L'essentiel Luxembourg n°2604 29 jan 2019
L'essentiel Luxembourg n°2604 29 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2604 de 29 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : Wally, l'alligator qui redonne la pêche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MARDI 29 JANVIER 2019/LESSENTIEL.LU Vite lu Gaasch est conseillère LUXEMBOURG Linda Gaasch, âgée de 29 ans, a pris ses fonctions de conseillère communale à la ville de Luxembourg. Conseillère en politique environnementale, elle remplace Sam Tanson dans les rangs des Verts. Commande musicale LUXEMBOURG Le ministère de la Culture lance un appel à candidatures aux professionnels pour une composition musicale pour l’anniversaire du Grand-Duc. Le tarif sera de 3 000 euros., mc.gouvernement.lu Société non référencée LUXEMBOURG La CSSF signale que Guide for direction lp limited, qui se présente comme une entreprise de distribution de fonds, n’a pas d’agrément pour la prestation de services financiers au ou à partir du Luxembourg. LUXEMBOURG 38 modules de 3 m par 6 m vont bientôt trouver place sur le campus scolaire de Beggen inauguré en 2013. En attendant la construction d’une nouvelle école, les élus de la capitale ont donné leur accord hier à un crédit de 1,915 million d’euros pour la LUXEMBOURG La convention collectivedugardiennageest encoursderenégociation.Mais selonl'OGBL,lespropositionsde laFedilsont « inacceptables ». L’école de Beggen va s’agrandir réalisation de ce projet provisoire. Ce bâtiment modulaire sur deux étages doit accueillir les élèves qui sont actuellement scolarisés rue de Linden. Il comprendra une salle de classe, un foyer scolaire, une cuisine et des locaux pour le personnel, entre autres. 38 modules vont être installés provisoirement sur le campus. Toujours pas d'accord sur les salaires dans le gardiennage Stéphanie Borgèse, déléguée OGBL (G4S), et Michelle Cloos, secrétaire centrale OGBL sont déterminées. « La convention collective aurait dû être actée en février 2018. Un an plus tard, rien n'a bougé », se désole Michelle Cloos, secrétaire centrale de l'OGBL pour les services et l'énergie. La convention qui doit être signée par l'OGBL, le LCGB et la Fedil Security Services (G4S, Brink's, Securitas, Dussmannet Seris) concerne tout de même 3 000 salariés ! « Les salaires n'ont fait l'objet que de 0,5% d'augmentation en dix ans. Les agents touchent actuellement autour de 2 000 euros nets », s'insurge l'OGBL, syndicat minoritaire dans le secteur avec quatorze délégués, contre seize pour le LCGB. « Nous réclamons une hausse de 4,5%. En outre, le temps de travail n'est pas respecté dans le domaine du gardiennage. Il est de 56 h par semaine, alors que la loi prévoit 48h. Enfin, nous réclamons une stabilité du temps de travail avec un planning fixe », ajoute Stéphanie Borgèse, déléguée OGBL chez G4S. Lors de la dernière réunion en décembre 2018, la Fedil a proposé +1,1% en 2019 et Des élections plus digitales LUXEMBOURG Des démarches administratives sont désormais à effectuer en ligne, sur MyGuichet.lu, pour les élections sociales du 12 mars. Les entreprises qui comptent au moins quinze salariés entre le 1er février 2018 et le 31 janvier 2019 devront notamment y déclarer l’avis d’élections, les données relatives aux candidats, les résultats ou encore les fonctions de la délégation du personnel. LUXEMBOURG La présidence luxembourgeoise de la Grande Région s’achève demain lors d’un Sommet de la Grande Région à Remerschen. Hier, le Statec a saisi l’occasion pour publier un recueil statistique sur la Grande Région et le Luxembourg. Carloh est mal en point LUXEMBOURG L’initiative de partage de voitures Carloh, lancée par la ville de Luxembourg, est mal en point. « Le capital de 500 000 euros est consommé. Il faut réinjecter de l’argent ou fermer », affirme l’échevin de la mobilité, Patrick Goldschmit. La capitale veut réinvestir 2,8 millions d’euros dans la société, qui compte 400 usagers réguliers. Selon les projections de l’institut de statistiques, le Grand- Duché reste le pôle d’attraction de la Grande Région. D’après les calculs du Statec, le Luxembourg comptera, en 2050, 940 000 habitants, moitié plus qu’aujourd’hui. À l’inverse, les régions voisines +0,5% en 2021. « Insuffisant ! » aux yeux de l'OGBL, qui refuse ces conditions. « Nous sommes favorables aussi à une hausse de 4,5% qui avait été actée en Comité national, mais ouverts à la discussion », confie de son côté Paul Glouchitski, du LCGB, qui souligne néanmoins des avancées, comme la « répercussion de la hausse du salaire social minimum sur le secteur du gardiennage dès janvier 2020 ». Contacté par « L'essentiel », Marc Kieffer, de la Fedil, estime avoir fait des « propositions intéressantes qui dépassent même le cadre des salaires ». GAËL PADIOU Carloh n’a pas encore trouvé sa clientèle. Luxembourg pôle d’attraction comme la Sarre (-25%), la Rhénanie-Palatinat (-12%) et la Lorraine (-3%) vont perdre du monde. La Wallonie gagnerait 10% d’habitants. Le PIB luxembourgeois par personne est de 127 800 euros, contre 77 400 euros pour la moyenne en Grande Région.
MARDI 29 JANVIER 2019/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Une grosse saisie de marijuana BELVAUX La légalisation du cannabis récréatif a beau être dans l’air du temps, sa possession et sa consommation restent illégales. Un homme et une femme en ont fait l’amère expérience ce week-end. Repérés par une patrouille à Belvaux pour leur comportement suspect, ils ont été contrôlés et leurs véhicules fouillés. De grandes quantités de marijuana et 30 g de shit ont été trouvés. Ils ont été arrêtés. L’Ariston à Esch sera-t-il classé ? L’Ariston a ouvert en 1962. ESCH-SUR-ALZETTE Le Service des sites et monuments nationaux de l’État envisage de classer le cinéma Ariston d’Esch dans le patrimoine architectural du pays. Cette volonté est d’ailleurs confirmée par la ministre de la Culture, Sam Tanson. La balle est désormais dans le camp des élus eschois, qui n’ont pas encore pris position sur la question. « Le nombre d’usagers du train a grimpé de 70% en 12 ans » LUXEMBOURG Conscient de la gène pour les usagers, Marc Wengler, le directeur général des CFL, revient sur les restructurations nécessaires du rail. « L’essentiel »  : Comment a évolué la fréquentation des trains en 2018 ? Marc Wengler  : Nous avons connu une petite hausse qui reste à préciser. En revanche, en douze ans le nombre d’usagers a augmenté de 70% ! Si on y ajoute le fret, le réseau est saturé. D’où les travaux d’infrastructures déjà entamés, qui sont délicats à mener sur un réseau ayant atteint ses limites. Je suis conscient de la gêne que cela cause à nos usagers. Un transport scolaire qui sera 100% électrique BISSEN La commune de Bissen a indiqué hier qu’elle mettra en service officiellement jeudi le premier transport scolaire 100% électrique du pays. Cette officialisation intervient après une phase-test « qui s’est avérée très concluante », débutée en septembre dernier, avec Voyages Emile Weber et la société YUTONG. Des vel’oH ! toujours en rade LUXEMBOURG Les déboires de la ville de Luxembourg avec son nouveau système de vélos électriques en libre-service que nous avions évoqués dans nos colonnes il y a dix-huit jours ne sont pas encore terminés. Hier, l’échevin en charge de la question, Patrick Goldschmidt, a une nouvelle fois reconnu que la Ville était tributaire du prestataire, JC Decaux. « Il y a des problèmes informatiques pour assurer que toutes les stations disposent de vélos et des problèmes sur la puissance électrique délivrée aux bicyclettes. Nous attendons du prestataire qu’il règle ça au plus vite », a-t-il expliqué. Par ailleurs, il n’y aura aucune nouvelle station de La gratuité des vel’oH ! n’est pas à l'ordre vel’oH ! aussi longtemps que le service du jour, selon Patrick Goldschmidt (DP). ne fonctionnera pas sans problème. « Le réseau CFL est aujourd’hui saturé », souligne Marc Wengler. Quels investissements seront réalisés ? Nous en sommes à plus de 300 millions d’euros d’investissement annuel, c’est le double d’il y a dix ans et cela va PUB COMMENT VOTER ? Plus d’infos sur elections.csl.lu et dans votre brochure envoyée àvotre domicile. augmenter. D’ici 2024, nous allons restructurer le réseau, créer un millier de places de parking par an, rénover des gares, acheter des rames pour augmenter le nombre de places de 43%... Je sais que cinq ans cela semble long pour les usagers, mais c’est très court pour mener ce type de travaux. Quel sera l’impact de la gratuité en 2020 ? Elle a été pensée comme mesure sociale et n’a pas pour but de causer un transfert d’un mode de transport à un autre. Mais nous nous attendons quand même à ce qu’elle attire de nouveaux usagers. Le personnel de train pourra aussi se concentrer sur d’autres tâches que le contrôle de billets. Le recrutement ne sera donc pas gelé ? Non, au contraire, nous aimerions recruter plus. Mais nous avons du mal à trouver des candidats. RECUEILLI PAR SÉVERINE GOFFIN Je protège mes acquis sociaux ! Élections sociales 2019 au niveau national Appel aux 500.000 salariés et retraités, résidents ou frontaliers ! Mobilisez-vous et soyeznombreux àvoter pour les membres de votre chambre professionnelle -laCSL. CHAQUE VOIX COMPTE !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :