L'essentiel Luxembourg n°2627 1er mar 2019
L'essentiel Luxembourg n°2627 1er mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2627 de 1er mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : le chanvre tiendra salon à Dudelange.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Europe VENDREDI 1 ER MARS 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Le tabac va augmenter PARIS Les cigarettes seront plus chères ce vendredi en raison de la hausse de la fiscalité programmée pour réduire la consommation de tabac en France. Un arrêté fixe les nouveaux prix, qui augmentent de 50 à 60 cents. Une centrale relancée BRUXELLES L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a donné son feu vert pour le redémarrage de Doel 1. En avril, Engie Electrabel y avait constaté une fuite dans un tuyau du circuit d’eau de refroidissement. Une loi sur le terrorisme STOCKHOLM La Suède a présenté un projet de loi criminalisant la participation à une organisation terroriste, une disposition sans conséquence pénale pour les jihadistes déjà de retour. Un fichier controversé PARIS Plusieurs associations ont saisi le Conseil d’État contre le très controversé fichier des mineurs isolés étrangers, qu’elles accusent de servir la lutte contre l’immigration irrégulière. L’ombre de la Russie plane sur les élections européennes La Russie est une nouvelle fois pointée du doigt avant les élections européennes. Les dirigeants européens sont vigilants. Barnier presse les Britanniques VIENNE Le négociateur européen Michel Barnier a estimé jeudi que les Britanniques devaient prendre « une décision » plutôt que de réclamer un éventuel report de la date du Brexit. « C’est plus important que le temps supplémentaire », a affirmé M. Barnier lors d’une conférence de presse à Vienne. Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, qui était à ses côtés, a toutefois souligné que « si un Brexit ordonné n’était pas possible d’ici fin mars », les Européens « agiraient en faveur d’une prolongation » du délai de sortie de l’UE. Julian King (c.), commissaire européen à la sécurité de l’UE, se dit préoccupé par la menace russe. À quelques mois des élections européennes, gouvernements et responsables multiplient les mises en garde contre une éventuelle ingérence cyberrusse dans la campagne, craignant son impact dans des pays aux opinions particulièrement clivées. « La probabilité est forte que des gens essaient de manipuler le débat et truquer le résultat des élections européennes », a jugé la semaine dernière Julian King, commissaire européen à la sécurité de l’Union dans un entretien au journal « L’Alsace ». Sous couvert d’anonymat, les services de sécurité partagent l’analyse. « On a des chances de subir un gros truc », résume un de leurs membres. « Plusieurs actions sont en cours ou ont déjà été mises en place en vue de permettre à l’UE et ses États membres de réagir de manière rapide, efficace et coordonnée en cas Michel Barnier (d.) espère une prise de décision de Londres. Une fosse commune au Belarus MINSK Penchés sur la terre noire, des hommes en treillis remplissent de grands sacs plastiques d’ossements. Ils exhument des centaines de restes d’hommes, femmes et enfants, découverts au Belarus dans une fosse commune sur le site d’un ghetto juif datant de la Seconde Guerre mondiale. d’attaques. Néanmoins, elles relèvent à ce stade avant tout de la déclaration d’intention et doivent faire leurs preuves », selon une récente note d’un service de renseignement européen. Le Service européen pour l’action extérieure de l’UE BRUXELLES Bruxelles a déploré le manque de données fournies par les géants de l’Internet dans la lutte contre la désinformation en ligne, en particulier la politique de Facebook et Twitter en matière de LA HAYE L’irruption de l’État néerlandais au sein du capital du groupe aérien Air France- KLM est devenue jeudi une affaire politico-diplomatique, la France appelant à trouver une « porte de sortie » face à une situation « incompréhensible ». Mercredi soir, le gouvernement néerlandais a annoncé avoir achevé son opération de rachat de parts d’Air-France a notamment mis en place une structure dans sa division East Stratcom, chargée de lutter contre la propagation de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux. Pour les responsables occidentaux, l’éléphant dans la pièce vient de Russie... Les géants d’Internet agacent l’UE transparence. La Commission européenne a beau avoir haussé le ton en début d’année, Facebook, Twitter et Google sont encore loin de donner satisfaction à l’UE, à trois mois des élections européennes. Des tensions au sein d'Air France-KLM KLM et en détenir 14%, soit presque autant que la France, dans le but de contrer l’influence de Paris dans le groupe de transport aérien. « Trouvons ensemble une porte de sortie qui permette de renforcer la compagnie aérienne », a affirmé sur Public Sénat le ministre de l’Économie français, Bruno Le Maire, qui attend des « éclaircissements ».
VENDREDI 1 ER MARS 2019/LESSENTIEL.LU Monde 11 Rapport de l’ONU contre Israël NEW YORK Une commission de l’ONU a affirmé jeudi que la réponse d’Israël aux manifestations à Gaza en 2018 « peut constituer des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité », les enquêteurs soulignant que des snipers ont visé des civils, dont des enfants. Selon la commission de l’ONU, « plus de 6 000 manifestants non armés ont été touchés par des tireurs d’élite militaires lors des manifestations ». Des journalistes arrêtés à Alger Plusieurs arrestations à Alger. ALGER Une dizaine de journalistes algériens participant à un rassemblement dans le centre d’Alger contre « la censure » ont été interpellés jeudi par la police. « Libérez nos collègues », ont scandé les manifestants, tandis que les journalistes interpellés tambourinaient contre les parois des fourgons de police. Ils ont été libérés dans la soirée. Aucun accord à Hanoi entre Donald Trump et Kim Jong-un La déception du président américain, Donald Trump, était grande après le sommet avec un Kim Jong-un « trop gourmand ». Donald Trump et Kim Jongun se sont séparés jeudi sur un échec à Hanoi après un sommet consacré à l’épineux dossier de la dénucléarisation du pays reclus. Le sommet était censé apporter de la substance aux engagements pris durant leur têteà-tête historique à Singapour en juin. Les deux dirigeants avaient alors simplement signé une déclaration commune « sur la dénucléarisation de la péninsule » et les deux camps divergent depuis sur le sens de Le Pakistan prêt à libérer un pilote indien capturé ISLAMABAD Le Pakistan s’est dit jeudi « prêt » à libérer un pilote de l’armée de l’air indienne capturé la veille pour contribuer à une « désescalade » des tensions avec l’Inde, a indiqué le ministère des Affaires étrangères. L’armée a affirmé mercredi avoir abattu deux avions indiens dans l’espace aérien pakistanais. Des vacanciers bloqués BANGKOK Des milliers de vacanciers étaient bloqués à l’aéroport de Bangkok au lendemain de la fermeture de l’espace aérien du Pakistan en raison de tensions grandissantes avec l’Inde, mais la compagnie Thai Airways a été autorisée à survoler la Chine et les vols devaient reprendre jeudi. Une trentaine de vols, la plupart en provenance ou à destination de l’Europe, qui devaient transporter près de 5 000 passagers. Mais la compagnie, après s’être vu opposer un refus de survoler l’Iran, a pu opérer de nouveau jeudi, ces appareils ayant été autorisés à traverser la Chine. En attendant, la frustration commençait à grandir parmi les passagers bloqués à l’aéroport international Les touristes n’ont pu quitter Bangkok. de Suvarnabhumi. Donald Trump et Kim Jong-un n’ont pu s’entendre sur les sanctions. PUB 2pour 7euros Polo homme Tailles S-XXL. 100% coton. Coloris auchoix. 4.99 Disponibles àpartir demercredi. Short dejogging homme Tailles S-XXL. Polyester/coton. 3.99 la formule. Il « faut parfois quitter » les négociations, a lancé le locataire de la Maison-Blanche. Il a expliqué que les discussions avaient achoppé sur la question des sanctions économiques infligées au Nord du fait de ses programmes nucléaire et balistique interdits. « En fait, ils voulaient que les sanctions soient levées complètement, mais on ne pouvait pas faire ça ». « J’aurais aimé aller plus loin », a-t-il dit, assurant toutefois que Pyongyang ne reprendrait pas ses essais nucléaires. Le troisième de la dynastie au pouvoir à Pyongyang « a déclaré qu’il ne testerait pas de missiles, ou de fusées, ou quoi que ce soit qui ait un rapport avec le nucléaire », a martelé Donald Trump. Les deux dirigeants étaient passés des insultes et menaces à des déclarations « d’amour » de la part de Donald Trump. Mais, après Singapour et Hanoi, aucune nouvelle rencontre n’est à l’horizon... 2pour 6euros Tee-shirt homme col Voucol rond Tailles S-XXL. Coton/élasthanne. Coloris au choix. 3.99 2pour 6euros Toutes lesoffresdecemessage sont valables du samedi 2marsauvendredi 8mars2019, dans la limite desstocksdisponibles.Sousréserve de fautes typographiquesetd’erreurs d’impression. zeeman.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :