L'essentiel Luxembourg n°2535 16 oct 2018
L'essentiel Luxembourg n°2535 16 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2535 de 16 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : bébé en route pour Harry et Meghan.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
MARDI 16 OCTOBRE 2018/LESSENTIEL.LU Législatives 2018 3 s plus forts x et les écologistes. Mais il est sorti affaibli du scrutin de dimanche. PUB Vosvacancesenfamille prennentvie PARKING OFFERT * RÉDUCTIONS JUSQU’À 35% PROFITEZ DES OFFRES BESTSELLER JUSQU’AU 29 NOVEMBRE2018. *Parking offert pour uneoffre BestSeller Vakanz,saufdéparts en juilletetaoût. RÉSERVEZ VITE EN AGENCE DE VOYAGES OU SUR WWW.LUXAIRTOURS.LU Grosse affluenceauPalais LUXEMBOURG Les personnalités se sont succédé toute la journée d’hier au Palais grand-ducal. Le Premier ministre, Xavier Bettel, a été le premier à se présenter devant le chef de l’État, afin de lui remettre sa démission. Puis, il a été reconduit pour expédier les affaires courantes. Le président de la Chambre des députés a été reçu à son tour, et « s’est permis de livrer son analyse » suite au scrutin. Mars Di Bartolomeo a été suivi par Georges Wivenes, président du Conseil d’État. Les chefs de partis ont été consultés par le Grand-Duc Henri, à commencer par Sven Clement, le leader des Pirates, qui entrait ainsi dans le grand bain. Christian Kmiotek (Déi Gréng), Claude Haagen (LSAP), Marc Spautz (CSV), Ali Ruckert (KPL), Corinne Cahen (DP), Jean Schoos (ADR) et enfin Carole Thoma (déi Lenk) ont livré tour à tour leur vision. Enfin, Xavier Bettel bouclait la boucle en fin d’après-midi, en retournant auprès du souverain. Ce dernier lui signifiait qu’un informateur allait être désigné, première étape avant la nomination d’un formateur de gouvernement. Le Maréchalat de la Cour indiquait peu après que Martine Solovieff, procureur général d’État, était nommée informateur dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement. Le Premier ministre, Xavier Bettel, a vu le Grand-Duc deux fois hier. « Papa, maman, c’est quandqu’on arrive ? » LUXEMBOURG En vacances, vous savez àquel point vos enfants peuvent être (très) impatients. Aller àlaplage,acheter une glace, faireunchâteau de sable, partir en balade àvélo, refaire un tour de manège… vite vite, il faut profiter de chaque instant et partager un maximum de choses avec eux ! Alors pour l’été prochain, anticipezleurempressementet prenez lesdevants pour réserver dès maintenant vos futures vacances ausoleil. En plus, vous pourrez profiter d’offresUltra First Minute hyper avantageuses pour vivre unséjour encore plus richeenactivités !
4 Législatives 2018 MARDI 16 OCTOBRE 2018/LESSENTIEL.LU Les réactions Carole Thoma, déi Lénk Pour la présidente de déi Lénk, « Le CSV n’est pas légitime pour former un gouvernement, car il a perdu des voix ». Carole Thoma se réjouit de voir deux femmes déi Lénk entrer à la Chambre à mi-mandat. Ali Ruckert, KPL Ali Ruckert, président du KPL, espère « le meilleur gouvernement pour les travailleurs et les pensionnés » et un exécutif capable « de trouver des solutions aux problèmes de logement et de transport ». Jean Schoos, ADR Le président de l’ADR, Jean Schoos, a souhaité que son parti puisse faire « une opposition constructive ». « Ce que le CSV apprend encore à faire », a-t-il ironisé. Christian Kmiotek, Déi Gréng Pour le président de Déi Gréng, Christian Kmiotek, une chose était sûre hier. « En tant que grand gagnant des élections, Déi Gréng aspirent à faire partie du prochain gouvernement », a-t-il insisté. LUXEMBOURG Conseiller communal à Luxembourg, François Benoy (Déi Gréng) va entrer à la Chambre des députés à l’âge de 33 ans. Douze femmes élues « Une nouvelle génération que je suis fier de représenter » « L’essentiel »  : Après la désillusion des communales il y a un an, vous voilà élu à la Chambre des députés. Quel est votre sentiment ? François Benoy (Déi Gréng) : J’espère que cette fois-ci, le message des électeurs sera entendu. L’année dernière, aux communales, on avait déjà fait un bon score en Ville, mais pour finir dans l’opposition. Comment vous êtes-vous intéressé à la politique ? J’étais toujours politisé. Lorsque j’étais étudiant, j’étais engagé auprès de l’UNEL. Lorsque j’habitais en Suisse, je me Pour Lydie Polfer (DP), c'est un nouveau mandat à effectuer. LUXEMBOURG Malgré le nouveau quota imposé de 40% de femmes pour la première fois sur les listes pour ces législatives, la répartition du Parlement risque bien de se masculiniser. Douze femmes devraient ainsi rentrer à la Chambre, contre 19 présentes actuellement et 17 en début de législature. À noter que le parti déi Lénk a ceci de particulier qu’il effectue une rotation à mi-mandat. Il débutera avec deux députés masculins, deux femmes prendront ensuite le relais, ce qui porte le nombre de députées à quatorze. Reste que si plus de femmes ont été représentées sur les listes, les électeurs leur ont accordé moins de suffrages. Les efforts des partis pour rajeunir les listes n’ont également pas eu les résultats escomptés. La moyenne d’âge reste relativement stable. Elle sera d’un peu plus de 52 ans, contre près de 53 ans actuellement. Les députés âgés de moins de 40 ans seront sept sur 60, comme avant les élections. En revanche, la tranche des 40-59 ans ne comptera plus, elle, que 35 députés, contre 38 actuellement. Bien entendu, cette répartition est basée sur les résultats bruts des élections, et elle changera en fonction de la composition du futur gouvernement. SÉVERINE GOFFIN « L’essentiel »  : Les Pirates ont décroché deux sièges. Surpris ? Marc Goergen (député du Sud) : Nous ne sommes pas surpris. Nous nous attendions à faire 5%. Au final, nous sommes à 6,45%. Ce à quoi nous ne nous attendions pas est de faire d’aussi bons résultats dans des grandes villes. Pourquoi cet excellent score ? Notre parti se veut moderne et équitable. Et j’estime que les électeurs ont voté pour nous car nous avons proposé des mesures concrètes, telles que la mise en place d’une classe d’imposition unique, pour tous, célibataires comme couples mariés ou encore la création de logements locatifs à 10 euros le mètre carré. PUB 44 François Benoy siégera à la Chambre des députés pour Déi Gréng. suis intéressé aux questions environnementales qui étaient plus développées là-bas. Je me suis engagé avec les Verts pour les élections communales en Marc Goergen (Pirates) : « Ce n'est pas une surprise » PAS DU TOUT SATISFAIT ? 2011. J’ai pu faire mon entrée au conseil communal en 2013. Vous êtes parmi les plus jeunes députés. Quels seront vos objectifs ? Les Pirates revendiquent leur singularité. Comment se distinguentils des autres partis ? Chez nous, il n’y a pas de hiérarchie. Tout le monde est égal. Une centaine de personnes ont travaillé ensemble pour rédiger le programme. Comment envisagez-vous le travail à la Chambre ? C’est tout nouveau pour nous. Alors pour le moment, nous sommes en train de régler le côté pratique. Où allons-nous nous installer ? Aurons-nous droit à une secrétaire ? Ces questions se posent. Quels seront les premiers dossiers auxquels il faudra s’attaquer ? La création d’une circonscription électorale unique. C’est un sujet qui est toujours discuté Les petits partis sont-ils lésés ? LUXEMBOURG Le débat sur la réforme du système électoral rebondit, Déi Gréng et l’ADR plaidant pour une circonscription unique. Ainsi, à l'Est, près Beaucoup de jeunes Verts ont fait des résultats très bons aux législatives. Il y a vraiment une nouvelle génération et je suis très fier de pouvoir la représenter. Je vis l’écologie passionnément. C’est aussi mon métier et j'espère pouvoir apporter cette passion à ma fraction parlementaire. Conseiller communal et député, ce sera facilement conciliable ? Je crois que les deux fonctions sont tout à fait compatibles. Mais il faudra que le prochain gouvernement prenne la question du cumulà bras le corps. Quels ressorts visez-vous ? Je m’intéresse à l’environnement, à l’agriculture, à la mobilité mais aussi à toutes les questions sociétales. RECUEILLI PAR PATRICK THÉRY Marc Goergen (33 ans) député. en début de mandat puis qui finit par passer à la trappe. Plus largement, nous voulons que la politique luxembourgeoise devienne la plus transparente possible. RECUEILLI PAR SÉVERINE GOFFIN de 20% des voix ne sont pas prises en compte dans la nouvelle Chambre. L’actuelle division en quatre circonscriptions est sujette à critique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :