L'essentiel Luxembourg n°2607 1er fév 2019
L'essentiel Luxembourg n°2607 1er fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2607 de 1er fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : Chicago prend un air de pôle Nord.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Économie VENDREDI 1 ER FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Premier exode de salariés du bancaire à cause du Brexit Les salariés des banques américaines de la capitale britannique sont en route pour le continent. À deux mois du Brexit, l’exode des salariés des grandes banques américaines de Londres vers le continent a commencé, selon des sources proches du dossier qui affirment que les fleurons de Wall Street se préparent également à un divorce acrimonieux entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. À l’exception de Wells Fargo, qui attend encore une réponse de Paris sur sa demande de licence bancaire, les choses bougent chez les autres firmes, affirment ces sources, sous couvert d’anonymat. Environ 400 salariés de Bank of America vont rejoindre Paris et Francfort à partir du mois de février. La deuxième banque Le Brexit menace de faire perdre aux établissements financiers de Londres le « passeport européen ». américaine souhaite étoffer ses bureaux parisiens de 200 personnes au moins avant le Brexit, prévu le 29 mars, et de 200 par après. « Les gilets jaunes n’ont pas changé nos projets. La véritable question, c’est de savoir s’il va y avoir un Brexit dur ou pas », dit Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan Chase, première banque américaine en termes d'actifs. Sa banque envisage de transférer plusieurs centaines de salariés de Londres vers le continent. Elle possède des Et ils n’auront même pas besoin de ranger BERNE Les amateurs de jeux d’assemblage seront comblés. Lego a lancé une opération marketing d’envergure dans un centre commercial de la capitale suisse. Une « piscine » a été remplie avec pas moins de 50 000 briques, pour le plus grand plaisir des enfants, qui vont pouvoir laisser libre cours à leur imagination. Ceux qui aiment les briques vertes seront déçus. bureaux à Francfort, Paris, Milan, Dublin et Luxembourg. La banque d’affaires Goldman Sachs a, elle, déjà étoffé ses bureaux de Francfort et de Paris pour que ceux-ci soient prêts à répondre aux besoins des clients dès le 29 mars. Vite lu Diageo s'en est sorti LONDRES Le premier semestre de son exercice 2018/2019 a vu le groupe Diageo (vodka Smirnoff, whisky Johnnie Walker et bière Guinness) dégager un bénéfice net de 1,976 milliard de livres, en baisse de 4% malgré des ventes à la hausse. Shell peut se réjouir LONDRES Le géant pétrolier Royal Dutch Shella vu son bénéfice net grimper de 80% en 2018, à 20,3 milliards d’euros, grâce notamment à ses efforts de réduction de coûts et à la hausse des cours sur l’année, malgré un dernier trimestre volatil. Microsoft un peu déçu SAN FRANCISCO Le groupe informatique Microsoft a une nouvelle fois vu ses résultats tirés par le « cloud » au deuxième trimestre de son exercice décalé, mais il a déçu les investisseurs. Le chiffre d’affaires s'est établi à 32,5 milliards de dollars (+12%). Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices Change Pétrole Actions BEL 20 3491,62 +0,09% CAC 40 4992,72 +0,36% DAX 11 173,10 -0,08% DOWJONES 24 965,70 -0,20% EUROSTOXX 50 3159,43 -0,07% FTSE 6968,85 +0,39% LUXX 1416,20 -0,55% NASDAQ 7268,40 +1,19% NIKKEI 225 20 773,49 +1,06% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,86 0,88 LIVRE STERLING 1,13 1,16 YEN JAPONAIS 0,79 0,81 Achat BARIL NY 54,68 BRENT 62,05 Cours Var%J-1 APERAM 26,70 +0,23 ARCELOR MITTAL SA 20,20 -0,44 BLUEMARHOLDINGS 4,50 0,00 BREDERODE 57,80 +0,17 EDIFY ACT. ORD. 51,00 0,00 FOTEXHOLDING 1,57 0,00 LUXEMPART 51,50 +0,98 RTLGROUP 47,82 -1,69 SES FDR 17,82 -1,11 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
VENDREDI 1 ER FÉVRIER 2019/LESSENTIEL.LU Économie 15 Swatch Group, numéro un mondial de l’horlogerie. Swatch Group en progrès ZURICH Swatch Group a enregistré des chiffres en hausse pour 2018. Mais la marche des affaires a ralenti sur les trois derniers mois de l’année. Son bénéfice net s’est accru de 14,8% sur un an, à 867 millions de francs suisses (759 millions d’euros), tandis que son chiffre d’affaires a progressé de 6,1%, à 8,4 milliards. Le pourcentage -22% Le bénéfice net du géant suédois Hennes et Mauritz (H&M) a baissé de 22% au terme de son exercice décalé 2018 (décembre 2017-novembre 2018), à 12,65 milliards de couronnes (1,22 milliard d’euros), en dépit d’une hausse de 5% de son chiffre d’affaires, à 210,4 milliards. Samsung s'affiche en recul SÉOUL Le numéro un mondial des smartphones et des puces mémoire Samsung Electronics a annoncé jeudi une dégringolade de son bénéfice net trimestriel en raison de l’affaissement de la demande pour ses produits phares. Entre octobre et décembre, le bénéfice net est ressorti à 8 460 milliards de wons (6,6 milliards d’euros), soit 31% de moins qu’un an auparavant. Ces résultats ajoutent aux inquiétudes pour le secteur technologique alors qu’Apple a subi une dégringolade inédite des ventes d’iPhone fin 2018, surtout en Chine. Samsung Electronics domine le marché mondial des smartphones avec 20% des parts. Mais il est confronté à la montée en puissance de groupes chinois comme Huawei, 2 e sur le podium mondial. PUB La demande d'or au plus haut depuis l'année 1971 La demande d’or des banques centrales n'avait plus été aussi forte depuis près de cinquante ans. L’appétit des banques centrales pour l’or a grimpé à son plus haut niveau en cinquante ans en 2018, dopant la demande mondiale de métal jaune sur fond de risques politiques et économiques. Au quatrième trimestre, la demande totale d’or (investisseurs professionnels, particuliers et banques centrales) a atteint 1 281,5 tonnes, en hausse de 16% par rapport à la même période en 2017, selon un rapport publié jeudi par le Conseil mondial de l’or (CMO). Sur l’ensemble de l’année, la demande a monté de 4% à 4 345,1 tonnes, tirée par celle des banques centrales (+74% à 651,5 tonnes). Ce niveau est « le plus élevé depuis la dissolution des accords de Bretton Woods », qui rattachaient le cours des monnaies aux ** AUTODIS/MOTODIS ESCH Z.I. « Um Monkeler » L-4149 -ESCH-SUR-ALZETTE L’économie mondiale fragile pousse les investisseurs à se rabattre sur l’or. réserves d’or des banques centrales, a souligné le CMO. Cette demande exceptionnelle s’explique par un souci de détachement du dollar de certaines banques centrales (Russie, Turquie, Hongrie, Contrôle visuel de votre véhicule T. (+352) 26 55 56 - 50 (AUTO) ou 733 (MOTO) Lavage extérieur MERSCH 10, UmMierscherbierg L-7526 -MERSCH de votre véhicule T. (+352) 32 64 34-11 (AUTO) ou 31 (MOTO) offerts lors de votre essai www.autodis.lu ***Uniquement àEsch. **Uniquement àMersch *** + www.motodis.lu Pologne...). La demande des ETF, ces fonds indiciels adossés à l’or qui sont utilisés par les investisseurs professionnels, a grimpé de 246% au quatrième trimestre par rapport à l’année précédente. Unilever double son bénéfice LA HAYE Le géant néerlandais de l’agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a fait état jeudi d’un bénéfice annuel doublé en 2018, à 9,8 milliards d’euros (+51,2%), en raison notamment d’une hausse des volumes et d’une progression de la marge opérationnelle. Le chiffre d’affaires a lui baissé de 5,1%, à 51 milliards d’euros. La Switch fait du bien à Nintendo TOKYO Le pionnier nippon des jeux vidéo Nintendo a enregistré un bond de 25% de son bénéfice net, à 1,35 milliard d’euros, au terme des neuf premiers mois de son exercice décalé, grâce à sa console Switch et à la ludothèque grandissante qui est associée.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :