L'essentiel Luxembourg n°2665 25 avr 2019
L'essentiel Luxembourg n°2665 25 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2665 de 25 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : en 4DX, le cinéma fait sa révolution.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Life Style JEUDI 25 AVRIL 2019/LESSENTIEL.LU Louboutin critiqué pour son « Imran » En mettant un zeste de Pakistan dans ses sandales, qu'il a nommées « Imran », Louboutin est sous le feu des critiques. Des rues poussiéreuses de Peshawar aux pavés des Champs-Élysées... Le créateur français Christian Louboutin, connu pour ses escarpins à semelles rouges, s’est inspiré de sandales pakistanaises pour l’un de ses derniers modèles, s’attirant des critiques au « pays des purs ». Le modèle « Imran » est inspiré de la chappal de Peshawar, la chaussure de Louboutin en étant une version flamboyante avec un pan gris métallisé et l’autre orange, orné de petits pics métalliques. À Des tongs sauvages PUB FAUNE En 2004, la marque Havaianas et l’Institut de recherche écologique du Brésil (IPÊ) ont décidé de travailler ensemble pour contribuer à la conservation de la biodiversité brésilienne. Depuis, chaque année, 7% du chiffre d’affaires net dégagé par la vente du modèle Havaianas IPÊ sont reversés à l’institut. Cette année, le modèle IPÊ est disponible en trois versions différentes. Représentative de la faune brésilienne, la nouvelle collection a été dessinée par l’artiste brésilien Arlin Graff. Basé à São Paulo, son travail imite l’art numérique et son inspiration artistique est tirée de ses souvenirs d’enfance, l’un de ses plus anciens souvenirs étant d’interagir avec les animaux. Aujourd’hui, Arlin Graff laisse un peu partout ses pièces uniques dans des espaces extérieurs qui semblent arrachés à une jungle mystique. Le modèle « Imran » s'inspire d'un modèle pakistanais traditionnel. l’origine, la sandale pakistanaise est bien plus austère, avec des bandes de cuir recouvrant le pied et une semelle en caoutchouc robuste dotée d’un petit talon. Depuis des générations, elle est emblématique des Pachtounes, installés surtout dans Une paire de tongs Havaianas, œuvre de l'artiste Arlin Graff. le nord-ouest du Pakistan, dont Peshawar est la capitale. Au Pakistan, certains ont salué les débuts de l’« Imran ». Mais beaucoup se sont gaussés de l’idée de débourser l’équivalent de plusieurs centaines Un petit bijou NOUVEAUTÉ La marque de montres Bell & Ross sort sa BR 03- 92 MA-1, une version revisitée de sa montre-instrument icône. Ses détails subtilement élégants rendent hommage au blouson d’aviateur MA-1, le fameux « bomber » (1958) de l’US Air Force. Produite en édition limitée à 999 pièces, elle séduit par la construction sandwich de son cadran, son boîtier en céramique kaki foncé et son bracelet réversible en cuir de veau kaki/orange. d’euros pour des sandales grand public. Des accusations d’« appropriation culturelle » ont également été relayées sur les réseaux sociaux, un thème récurrent dans l’univers de la mode. Face aux critiques sur les réseaux sociaux, la photo de l’« Imran » a été retirée du compte Instagram de Christian Louboutin, celui-ci expliquant que sa sandale n’était qu’une création exprimant son « amour pour les embellissements de différentes cultures ». Le créateur français a regretté que certaines personnes se soient senties « offensées ». La chappal n’en est pas à sa première controverse. En 2014, le styliste britannique Paul Smith avait lancé une sandale ressemblant étrangement à la chaussure de Peshawar, sans toutefois la mentionner. Les protestations avaient alors été très vives au Pakistan. Bell & Ross a choisi de rendre un hommage au fameux « bomber ».
* voir conditions sur www.post.lu Les forfaits qui dépassent vraiment les limites *



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :