L'essentiel Luxembourg n°2609 5 fév 2019
L'essentiel Luxembourg n°2609 5 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2609 de 5 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : deux millions d'euros détournés à la CNS.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Monde MARDI 5 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Explosion à Mogadiscio MOGADISCIO Au moins neuf personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans l’explosion d’une voiture piégée sur un marché très fréquenté du sud de la capitale somalienne, Mogadiscio, régulièrement ciblée par les islamistes radicaux Shebab. Le pape à Abu Dhabi ABU DHABI Premier souverain pontife de l’histoire à fouler le sol de la péninsule arabique, le pape François participe à une rencontre interreligieuse internationale aux Émirats arabes unis, avant de célébrer une messe géante inédite pour la région. Une école inquiétante TUNIS Les autorités tunisiennes ont annoncé avoir arrêté le responsable d’une école coranique illégale, accusé d’avoir maltraité et exploité 42 enfants, dont le placement dans un centre d’accueil inquiète l’ONG de défense Amnesty International. WASHINGTON Les États- Unis vont envoyer quelque 3 750 soldats de plus à la frontière mexicaine. Les effectifs seront ainsi portés à Juan Guaido reçoit l’appui de nombreux pays européens Après l’ultimatum, plusieurs pays de l’UE ont décidé de reconnaître Juan Guaido comme le nouveau président du Venezuela. 4 350 hommes, contre 600 jusque-là. Ce déploiement est prévu pour trois mois. Le président Donald Trump a donné jusqu’au Juan Guaido est reconnu président du Venezuela par plusieurs pays. Madrid, Londres, Paris et plusieurs autres capitales européennes ont reconnu hier l’opposant Juan Guaido comme président du Venezuela après l’expiration d’un ultimatum lancé à Nicolas Maduro, qui a refusé de convoquer une élection présidentielle. La Russie, l’un des principaux alliés de M. Maduro, a aussitôt dénoncé cette reconnaissance de M. Guaido par ces pays européens. « Nous percevons les tentatives de légitimer l’usurpation du pouvoir comme une ingérence directe et indirecte dans les affaires internes du Venezuela », a dit le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Inondations en Australie CAIRNS L’armée australienne a été déployée dans certaines zones du nord-est du pays en raison d’inondations exceptionnelles qui n’arrivent que « tous les cent ans », alors que des crocodiles ont été repérés dans des rues submergées. Les militaires, qui ont distribué 70 000 sacs de sable, ont utilisé des véhicules amphibies pour aller récupérer des habitants équipés de lampes frontales et perchés sur le toit de leur maison. Le nord tropical de l’immense île-continent est habitué en cette saison aux pluies de mousson. Des milliers de soldats à la frontière mexicaine 15 février au Congrès pour se mettre d’accord sur le financement d’un mur antiimmigration qu’il veut ériger à cette frontière. Les États-Unis, le Canada et de nombreux pays d’Amérique latine, dont la Colombie et le Brésil, ont déjà reconnu BAGDAD La volonté annoncée par Donald Trump de rester en Irak pour « surveiller l’Iran » a suscité l’indignation à Bagdad et relancé les appels au départ des troupes américaines M. Guaido, qui s’était autoproclamé président par intérim le 23 janvier. Le Parlement européen avait lui reconnu l’autorité de M. Guaido jeudi et appelé l’ensemble des pays de l’UE à faire de même. Dans ce contexte, Ottawa accueille une réunion de crise des ministres des affaires étrangères du Groupe de Lima, qui regroupe le Canada et une dizaine de pays latinoaméricains. Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo y participera par vidéoconférence, a indiqué le département d’État. Et l’Union européenne pourrait aussi y prendre part. Le président américain, Donald Trump, a réaffirmé que le recours à l’armée américaine au Venezuela était « une option ». Donald Trump veut surveiller l’Iran SAN SALVADOR Nayib Bukele, ancien maire de San Salvador, a été élu dimanche à l’âge de 37 ans à la présidence en promettant d’en finir avec le bipartisme droite-gauche qui durait depuis la fin de la guerre civile, en 1992. Fin collier de barbe, jeans, veste de cuir et casquette de base-ball  : son style a ringardisé ses adversaires, le richissime homme d’affaires Carlos Calleja, 42 ans, et le candidat de son ancien parti (Front Farabundo Marti de libération nationale), l’ex-ministre des Affaires étrangères Hugo Martinez de ce pays. « La Constitution irakienne rejette toute utilisation de l’Irak comme base pour frapper ou agresser un pays voisin », a indiqué hier à Bagdad le président, Barham Saleh. Bukele est président du Salvador à 37 ans Nayib Bukele, très décontracté. (51 ans). Nayib Bukele était en lice sous la bannière du petit parti conservateur Grande alliance pour l’unité nationale (Gana), qui l’a accueilli après son expulsion du FMLN.
MARDI 5 FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Économie 9 Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3506,82 -0,03% CAC 40 5000,19 -0,38% DAX 11 176,58 -0,04% DOWJONES 25 012,46 -0,21% EUROSTOXX 50 3165,20 -0,19% FTSE 7034,13 +0,20% LUXX 1434,80 -0,18% NASDAQ 7308,12 +0,61% NIKKEI 225 20 883,77 +0,46% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,87 0,88 LIVRE STERLING 1,13 1,16 YEN JAPONAIS 0,78 0,81 Achat BARIL NY 54,14 BRENT 61,98 Cours Var%J-1 APERAM 26,47 -1,42 ARCELOR MITTAL SA 20,55 -1,67 BLUEMARHOLDINGS 4,50 0,00 BREDERODE 57,20 -1,38 EDIFY ACT. ORD. 50,00 -1,96 FOTEXHOLDING 1,65 +5,10 LUXEMPART 51,50 0,00 RTLGROUP 48,64 0,00 SES FDR 18,18 0,00 iwarecourssansgarantie Évolution du LuxX sur une semaine Michael O'Leary rempile pour cinq ans à la tête de Ryanair Ryanair a lancé une réorganisation après une année 2018 difficile. PÉKIN Un temps décriée en Chine pour être devenue un symbole subversif, la truie rose Peppa Pig, personnage d’un populaire dessin animé britannique, y est désormais une véritable star à la veille de l’entrée dans l’année du cochon. Ryanair, que Michael O'Leary continuera de diriger pendant cinq ans, espère atteindre les 200 millions de passagers par an d’ici 2024. Ryanair va se réorganiser afin de gagner en efficacité, avec aux manettes pour cinq ans de plus son emblématique patron Michael O’Leary, qui va tenter de redresser les comptes affectés par une forte concurrence en Europe. La compagnie irlandaise à bas coûts a surpris lors de la publication hier de ses résultats pour le troisième trimestre en dévoilant une nouvelle organisation qu’elle doit adopter d’ici douze mois. Le transporteur se composera de quatre compagnies  : Ryanair DAC en Irlande, Ryanair UK au Royaume-Uni, Laudamotion en Autriche et Ryanair Sun en Pologne. Ces filiales auront chacune leur propre directeur général et leur équipe Peppa Pig superstar en Chine Ce mardi marque en effet le Nouvel An lunaire. Et depuis quelques semaines déjà, la cochonne Peppa Pig a envahi les étals des magasins, des paquets de gâteaux aux peluches, en passant par les trousses ou les porte-clés. Traînée de direction. L’objectif est d’avoir un fonctionnement plus efficace, de réaliser des économies de coûts et de pouvoir faciliter des acquisitions. dans la boue l’an passé par un média d’État lui reprochant d’être utilisée comme emblème de contre-culture, elle revient aujourd’hui en force au cinéma (« Peppa Pig célèbre le Nouvel An chinois ») , dans un film qui sort cette semaine. Un temps décriée par le pouvoir, Peppa Pig est devenue très populaire auprès des enfants chinois. Michael O’Leary reste aux manettes mais devient directeur général du groupe Ryanair et abandonne son poste de patron de Ryanair DAC. Il a par ailleurs donné son accord pour effectuer un nouveau mandat de cinq ans à la tête de la société, jusqu’en juillet 2024. Ryanair annonce ces changements au moment où il traverse une mauvaise passe financière, illustrée par la publication d’une perte nette de 20 millions d’euros lors de la période d’octobre à décembre. Le prix moyen d’un vol a reculé de 6%, pour se situer à moins de 30 euros. Le nombre de passagers a lui progressé de 8%, à 33 millions, pour un chiffre d’affaires en hausse de 9%, à 1,53 milliard d’euros. Euronext veut la Bourse d'Oslo PARIS L’opérateur boursier paneuropéen Euronext s’est dit « déterminé » et prêt à « étudier les diverses options pour ajuster son offre » afin d’acquérir la Bourse d’Oslo, dont le conseil d’administration a pourtant apporté son soutien à l’offre concurrente lancée hier par l’américain Nasdaq. Julius Baer veut réduire les coûts ZURICH Julius Baer a publié hier un bénéfice inférieur aux attentes pour 2018, à 735,5 millions de francs suisses, affecté par les secousses sur les marchés financiers. La banque privée suisse, qui avait multiplié les recrutements de conseillers et accru le nombre de ses collaborateurs au fil de ses acquisitions, a mis un coup de frein à la croissance de ses effectifs, prévoyant de réduire sa masse salariale de 2% en 2019.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :