L'essentiel Luxembourg n°2633 11 mar 2019
L'essentiel Luxembourg n°2633 11 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2633 de 11 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : un bras de fer perdu pour ArcelorMittal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Europe LUNDI 11 MARS 2019/LESSENTIEL.LU L'Espagne face à un gros scandale MADRID L’entreprise publique espagnole de vente d’armes Defex est soupçonnée par la justice d’avoir développé tout un système de corruption pour s’assurer des contrats en Angola, au Cameroun ou en Arabie saoudite, et de détournements au profit de ses dirigeants. La justice s’achemine désormais vers un procès de Defex, de plusieurs de ses dirigeants ainsi que de différents intermédiaires. La réponse d'AKK Annegret Kramp-Karrenbauer a écrit sa vision de l'Europe. BERLIN Annegret Kramp- Karrenbauer, la chef du parti conservateur allemand et dauphine d’Angela Merkel, a présenté un plan pour l’Europe, au diapason avec Emmanuel Macron sur la sécurité, mais divergent en matière sociale, dans une tribune parue hier. « Notre Europe doit devenir plus forte dans un monde miné par les replis protectionnistes et nationalistes », dit celle que l'on appelle AKK. Sahra Wagenknecht apparaît trop controversée. Le Royaume-Uni entame une semaine qui sera décisive Pour l'accord sur le Brexit, dont la date butoir est le vendredi 29 mars, la semaine sera capitale. Les députés britanniques votent à partir de demain pour concrétiser ou reporter la sortie du Royaume-Uni de l’UE fixée au vendredi 29 mars, près de trois ans après le référendum. D’ici là, des discussions techniques et politiques se poursuivent à Bruxelles, où les représentants britanniques veulent obtenir de leurs homologues européens des modifications de l’accord de retrait. Ce texte avait été massivement rejeté par le Parlement britannique le 15 janvier. Depuis, la Première ministre britannique, Theresa May, s’est lancée dans une bataille sur deux fronts. Elle tente d'obtenir des concessions de l’Union ROME La publication des appels d’offres pour la poursuite des travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon- Turin (LGV) pourrait être reportée. Un sursis qui désamorcerait la crise qui secoue le gouvernement italien sur ce dossier. « J’ai envoyé une lettre à la TELT, société chargée de la réalisation du Lyon-Turin, l’invitant à s’abstenir, avec effet La Première ministre britannique, Theresa May, ne sait toujours pas comment se fera le Brexit. européenne, tout en essayant de convaincre les parlementaires de changer d’avis. Dans cette course contre la montre, elle se heurte au refus des Européens de rouvrir les négociations. En fonction du résultat des réunions de travail La tension baisse pour Lyon-Turin immédiat, de toute activité pouvant entraîner des blocages juridiques et économiques pour l’État italien en rapport aux appels d’offres », a indiqué samedi le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte. « Ce gouvernement et les forces politiques qui le soutiennent se sont engagés à rediscuter intégralement le projet Lyon- Turin », a ajouté M. Conte. Wagenknecht s'en va BERLIN L’égérie de la gauche radicale allemande quitte la tête d’un nouveau mouvement lancé il y a seulement six mois avec l’ambition de sortir la gauche de la crise. « Nous avons besoin de réorganiser la direction d'Aufstehen (Debout) », a déclaré Sahra Wagenknecht. Ce retrait sonne comme un aveu d’échec pour cette femme qui compte parmi les dirigeants du parti allemand de la gauche radicale (Die Linke), où elle est très controversée. Sahra Wagenknecht est l'épouse d'Oskar Lafontaine. tenues ce week-end à Bruxelles, elle s'y rendrait ce lundi pour d’ultimes tractations. Dans tous les cas, Mme May retournera demain devant la Chambre des communes pour soumettre à nouveau au vote des députés l’accord de retrait. Son adoption offrirait une sortie ordonnée, quarante-six ans après avoir rejoint la Communauté économique européenne. En cas de refus, elle leur demanderait dès le lendemain s’ils veulent sortir de l’UE sans accord. Les gilets jaunes au plus bas PARIS Plus faible mobilisation depuis le début de la contestation, programme avorté à Paris, éclatement des revendications et des cortèges, les gilets jaunes ont connu un sévère coup de mou samedi pour leur acte 17. Samedi, la mobilisation a atteint un plus bas à 28 600 manifestants recensés en France par le ministère de l’Intérieur, dont 3 000 à Paris.
TANGOSMART #GOflash, les ventes flash de Tango ! Profitez de l’édition limitée de Tango Smart avant le 18/03/19. tango.lu Détails, conditions et Internet policy sur tango.lu DATA ILLIMITÉE 20 € /mois Appels & SMS inclus



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :