L'essentiel Luxembourg n°2595 16 jan 2019
L'essentiel Luxembourg n°2595 16 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2595 de 16 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : place au tram sur le pont Buchler.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Cinéma 4,9 MERCREDI 16 JANVIER 2019/LESSENTIEL.LU Trois super-héros réunis dans +...e,1 111" 0 Re., 1- un film anti-Marvel Crumb(J. McAvoy) va croiser la route de Dunn(B. Willis) et Mr Glass (S.L. personnalité multiple, séquestrait trois adolescentes pour les livrer à « la Bête », un des Jackson), en bas. Presque vingt ans après « Incassable », 24 personnages qui l’habitent, doté d’une deux ans après « Split », force surhumaine. Cerné par la police, M. Night Shyamalan réunit Crumbparvenait à s’enfuir. De façon astucieuse et inattendue, Shyamalan ouvrait la ces deux univers dans « Glass ». voie à une trilogie devant trouver son épilogue dans « Glass », offrant enfin aux fans Pour comprendre « Glass », il faut remonter à « Incassable » (2000), où une suite à « Incassable ». David Dunn(Bruce Willis) se Dans ce troisième volet, Dunnretrouve la découvrait des pouvoirs après trace de Crumb. Après leur combat violent, un accident de train dont il tous deux sont capturés et internés dans un était seul sorti indemne, et se asile psychiatrique. Le Dr Staple (Sarah muait en justicier. Un destin Paulson) les prend en charge. Sa spécialité  : dicté par Elijah Price (Samuel soigner les individus persuadés d’être desL. Jackson), un collectionneur super-héros. Une pathologie dont souffre de comics à l’intelligence machiavélique, qui se révélait être Dunn, Crumb, Glass sont-ils vraiment des un autre patient  : Elijah Price, dit M. Glass. son pire ennemi sous le nom de super-héros ? M. Glass. Dans « Split », Kevin « Glass » Wendell Crumb(James McAvoy), atteint de troubles de la Willis, SamuelL. Jackson. Sortie le 16 De M. Night Shyamalan. Avec James McAvoy, Bruce janvier. Un massacre historique HISTOIRE Le 16 août 1819, une foule de quelque 60 000 personnes originaires de Manchester et des villes environnantes se rassemble à St Peter’s Fields pour demander une réforme du Parlement et une extension du droit de vote. La réunion avait d’abord été pacifique, mais dans la tentative d’arrêter un de ses dirigeants, les milices armées du gouvernement paniquent. Le nombre de victimes est controversé, mais quinze personnes furent tuées et 700 blessées. Avec ce film, le réalisateur veut « dresser des parallèles » avec l’époque actuelle. « Peterloo » De Mike Leigh. Avec Paul Bown, Michael Culkin, Alastair Mackenzie. Sortie le 16 janvier. Voyage vers ses propres racines COMÉDIE DRAMATIQUE Depuis son village au nord du Sénégal, Yao (Lionel Louis Basse) est un jeune garçon de 13 ans prêt à tout pour rencontrer son héros  : Seydou Tall (Omar Sy), un célèbre acteur français. Invité à Dakar pour promouvoir son nouveau livre, ce dernier se rend dans son pays d’origine pour la première fois. Pour réaliser son rêve, le jeune Yao brave 387 kilomètres en solitaire jusqu’à la capitale. Touché par cet enfant, l’acteur décide de fuir ses obligations et de le raccompagner chez lui. Mais sur les routes poussiéreuses et incertaines du Sénégal, Seydou comprend qu’en roulant vers le village de l’enfant, il roule aussi vers ses racines. « Même si on Yao (Lionel Louis Basse) réalise son rêve, rencontrer Seydou Tall (Omar Sy). met de soi dans chacun de ses films, celui-là est sans doute le plus impudique », a déclaré Omar Sy à propos de son rôle. Comme son personnage, l’acteur français a des racines Ratna est pleine d’optimisme. Si loin, si proche BOLLYWOOD Ratna (Tillotama Shome) est domestique chez Ashwin (Vivek Gomber), le fils d’une riche famille de Mumbai. En apparence la vie du jeune homme semble parfaite, pourtant celui-ci est perdu. Ratna sent en effet qu’il a renoncé à ses rêves. Elle, elle n’a rien, mais ses espoirs et sa détermination la guident obstinément. Ces deux mondes que tout oppose vont cohabiter, se découvrir et s’effleurer. Le film s’inspire d’un conflit qu’a connu Rohena Gera. La cinéaste a grandi en Inde et, enfant, elle avait une nourrice qui s’occupait d’elle. La ségrégation était alors une réalité. Cette nounou faisait partie de la famille de Rohena mais, en même temps, en était exclue. « Sir » De Rohena Gera. Avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Geetanjali Kulkarni. Sortie le 16 janvier. sénégalaises, et ce film a pour lui une saveur particulière. « Yao » De Philippe Godeau. Avec Omar Sy, Lionel Louis Basse. Sortie le 23 janvier.
MERCREDI 16 JANVIER 2019/LESSENTIEL.LU Cinéma 15 Colette ne va pas se laisser abattre DRAME « Colette » raconte le destin d’une femme écrivain qui va devoir se battre pour sortir de l’ombre d’un mari imposteur et égocentrique. PUB Editus.lu Il y a 30 min Editus.lu lu elles fonctionnalités à votre service ! Nouveau  : découvrez tous les bons plans au Luxembourg =grâce à nos blogueurs ! 4_7 I ; Tchat  : échangez avec des personnes partageant vos centres d'intérêts ! ? Ni 1893. Malgré leurs quatorze années d’écart, Gabrielle Sidonie Colette (Keira Knightley), une jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy (Dominic West), un écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien, qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire, mais à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au succès phénoménal de la série des « Claudine », il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre. Ce manque de reconnaissance la frustre. Colette va avoir une liaison avec Mathilde de Morny (Denise Cough), qui défie et abhorre les stéréotypes et l’encourage à se libérer. Mais Willy est opposé à ce plan, et reste déterminé à maintenir son emprise sur elle. C’est Wash Westmoreland, auteur de « Still Alice », qui réalise « Colette », dans lequel on retrouve Keira Knightley (la saga des « Pirates des Caraïbes ») et Dominic West (« 300 »). Le film a été présenté en première mondiale au festival de Sundance, en janvier dernier. Il y a 1h « Colette » De Wash Westmoreland. Avec Keira Knightley, Dominic West, Eleanor Tomlinson, Denise Gough. Sortie le 16 janvier. Colette (K. Knightley) écrit, et Willy (D. West, méd.) triomphe.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :