L'essentiel Luxembourg n°2611 7 fév 2019
L'essentiel Luxembourg n°2611 7 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2611 de 7 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : 21 Savage est bien soutenu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg JEUDI 7 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU L’État a des participations dans des sociétés comme Cargolux. L'État bien rémunéré pour 2018 LUXEMBOURG L’État détient des participations dans des sociétés de droit privé, institutions financières, établissements publics, fondations, etc. En 2018, elles ont généré un total en recettes et dividendes de plus de 191 millions d’euros, contre plus de 224 millions en 2017, a indiqué hier le ministre des Finances, Pierre Gramegna. Ce chiffre est resté assez stable ces dernières années. Il était de 201 millions en 2013. Le ministre précise que ce portefeuille de participations n’a pas vocation à être spéculatif  : « Il vise la maximisation du rendement mais reflète les choix politiques et orientations stratégiques à long terme de l’État ». Une analyse sera menée pour améliorer encore la gestion du portefeuille. Un nouvel opérateur de contrôle technique ouvrira à Lorentzweiler Après la SNCT et Dekra, un nouvel opérateur pour le contrôle technique se crée. La Luerenzweiler Kontroll Statioun ouvrira en avril ou en mai. « Le contrôle technique est offert par deux sociétés (NDLR  : la SNCT et Dekra) et la procédure d'agrément d'un troisième opérateur est en cours », ont tenu à souligner deux ministres, interrogés sur la hausse des prix de la SNCT. Selon nos informations, le troisième opérateur, Luerenzweiler Kontroll Statioun, ouvrira ses portes au courant du mois d'avril ou au début du mois de mai, 32, route de Luxembourg, à Lorentzweiler. « La date n'est pas encore arrêtée », confie Allain Dasthy, directeur associé dans cette entreprise. Président de l'Ordre des experts automobiles et à la LUXEMBOURG Luxembourg et de nombreuses autres communes participeront à la Journée nationale d’inscription pour les Parmi les 32 infractions relevées, la présence d'une cuisinière à gaz. Les travaux sont en cours pour la Luerenzweiler Kontroll Statioun qui ouvrira en avril ou en mai. Des heures en plus pour s’inscrire européennes samedi. Pour ce faire, leurs bureaux des citoyens sera ouvert en matinée voire jusqu’en début d’après-midi. Du danger dans les poids lourds LUXEMBOURG Quarante camions transportant des matières dangereuses ont été contrôlés mardi sur l'autoroute A3 par les douanes et la police, a-t-on appris hier. Elles ont relevé 32 infractions, dont le non-respect des périodes de conduite et de repos ou la présence de cuisinière à gaz dans une cabine. L'étiquette n’était pas conforme sur plusieurs véhicules. Lors d'un accident, elle donne aux services d'urgence des informations sur les dangers possibles. Une fois les défauts corrigés, les chauffeurs ont repris la route. tête d'un bureau d'expertises, Allain Dasthy caressait ce projet depuis neuf ans. « J'ai monté un dossier à partir de 2010, mais il ne s'est pas concrétisé à l'époque. Mais j'ai persisté », raconte le chef d'entreprise, qui s'est adjoint les services de l'ancien patron de la SNCT, Armand Biberich, directeur associé dans cette nouvelle aventure. « Logiquement, les différents appareils utilisés dans le cadre des contrôles seront mis en place à la fin du mois de février », précise Allain Dasthy, qui prévoit d'embaucher une vingtaine de personnes in fine, « mais dix au démarrage ». « Les tarifs sont en cours d'élaboration », dit Armand Biberich. « Nous ne bénéficions pas de subsides de l'État et il faut couvrir nos frais. Nos tarifs seront corrects. Plus hauts que les 37,50 euros de la SNCT avant l'augmentation, mais largement en dessous des 59 euros de Dekra ». GAËL PADIOU 400 000 euros en huit secondes Cyril Marchiol, CEO de Tsume SA, est originaire de Moselle. SANDWEILER Ce n’est pas le casse le plus rapide du siècle, mais certainement l’opération de collecte de fonds sur Internet la plus efficace du Luxembourg. La société Tsume SA, à Sandweiler, spécialisée dans la confection de figurines de mangas faites à la main, a levé quelque 400 000 euros de fonds sur une plateforme de crowdfunding en huit secondes ! L’opération était nécessaire pour apporter un fonds de roulement à la société qui ne cesse de croître, selon paperjam.lu. Cet argent est notamment nécessaire pour pouvoir acheter des licences aux éditeurs des mangas. Jusqu'à 9 kilomètres de bouchons LUXEMBOURG Les travaux pour combler les nids-de-poule sur la bretelle de l'autoroute A6 en provenance de Belgique et en direction de l'A3 à la Croix de Gasperich ont causé jusqu'à 9 kilomètres de bouchons entre 9 et 16h. Une voie a aussi été fermée à la circulation une bonne partie de la journée sur l'A6 en direction d'Arlon, entre Helfenterbruck et la sortie Strassen, occasionnant également des ralentissements.
JEUDI 7 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 4 000 tableaux comme celui de la gare de Luxembourg existent. Un tableau noir pour s’exprimer LUXEMBOURG Le grand tableau noir apparu dans la verrière de la gare de Luxembourg a de quoi intriguer. C’est un memento mori inauguré hier par l’ASBL Omega 90 et la ministre de la Famille, Corinne Cahen. Les passants sont invités à y écrire à la craie ce qu’ils aimeraient faire avant de mourir et pour les inciter à une réflexion sur la vie. « Before I die » est un projet global. 4 000 murs similaires existent dans le monde. PUB Face aux vols de vélos, il y a des astuces pour se protéger Face au grand nombre de bicyclettes dérobées, la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ et la police donnent quelques conseils. La police grand-ducale a recensé 256 vols de vélos en 2017 et 189 l’année précédente, sur quelque 428 000 bicyclettes en circulation dans le pays. Un vélo volé n’est retrouvé que dans environ 10% des cas, indique la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ (LVI). Cette dernière précise que si les modèles les plus prestigieux (vélos de course, électriques…) sont privilégiés par les malfaiteurs, même les bicyclettes les plus banales disparaissent régulièrement. Depuis 2001, quelque 4 100 vélos ont reçu un codage qui permet de « les immatriculer », dont 180 en 2018 et 179 l’année d'avant. D’où l’intérêt de prendre quelques précautions. La LVI rappelle les réflexes de base, comme utiliser un cadenas solide, qui relie le vélo à un point fixe. Les endroits surveillés, comme les Mbox, sont à privilégier. L’association conseille aussi le codage du vélo, un dispositif offert par la police grand-ducale. Il consiste, pour les vélos mais aussi les trottinettes ou skate-boards, à faire installer une sorte de petite plaque d’immatriculation qui se fixe sur le cadre. Le codage du vélo permet d’associer un vélo retrouvé à un propriétaire. Surtout, il aurait « un effet dissuasif pour les voleurs ou receleurs potentiels », affirme la police. JOSEPH GAULIER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :