L'essentiel Luxembourg n°2613 11 fév 2019
L'essentiel Luxembourg n°2613 11 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2613 de 11 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'incroyable gâchis de Dortmund.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg LUNDI 11 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Les fonds disponibles LUXEMBOURG Les travaux de nettoyage des fonds non luxembourgeois à la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BNL), en vue de son déménagement, se sont achevés, a-t-elle indiqué. Tous les fonds sont de nouveau accessibles et réservables. Un guide pour s’installer LUXEMBOURG L’ASTI a réédité sa brochure « Bienvenue au Luxembourg - Guide d’information pour les ressortissants de l’Union et leur famille ». Elle explique de façon pratique la loi sur la libre circulation des personnes., asti.lu Maisons relais à visiter LUXEMBOURG Les maisons relais de la commune de Differdange organisent leurs portes ouvertes cette semaine. Les parents intéressés par une visite sont priés de prévenir la maison relais concernée par téléphone., differdange.lu Un bel herbier est à digitaliser LUXEMBOURG Le Musée national d’histoire naturelle va faire digitaliser 40 000 spécimens de plantes et de champignons de son herbier, avec le soutien du ministère de la Culture. Cela permettra de les consulter sans risque de les abîmer. Ces données seront ensuite chargées sur le futur portail national « Atlas of Living Luxembourg ». 235 nouveaux diplômés dans le domaine de l'artisanat Yara Marques Teixeira, une des rares femmes dans l'installation chauffage-sanitaire, a été désignée meilleure apprentie du pays. L’œnotourisme à développer Avia Sport et Aéro Sport vont former les pilotes de demain. WORMELDANGE Ce week-end, les viticulteurs du pays tenaient congrès. L’occasion de revenir sur les vendanges 2018 que tous considèrent comme « plus qu’exceptionnelles », voire historiques. Si le millésime s’annonce du même acabit, les vignerons luxembourgeois estiment qu’il est temps de remédier au manque de fréquentation touristique de la Moselle luxembourgeoise. C’est pourquoi plusieurs idées ont été avancées pour lancer véritablement l’œnotourisme. Afin de concrétiser les premières pistes qui « donneront envie aux gens de passer quelques jours de vacances sur les bords de la Moselle », plusieurs acteurs vont se réunir. L’Office régional du tourisme, le Fonds de solidarité et le tout récent Centre mosellan devraient ainsi travailler main dans la main sur des projets. L’aviation civile respire enfin LUXEMBOURG En délicatesse avec lux-Airport depuis quelque temps déjà, les deux clubs, Avia Sport et Aéro Sport, qui forment le gros de l’aviation civile au Luxembourg, respirent un peu. Ils ont trouvé un terrain d’entente avec les autorités pour se servir de l’ancien parking à avions au Findel aujourd’hui inutilisé. Il servira à la formation des pilotes dont les deux associations ont la charge. Chaque année, de 70 à 80 nouveaux pilotes sortent de leurs rangs. Certains rejoignent Luxair et Cargolux. 235 lauréats ont reçu leur diplôme dans le secteur de l’artisanat hier au Grand Théâtre. Le Prince Félix était aussi présent. Les 235 lauréats de la promotion 2018 dans le secteur de l’artisanat ont reçu hier leur diplôme en présence du Prince Félix et de plusieurs ministres. 133 candidats ont été récompensés de la Promotion du travail, synonyme d’excellence. 102 ont obtenu le diplôme de maîtrise. Yara Marques Teixeira a été désignée meilleure apprentie du Luxembourg lors de sa formation en installation chauffage-sanitaire. « C'est une fierté énorme pour moi. Nous sommes des étrangers ici, mais par le travail on arrive à se mettre en avant. C'est une façon de prouver aussi que dans un univers masculin, une femme peut être au plus haut quand elle le veut », déclare-t-elle. « Je suis fière de voir qu'il y a beaucoup de gens motivés par les métiers manuels », confie Sara Conti, titulaire du diplôme d'aptitude professionnelle de pâtissier-chocolatier/confiseur-glacier. Pour Charles Valentiny, son diplôme de maîtrise de mécanicien automobile va lui permettre de donner un nouvel aspect à son entreprise. D'une station-service, elle deviendra un véritable garage. « C'est une immense fierté d'avoir eu ce diplôme, les choses vont être différentes maintenant ». MARION MELLINGER Des ateliers étaient organisés pour le Nouvel An chinois au MNHA. Une journée sous le signe du cochon STEINHEIM Un automobiliste a échappé à un contrôle samedi à 18 h dans l’Est. Les policiers ont fini par le retrouver... dans le décor. Les agents l’ont vu débouler sur la N10 en direction d’Echternach à 108 km/h au lieu de 50. Le chauffard a LUXEMBOURG Les familles ont pu célébrer à nouveau le Nouvel An chinois samedi lors d’une journée de découverte culturelle, organisée au Musée national d’histoire et d’art (MNHA) avec l’Association culturelle chinoise de Luxembourg. Les visiteurs ont eu l’occasion de fabriquer des cochons, le signe de cette année selon l’astrologie chinoise. Des ateliers de calligraphie et des récitals de musique traditionnelle, à la cithare et au violon, étaient également organisés. Dans le décor en fuyant la police accéléré pour s’enfuir. Ils l’ont poursuivi sans succès avant d’être informés d’un accident rue Giesenbourg, à Rosport. Ils ont constaté que la voiture accidentée était celle qui venait de leur échapper et rattrapé le conducteur parti à pied.
LUNDI 11 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 Les mélomanes ont eu du choix Plus de 50 disquaires ont sorti leurs bacs hier à Bonnevoie. LUXEMBOURG Des amateurs de vinyles de toutes générations se sont à nouveau pressés dans la galerie des Rotondes à Bonnevoie hier. Il faut dire que l’offre de la Foire aux disques s’est bien étoffée. Plus d’une cinquantaine de disquaires avaient sorti leurs bacs, contenant également CD, DVD, etc. PUB Un aperçu de l’Inde et du Népal Le 41 e Bazar indien et népalais a réuni des centaines de visiteurs hier au centre culturel de Sandweiler. Ils étaient plusieurs centaines de visiteurs hier à découvrir des plats traditionnels, comme le fameux riz au curry jaune au 41 e Bazar de l’ASBL Aide à l’Enfance de l’Inde et du Népal, au centre culturel de Sandweiler. Mais aussi le lassi, une boisson traditionnelle indienne à base de lait fermenté, que les visiteurs ont dégustée sans modération. « Beaucoup sont des habitués du Bazar. Mais les autres restent curieux et posent des questions sur les traditions népalaises et indiennes », expliquait Simon Hasne, 32ans, un des 90bénévoles sur place. Les stands proposaient des De jeunes danseuses ont diverti les visiteurs lors du 41 e Bazar indien et népalais hier à Sandweiler. livres d’occasion, des bijoux, des épices, des vêtements et de la décoration. La scène, elle, était prise d’assaut par des petits et grands danseurs de danses traditionnelles. Un étage en dessous, des ateliers de mandalas et de « face painting » ont diverti les plus jeunes des visiteurs. « Je ne comptais pas voir autant de monde. Mais même si on avait été moins nombreux, l’ambiance aurait été contagieuse », racontait Lilia, 36ans, une habituée des événements indiens. Les recettes récoltées lors du Bazar serviront au financement de projets agricoles en Inde et au Népal. ANA MARTINS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :