L'essentiel Luxembourg n°2642 22 mar 2019
L'essentiel Luxembourg n°2642 22 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2642 de 22 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : station à Pontpierre, Total sera exploitant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Le coin du geek VENDREDI 22 MARS 2019/LESSENTIEL.LU Oculus dévoile son nouveau casque relié au PC SEATTLE La filiale de Facebook a présenté l’évolution estampillée S de son appareil Rift lancé il y a maintenant trois ans. Conçu avec le chinois Lenovo, le casque affiche une résolution Vite lu Siri dans les écouteurs APPLE L’activation vocale de l’assistant intelligent et une autonomie rallongée à trois heures sont les principales nouveautés de la seconde génération d’écouteurs sans fil AirPods, qui sont en vente pour 159 euros. Xiaomi puni à la Bourse PÉKIN Le fabricant chinois d’électronique grand public a perdu mercredi 4,5% à la Bourse de Hongkong après des résultats inférieurs aux attentes. Au dernier trimestre 2018, Xiaomi a notamment écoulé 25 millions de smartphones, contre 28,5 millions un an auparavant. Blocage sonore général WEB La mouture 66 du navigateur Firefox permet désormais le blocage systématique des contenus audio lancés automatiquement à l’ouverture d’une page web. On le définit via l’icône information placée à gauche de la barre d’adresse. Une brèche révélée par l’EPFL SÉCURITÉ Des scientifiques de l’École polytechnique fédérale de Lausanne ont identifié la faille de sécurité SMoTher- Spectre. Semblable aux vulnérabilités « Spectre » et « Meltdown » découvertes l’an dernier, elle laisse la porte ouverte Sous la pression européenne, Google va désormais « essayer de s’assurer que les utilisateurs d’Android ont conscience qu’ils peuvent utiliser d’autres moteurs et services de recherche que Chrome et l’appGoogle Search ». « Dans les mois qui viennent, sur le Play Store, nous allons demander aux actuels et nouveaux utilisateurs en Europe quel moteur et quelle application de recherche ils veulent de 2 560x1 440 pixels. Il s’appuie sur le système de suivi à cinq capteurs attendu aussi sur le prochain casque sans fil Oculus Quest. Il sera commercialisé ce printemps 399 dollars. à un détournement des données en profitant d’une technique d’optimisation du processeur. Les chercheurs ont partagé les résultats de leur étude avec Intel, AMD, OpenSSL et IBM, société avec laquelle ils ont collaboré. utiliser par défaut », a fait savoir Kent Walker, son vice-président des affaires mondiales. Par ailleurs, Google teste un nouvel affichage des résultats de recherche dans Google La montée en puissance 971 millions C’est, en euros, le montant de la valorisation de Doctolib, le service français de prise de rendez-vous médicaux en ligne, après une levée de fonds de 150 millions. 75 000 professionnels de la santé utilisent le service de la jeune pousse, qui va tripler ses effectifs, qui comptent 750 collaborateurs, selon « Challenges ». Des réserves sur le Netflix du jeu vidéo SEATTLE « Sans prix, sans catalogue et sans date de disponibilité, difficile d’apprécier l’intérêt de Stadia pour ses futurs utilisateurs ». Patron du service français de streaming de jeux vidéo Shadow, Emmanuel Freund a accueilli froidement l’arrivée de son rival de Google. Les analystes ont relevé la taille du défi imposé pour pouvoir offrir la même qualité de jeu que sur console ou PC. Il faut assurer un résultat satisfaisant aux deux bouts de la chaîne  : du créateur du jeu au « gamer » sur son terminal. Cela implique un transfert des données suffisamment rapide et stable pour éviter des interruptions dans l’action ou une dégradation du graphisme. Les joueurs sont aussi impitoyables en cas de latence. Jade Raymond, vice-présidente chez Google, a présenté Stadia. Google laisse enfin un peu de place à la concurrence Les titulaires d’un appareil tournant sous Android seront invités à faire leur choix parmi les différents navigateurs et moteurs de recherche. Le moteur de recherche Qwant pourrait en profiter. Encore à l’amende La Commission européenne a infligé pour la troisième fois en deux ans une forte amende au géant américain. La sanction financière s’élève à 1,49 milliard d’euros, un chiffre moindre par rapport aux sanctions précédentes, respectivement deux à trois fois plus élevées. La régie publicitaire AdSense est cette fois en cause pour des clauses anticoncurrentielles imposées dans des contrats passés avec des sites web tiers. Shopping, sous la forme d’un onglet en haut de la page web présentant les agrégateurs d’achats rivaux. Le changement s’appliquerait aussi aux sites de conseils et de recommandations comme TripAdvisor et Yelp. Les résultats de recherche de Google sont très prisés sur Internet, le géant américain contrôlant environ 90% du marché de la recherche en Europe, selon les données de l’Union européenne. Celle-ci a infligé en juillet dernier une amende de 4,32 milliards d’euros à la firme américaine pour abus de position dominante avec son système d’exploitation mobile Android. Alphabet, maison mère de Google, s’est vu menacer de pénalités supplémentaires susceptibles d’atteindre 5% du chiffre d’affaires quotidien si elle ne mettait pas fin à ses pratiques anticoncurrentielles.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :