L'essentiel Luxembourg n°2631 7 mar 2019
L'essentiel Luxembourg n°2631 7 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2631 de 7 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : dans l'informatique, des salaires en or !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Musique JEUDI 7 MARS 2019/LESSENTIEL.LU « Le Zeltik, un festival de référence » Le groupe français Celkilt sera de nouveau l’une des attractions du Zeltik. Rencontre avec son leader. « L’essentiel »  : Vous aviez mis tout le monde d’accord l’an dernier au Zeltik, du coup, vous revenez déjà... Nico (chanteur/guitariste)  : Oui, c’est un super bon souvenir. C’était notre première fois au Luxembourg. Les gens étaient un peu surpris au début, puis c’était la fête ! Le monde des musiques celtiques est-il une grande famille ? Carrément, car il n’y a pas tant de groupes sur le circuit. On se croise, des affinités se créent. Nous avions fait la première partie de Flogging Molly au Bataclan, et ils nous ont invités pour une croisière celtique aux PUB Jarry Bahamas, avec notamment The Offspring, sur un bateau avec près de 2 500 personnes. Y a-t-il un circuit des festivals celtiques ? samedi 23 mars, 20h Centre culturel régional Aalt Stadhaus, Differdange Concours  : gagne tes places de spectacle ! Il y a des festivals clés, comme le Shamrock Fest à Washington, avec 15 000 personnes et où nous avons déjà eu la chance de jouer deux fois. Et il y a des festivals de « L’essentiel » offre à2personnes 2places pour le nouveau spectacle de Jarry. Pour gagner, envoie JARRY, suivi de tes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois uniquement) ou participe gratuitement sur lesite. Plus d’infossur lessentiel.lu Celkilt sera l’une des têtes d’affiche de ce 22 e Zeltik. référence en Europe, dont le Zeltik fait partie. C’est un public de connaisseurs. Être encore invité fait chaud au cœur. Êtes-vous tombé dans la marmite des musiques celtiques enfant ? Certains d’entre nous, oui, comme notre joueur de cornemuse. De mon côté, ma mère écoutait tout le temps Alan Stivell ou Loreena McKennitt. Quelles ont été vos principales influences musicales ? Elles sont plus du côté du rock. Chacun a amené son univers, et notre alchimie repose sur ces différentes influences. Un nouvel album est-il en préparation ? Nous sortons de studio. Nous dévoilerons le nouvel album plus tard dans l’année, mais nous allons dévoiler des titres. Peut-être samedi… RECUEILLI PAR CÉDRIC BOTZUNG Zeltik Samedi, 16 h 30, hall sportif LNBD Annexe Alliance, à Dudelange. Entrée  : 25 euros. SOLD OUT
JEUDI 7 MARS 2019/LESSENTIEL.LU Musique 23 Les sorties club du week-end Roi de la deep house Depuis le carton planétaire de son hit « One Day », Bakermat creuse le sillon d’une deep house mâtinée de jazz et de soul. Le Néerlandais offrira un DJ set. « Bakermat » Samedi, 22h, à l’Atelier, à Luxembourg-Ville (25 euros). Nouveau talent rap Difficile d’oublier ce pseudo. Le jeune rappeur français Zola fait sensation à chaque nouveau single, à l’image de « Zolabeille ». « Zola Live Showcase » Demain, 23h, au Lenox Club, à Luxembourg-Ville (15 euros). The Blaze  : « Un album à vivre, une invitation au voyage » Le duo français que tout le monde s’arrache installe son univers visuel et musical ce soir à la Rockhal. « L’essentiel »  : Votre premier album « Dancehall » est sorti en septembre. Comment gérez-vous le buzz ? The Blaze  : Nous essayons de garder les pieds sur terre, un peu dans notre bulle, concentrés sur ce que l’on veut faire, de l’image et de la musique. La house et la pop cohabitent sur ce disque. Ce sont vos influences majeures ? On va chercher un peu partout. On a écouté beaucoup de musique classique enfant, et ça va du rap à la salsa en passant par le dub. Alice on the Roof navigue entre les langues Bastille, pop nappée d’électro ROCK « Ce nouvel album est un peu comme tous nos projets. Nous pensons qu’il est fini, mais ensuite je décide de tout changer, d’ajouter et d’enlever des titres, d’écrire de nouvelles chansons », avouait il y a peu Dan Smith, le leader du groupe britannique, à propos de « Doom Days ». Annoncé comme le successeur de « Wild World », ce troisième La bande emmenée par Dan Smith (c.) est de retour au Luxembourg. POP Révélée en 2015 avec son hit « Easy Come Easy Go », Alice on the Roof avait fait sensation avec son premier album « Higher », classé en tête des charts wallons. Pour son second opus, la Belge de 24 ans n’a pas hésité à se mettre en danger, troquant l’anglais pour le français sur la moitié de ses nouveaux titres. Parmi ceux-ci, le single « Malade », écrit avec Vianney. Alice on the Roof Samedi, 20 h 30, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée  : 29/32 euros. opus studio n’a pas encore de date de sortie. Ce qui n’empêchera pas la formation londonienne de dégainer ses meilleurs tubes, de « Pompeii » à « Off the night » en passant par « Good Grief ». Sans oublier les récents « Happier », avec le DJ Marshmello, ou « Grip », avec le duo norvégien Seeb. Cousins, Guillaume et Jonathan Alric ont formé le duo en 2016. Chaque morceau offre une progression, comme un voyage. Cette notion est au cœur de votre musique. Bastille Demain, 20h, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée  : 42 euros. PUB C’est un album à vivre, une invitation au voyage. Nous avons la possibilité de raconter des histoires via la musique. La tournée européenne va débuter. Quel est votre état d’esprit ? Il est toujours le même. Nous voulons proposer en trois dimensions, cinéma, musique et live. Il y a ce plaisir de partager, l’échange, la célébration. Il y a à la fois du stress et de l’émotion. Comment transposez-vous le disque sur scène ? Nous modifions un peu les versions, en allongeant et en mélangeant les tracks. Nous projetons des samples d’images sur deux énormes panneaux, sans que cela prenne le dessus sur la musique. RECUEILLI PAR CÉDRIC BOTZUNG The Blaze Ce soir, 20h, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée  : 33/36 euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :