L'essentiel Luxembourg n°2605 30 jan 2019
L'essentiel Luxembourg n°2605 30 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2605 de 30 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : fumer en terrasse, un sujet qui divise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
VI Cinéma DU 30/01 AU 12/02/LESSENTIEL.LU Prêt à tout pour voir son idole COMÉDIE DRAMATIQUE Depuis son village au nord du Sénégal, Yao (Lionel Louis Basse) est un jeune garçon de 13 ans prêt à tout pour rencontrer son héros  : Seydou Tall (Omar Sy), un célèbre acteur français. Invité à Dakar pour promouvoir son nouveau livre, ce dernier se rend dans son pays d’origine pour la première fois. Pour réaliser son rêve, le jeune Yao brave 387 kilomètres en solitaire jusqu’à la capitale. Touché par cet enfant, l’acteur décide de fuir ses obligations et de le raccompagner chez lui. « Yao » De Philippe Godeau. Avec Omar Sy, Lionel Louis Basse. En salle. BIOPIC Dépasser ses propres pr Road-trip à travers l’Amérique ségrégationniste, « Green Book » est un manifeste de tolérance, mettant en scène deux hommes que tout oppose. Videur italo-américain du Bronx, Tony Lip (Viggo Mortensen) est engagé en 1962 pour conduire et protéger Don Shirley (Mahershala Ali), pianiste mondialement célèbre, lors d’une tournée de concerts dans le sud des États-Unis, encore régi par la ségrégation raciale. Alors qu’ils s’appuient sur le « Negro Motorist Green book », guide de référence de l’époque pour trouver les établissements accueillant les personnes de couleur, ces deux hommes que tout éloigne vont apprendre à se connaître et à dépasser leurs préjugés, jusqu’à ce que naisse entre eux une véritable amitié. Récompensé par trois Golden Globes et en route pour les Oscars, « Green Book », de Peter Farrelly, est un road-movie à travers les préjugés de l’Amérique des années 60, porté par ses acteurs, Viggo Mortensen et Mahershala Ali (Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour « Moonlight »). EarlStone (Clint Eastwood, à d.), aux abois, accepte de travailler pour un cartel mexicain. La « mule » est lancée dans une course contre la montre DRAME À plus de 80 ans, EarlStone (Clint Eastwood) est aux abois. Non seulement il est fauché et seul, mais par ailleurs son entreprise risque d’être bientôt saisie. Il accepte alors un boulot qui, du moins en apparence, ne lui demande que de faire le chauffeur. Mais sans le savoir, l’octogénaire vient de s’engager à devenir passeur de drogue pour un cartel mexicain. Performant, Earltransporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui va pousser les chefs du cartel, méfiants, à lui imposer un « supérieur » en charge de sa surveillance. Mais les trafiquants ne sont pas les seuls à s’intéresser à lui  : l’agent de la DEA Colin Bates (Bradley Cooper) est aussi intrigué par cette nouvelle « mule ». Entre la police, les hommes de main du cartel mais aussi les fantômes du passé qui menacent de le rattraper, Earlest lancé dans une course contre la montre. « The Mule » De et avec Clint Eastwood, et Bradley Cooper, Laurence Fishburne. En salle. Tony (Viggo Mortensen, à g.) est un videur du Bronx brut de décoffrage. PUB Auréolé du prix du public à Toronto et du Golden Globe de la meilleure comédie, le film, à la fois grave et souvent drôle, raconte l’histoire vraie. Il a été initié et coécrit par Nick Vallelonga, le fils du véritable Tony Lip. Peter Farrelly, habitué à l’univers de la comédie à travers les films coréalisés avec son frère Bobby THE CELEBRATED ORIGINAL SHOW FROM LONDON'S WEST END ! RN PROMNTINN 7=1 (« Mary à tout prix », « L’Amour extra-large », « Dumband Dumber ») a été séduit par ce projet, qu’il a décidé de rejoindre au stade de l’écriture. « Ce long métrage est très différent de mes précédents films, mais son histoire me ramène à ce que j’ai toujours voulu faire, explique Peter Farrelly. Je me suis empressé de dire à tout le monde que j’écrivais mon premier film dramatique... mais à y regarder de plus près, Don et Tony forment un duo assez curieux, quasi comique », avec « d’un côté un artiste raffiné et élégant, et de l’autre un videur brut de décoffrage », poursuit-il. Viggo Mortensen excelle dans le rôle de l’Italo-Américain bourru et tchatcheur, qui n’ar- Don Shirley (Mahershala Ali) est un pianiste célèbre, élégant et raffiné. BB Promotion in cooperation with Semmel Concerts presents aproduction of Paul Walden and Derek Nicol for Flying Music in association with Adrian Grant for Key Concerts 30.01.19 Rockhal Esch/Alzette (LUX) Tickets  : www.rockhal.lu www.thriller-live.com. muni PHOTO OF PREVIOUS CAST MEMBER
DU 30/01 AU 12/02/LESSENTIEL.LU éjugés rête pas de manger et de parler, et Mahershala Ali dans celui de l’artiste posé, cultivé et raffiné, à la carrière de pianiste classique contrariée, qui se trouve décontenancé par l’homme qu’il a en face de lui. Réflexion bien écrite sur le racisme, « Green Book » est « un film sur la bienveillance, qui montre que si l’on est ouvert au changement, on peut changer soi-même et ainsi faire évoluer les autres », dit Viggo Mortensen. « Green Book » De Peter Farrelly. Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini, Sebastian Maniscalco. Sortie le 30 janvier. BB PROMOTION GMBH, MEHR-BB ENTERTAINMENT GMBH AND DAVID IAN PRODUCTIONS PRESENT THE CAMERON MACKINTOSH AND THE REALLY USEFUL THEATRE PRODUCTION OF t 5-10 FEB 2019 Rockhal Esch/Alzette (LUX) Tickets  : www.rockhal.lu www.catsthemusical.com www.cats-musicals.de eventimilt Ltl e MEHRBB TM 1981 RUG LTD CATS LOGO DESIGNED BY DEWYNTERS FANTASTIQUE Pour comprendre « Glass », il faut remonter à « Incassable » (2000), où David Dunn(Bruce Willis) se découvrait des pouvoirs après un accident de train dont il était seul sorti indemne, et se muait en justicier. Un destin dicté par Elijah Price (SamuelL. Jackson), collectionneur de comics à l’intelligence machiavélique, qui se révélait être son pire ennemi sous le nom de M. Glass. Dans « Split », Kevin Wendell Crumb(James McAvoy), atteint de troubles de la personnalité multiple, séquestrait trois adolescentes pour les livrer à « la Bête », un des 24 personnages qui l’habitent, doté d’une force surhumaine. La trilogie trouve son épilogue dans « Glass ». Dans ce troisième volet, Dunnretrouve la trace de Crumb. Tous deux sont capturés et internés dans un asile psychiatrique. Le Dr Staple les prend en Une adolescente se dresse contre l’injustice DRAME Starr Carter (Amanda Stenberg), 16 ans, évolue entre deux mondes opposés  : elle est originaire d’une zone résidentielle pauvre principalement habitée par des Afro-Américains, mais fréquente durant la semaine une école privée pour élèves privilégiés, majoritairement blancs. Quand un jour elle voit son meilleur ami Khalil (Algee Smith) se faire tirer dessus par un policier, l’équilibre délicat entre ces deux mondes est perturbé. En effet, la mort de Khalil devient un enjeu national majeur. L’identité de Starr en tant que témoin est initialement gardée secrète, à l’exception de sa famille. Malgré les nombreuses pressions, la jeune fille décide de Sont-ils vraiment des super-héros ? Crumb(James McAvoy) souffre de troubles de la personnalité. charge. Sa spécialité  : soigner les individus persuadés d’être des super-héros. Une pathologie dont souffre un autre patient  : Elijah Price, dit M. Glass. Dunn, Crumb, Glass sont-ils vraiment des super-héros ? « Glass » De M. Night Shyamalan. Avec James McAvoy, Bruce Willis, SamuelL. Jackson. En salle. Colette va sortir de l’ombre d’un mari imposteur Colette (Keira Knightley) ne s’en laisse pas conter. Cinéma VII DRAME 1893. Malgré leurs quatorze années d’écart, Gabrielle Sidonie Colette (Keira Knightley) épouse Willy (Dominic West), un écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien, qui stimule sa propre créativité. Willy autorise alors Colette à écrire, mais à condition qu’il signe ses romans à sa place. « Colette » De Wash Westmoreland. Avec Keira Knightley, Dominic West, Eleanor Tomlinson. En salle. Rien ne peut arrêter Starr (A. Stenberg). ne se laisser aucune pression et de se battre pour la justice. « The Hate You Give » De George Tillman Jr. Avec Amanda Stenberg, Regina Hall, Russell Hornsby. En salle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 1L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 2-3L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 4-5L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 6-7L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 8-9L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 10-11L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 12-13L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 14-15L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 16-17L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 18-19L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 20-21L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 22-23L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 24-25L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 26-27L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 28-29L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 30-31L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 32-33L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 34-35L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 36-37L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 38-39L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 40-41L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 42-43L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 44-45L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 46-47L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 48-49L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 50-51L'essentiel Luxembourg numéro 2605 30 jan 2019 Page 52