L'essentiel Luxembourg n°2622 22 fév 2019
L'essentiel Luxembourg n°2622 22 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2622 de 22 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : le prix des colis va diminuer au 1er mai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 E-sport VENDREDI 22 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu L’argent est dans le pré VIDEOGAMES Le jeu de simulation agricole « Farming Simulator », de l’éditeur suisse Giants Software, se met à l’e-sport. La première saison débutera le 27 juillet à Harsewinkel (All.) et sera dotée de prix totaux de 250 000 euros. Chacun des dix tournois distribuera au minimum 15 000 euros. Des leaders malmenés « LEAGUE OF LEGENDS » Invaincus cette saison jusqu’à ce weekend, les Européens de G2 et les Nord-Américains de TL ont tous deux connu la défaite. Jankos et les siens se sont inclinés face à Origen, alors que les seconds ont subi la loi des TSM. Personne n’a pu arrêter les joueurs de Ghost Gaming En solo ou en duo, la structure américaine a largement dominé les débats lors du tournoi Secret Skirmish organisé à Los Angeles. Première compétition officielle depuis le Winter Royale, en décembre, le tournoi du Secret Skirmish était très attendu par la communauté et les joueurs pros de « Fortnite ». Entre jeudi et vendredi, 100 participants invités par le studio se sont ainsi affrontés en réseau local pour tenter de s’adjuger une partie des 500 000 dollars mis en jeu. Avec un système d’attribution des points récompensant la prise de risques, les parties ont été particulièrement nerveuses et agressives. Lors de la première journée de l’événement, consacrée aux duos, ce sont Saf, de l’équipe Ghost, et Ronaldo (Rise Nation) qui se sont imposés avec panache Les anciens joueurs de la structure Penta ont remporté un nouveau titre suprême. G2 monte sur le toit de « Rainbow Six » MONTRÉAL Le titre mondial de « Rainbow Six » a été attribué dimanche à G2 lors du tournoi Six Invitational. La formation européenne s’est imposée sur le score de 3-0 en finale contre les Russes de Team Empire, dont c’était la première participation à un événement majeur. La première manche a été indécise jusqu’au bout, nécessitant pas moins de 22 rounds. En demi-finales, les G2 de Pengu avaient éliminé les Américains de Reciprocity (2-0). Revivez les meilleurs moments sur notre site. Avec deux victoires royales sur six parties, Timothy « Bizzle » Miller (méd.) a plus que mérité son sacre. Un clash qui rapporte gros NOUVEAUTÉ « Clash of Clans » entre dans le monde de l’e-sport par la grande porte. Le jeu de stratégie en temps réel a annoncé la création d’un championnat du monde doté de prix totaux de 1 million de dollars. Organisé par ESL, le Clash of Clans World Championship se déroulera de mars à août. Les huit meilleures équipes de cinq joueurs s’affronteront chaque mois à Katowice (Pologne) et les six champions mensuels participeront à la grande finale en Allemagne. Depuis 2012, le jeu aurait rapporté 6 milliards de dollars à l’éditeur finlandais Supercell. devant des joueurs comme Tfue (FaZe) ou Zayt (NRG). Malgré des duos formés au hasard parmi les participants, quatre membres de Ghost Gaming se sont hissés aux quatre premières places du classement. Leur supériorité s’est confirmée le lendemain au classement final, avec la victoire de Timothy « Bizzle » Miller lors du tournoi solo. Auteur d’une performance exceptionnelle lors des deux derniers matches de la compétition, le joueur américain a coiffé sur le poteau son coéquipier Saf, remportant les 60 000 dollars destinés au vainqueur. Vivid (Team Liquid) a complété le podium. Au fil des rencontres, Ghost Gaming (qui comprend aussi le Suisse Issa dans ses rangs) continue de renforcer sa position sur la scène compétitive, aux côtés de FaZe Clan et de Team Liquid. Prochain arrêt  : le tournoi de l’IEM Katowice (Pol.), du 1er au 3 mars. Ruée sur l’eldorado de la diffusion en direct Avec l’explosion du phénomène e-sport, les chaînes de télévision, mais aussi Facebook, regardent avec appétit un marché jeune et engagé. Réunis en congrès à Cannes, les acteurs du secteur anticipent l’évolution avec confiance. « Tout s’est accéléré dans l’e-sport, on peut prévoir une inflation très rapide des droits de diffusion dans les deux ou trois ans qui viennent », juge ainsi un expert. Les compétitions seront à suivre sur Twitch et Facebook.
VENDREDI 22 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Auto 17 FICHE TECHNIQUE Modèle essayé  : Cadillac CT6 3.0 V6 417 ch finition Platinum Moteur  : six cylindres en V essence bi-turbo de 2 997 cm 3 Puissance  : 417 ch à 5 700 tr/min Couple  : 555 Nm de 2 500 à 5 100 tr/min Boîte  : auto 8 rapports 0 à 100 km/h  : 5,7 s Vitesse maxi  : 250 km/h Dimensions  : 5,18 m de long ; 1,88 m de large ; 1,47 m de haut Empattement  : 3,11 m Volume de coffre  : 433 litres Poids  : 1 879 kg Émissions de CO2  : 218 g/km Conso.  : mixte 9,6 litres aux 100 km Tarif de base  : 95 244 euros Haut de gamme Cuir, essences de bois et fibre de carbone offrent un certain raffinement à l’habitacle. Les sièges habillés de cuir Opus haut de gamme assurent un maximum de confort. La CT6 propose une technologie de climatisation quatre zones, chaque passager pouvant régler température et débit d’air à sa convenance. Elle est aussi dotée d’un système d’infodivertissement, niché dans le dossier des sièges avant à écrans rétractables de 10". PUB Avec sa CT6,Cadillactente sa chance dans le grand luxe Au milieu de solides concurrentes, la Cadillac CT6 entend faire son trou dans le segment du grand luxe. Avec sa CT6, berline de luxe 5 portes à transmission intégrale et à moteur V6, Cadillac vient apporter son écot au segment des berlines grand luxe dont il entend même redéfinir au passage les standards. Avec sa nouvelle carrosserie pour une structure allégée et un surcroît d’espace, cette CT6 a bien des atouts à faire valoir, notamment en termes de confort, de divertissement et de connectivité. La grande nouveauté se retrouve dans le réseau de caméras embarquées, la CT6 pouvant être commandée par un dispositif « Super Cruise ». Ce système est, aux dires de Cadillac, la « première véritable technologie de conduite mains libres sur route de l’industrie automobile ». Comme d'autres, la CT6 se conduit donc presque toute seule… dans des conditions favorables. Traiter les situations conictuelles ne s’improvise pas... LES PLUS... ● Habitacle très confortable ● Moteur V6 très intéressant ● Système infodivertissement ● Véhicule agile et solide... ET LES MOINS ● Consommation trop élevée ● Rejets de C02 à 218 g/km ● Direction trop neutre Mais contrairement à la Classe E de Mercedes, elle ne permet pas de changer de voie sur l’autoroute sans l’intervention du conducteur. Le « Super Cruise » est également conçu pour rouler uniquement sur les voies rapides. Son moteur V6 bi-turbo de 3,0 litres développant 417 ch avec un couple maximal de 555 Nm en fait un rouleur hors pair. Il ne manque vraiment pas de souffle, bien aidé par la boîte à 8 vitesses automatique très efficace. Rassurante à conduire sur des chemins sinueux comme sur des voies rapides, la plus imposante des Cadillac produit son petit effet. Dommage qu'elle soit gourmande à la pompe et pas assez écolo (218 g/km de rejets CO2). DENIS BERCHE Proportions audacieuses, capot allongé, lignes tendues, la Cadillac CT6 est une berline puissante produite à Detroit, dans le Michigan. Formez-vous àlamédiation pour acquérir les outils du médiateur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :