revendiqués par le groupe État islamique (EI), qui ont fait 253 morts dans des hôtels de luxe et des églises chrétiennes le 21 avril. Or, l’inspecteur général n’a jamais envoyé sa lettre de démission et reste dans sa résidence officielle, selon les médias du pays. Selon plusieurs spécialistes, Abou Bakr al-Baghdadi se cacherait dans le désert à l’est de la Syrie. vengera » au nom de ses membres tués et que le combat contre l’Occident continue. S’adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, il promet d’autres actions de l’EI « après cette bataille ». Il PUB apparaît avec une barbe grise qui semble être teinte au henné et parle doucement, s’arrêtant au milieu de ses phrases. Le dernier message attribué à Abou Bakr al-Baghdadi était un enregistrement Abu Dhabi dès 349 € Bangkok dès 449 € Aruba dès 529 € Nairobi dès 529 € Plus d’offres sur klm.lu Aller-retour TTC Tarifs au départ deLuxembourg, achat sur klm.lu jusqu’au 13/05/19. Nombre deplaces limité etprix susceptibles de modifications. Plus d’offres sur klm.lu audio diffusé en 2018. Selon des spécialistes, l’homme le plus recherché au monde se terrerait dans le désert syrien. Les États-Unis offrent 25 millions de dollars pour la capture d’Abou Bakr al-Baghdadi.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :