L'essentiel Luxembourg n°2534 15 oct 2018
L'essentiel Luxembourg n°2534 15 oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2534 de 15 oct 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : le CSV s'est rété, les Verts au top.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Législatives 2018 LUNDI 15 OCTOBRE 2018/LESSENTIEL.LU Les réactions Romain Schneider, LSAP « Je suis vraiment très déçu de la perte de ce siège dans le Nord car avec Claude Haagen, nous avons effectué un excellent travail. On ne s'attendait pas à ce que des voix aillent à l'ADR et chez les Pirates ». Jeff Engelen, ADR « Nous avons un programme pour l’ADR et pour le Nord. Ce sera notre Bible des cinq prochaines années. Nous allons défendre fermement nos idées à la Chambre des députés ». Sven Clement, Piratepartei « Notre ambition était de décrocher 5% dans chaque circonscription, et c’est exactement ce que nous avons obtenu. Avec deux députés, nous sommes ravis ». Ali Ruckert, KPL « Notre bilan est négatif. On n’a pas atteint nos objectifs. Nous voulions un siège dans le Sud, on n’y parvient pas. Ensuite, nous n’atteignons pas non plus 2% des suffrages au niveau national ». Paul Galles (CSV), petit dernier, décroche un siège de député. La chute unit CSV et LSAP dans la circonscription Sud ESCH-SUR-ALZETTE Unis dans un recul étonnant, les deux grands, CSV et LSAP, ont perdu chacun un siège dans le Sud. Le LSAP a perdu le Nord ETTELBRUCK Le LSAP a perdu un de ses deux députés au Nord. Un siège qui avait été important en 2013 dans la composition de la majorité à trois DP-LSAP-Déi Gréng. Avec un recul de 1,35 point à 15,87% des voix, les socialistes ne gardent que Romain Schneider et perdent Claude Haagen, président du parti. Le grand gagnant est l’ADR, qui passe de 6,36% à 9,79% des voix, Jeff Engelen étant élu député pour la première fois. Le parti chrétien-social décroche quatre sièges avec Martine Hansen, Marco Schank, Émile Eicher et Aly Kaes. Le parti écolo conserve un élu (Claude Turmes), le DP deux (Fernand Etgen et André Bauler). À -5,33% pour le CSV (26,91%) et à -2,97% pour le LSAP (22,23%), la circonscription Sud a sonné le glas pour les deux grands partis, encore au pouvoir ensemble il y a peu. Cette usure a pesé lourd, puisqu'ils perdent l'un et l'autre un siège, le CSV se retrouvant à sept et le LSAP à six dans ce qui fut autrefois son plus grand bastion. Laurent Zeimet, secrétaire général du CSV, et Lydia Mutsch, ministre socialiste de la Santé, sont les deux grands battus du jour. LUXEMBOURG Avec même pas 30% des suffrages (29,14%), le CSV a chuté de 6,17% dans la circonscription Centre et y a du coup perdu un siège. La contre-performance est identique pour son leader, Claude Wiseler, battu à la loyale par le Premier ministre libéral sortant Xavier Bettel (DP) sur un score de 30 774 (-1 290) à 27 388 (+798). C'est sans doute que les voix d'un Luc Frieden ont bien manqué hier comme celles de Jean-Claude Juncker dans le Sud. Le CSV envoie quand même sept députés à la Mars Di Bartolomeo et Franz Fayot en pleine analyse de la défaite. Mais pour autant, le revers du LSAP ne profite pas à déi Lénk, très stable de 2013 à 2018 (5,73% à 5,96%), Marc Baum Chambre  : Claude Wiseler, Serge Wilmes, Diane Adehm, Viviane Reding, Marc Lies, Laurent Mosar et un petit nouveau, Paul Galles. Dans son bastion, le DP a fait mieux que se défendre avec 24,17% des voix et un recul de 0,85%. Mais cela suffit à lui faire perdre un siège. Xavier Bettel, Corinne Cahen, Lydie Polfer, Simone Beissel et Guy Arendt sont élus. Au contraire de Frank Colabianchi, Joëlle Elvinger ou Claude Lamberty. Dans le Centre, la plus forte progression vient des Verts conservant son siège de député. Comme partout ailleurs, les grands gagnants sont Déi Gréng, avec une poussée de Le CSV en déconfiture au Centre Carole Dieschbourg est élue députée. avec un bond de 5,74% pour se fixer à 16,2%. C'est quatre sièges au lieu de deux. Pour François Bausch, Sam Tanson, François Benoy et Charles Margue. Quel coup de tonnerre alors que la chute du LSAP, à 11,73% (-2,92%), emporte un siège et ne laisse plus qu'Étienne Schneider et Marc Angel comme élus. L'ADR (Roy Reding) et déi Lénk (David Wagner) sauvent le siège dont ils disposaient. Les Pirates, avec 5,14% des suffrages (+2,42%), permettent à Sven Clement de devenir député. Statu quo dans l'Est ECHTERNACH On prend les mêmes (ou presque) et on recommence. Cinq des sept députés sortants de la circonscription Est ont gardé leur mandat de député. Soit Françoise Hetto-Gaasch, Octavie Modert et Léon Gloden (CSV), Lex Delles (DP) et Nicolas Schmit (LSAP). À ces cinq-là, il faut ajouter Gilles Baum (DP) et Carole Dieschbourg, la ministre verte prenant le siège d'Henri Kox. Dans l'Est, le CSV a perdu 7,50%, le LSAP 1,71%. Les Verts (+3,42%) et le DP (+2,03%) progressent. Mais pas autant que les Pirates (+4,29%). 9,78 à 14,68% des voix. Mais ce plus de 4,90% ne leur offre qu'un siège supplémentaire. Félix Braz, Roberto Traversini et Josée Lorsché sont élus. Le DP reste fort stable (-0,94% à 11,8%) et garde trois élus  : Pierre Gramegna, Claude Meisch et Max Hahn. L'ADR en petit progrès (1,25% à 8,77%) conserve ses deux élus en la personne de Gast Gybérien et Fernand Kartheiser. Et comme dans le Centre, les Pirates réussissent à faire leur trou avec 6,99% des voix (+3,96%) et un siège qui revient à Marc Goergen. Reste qu'après la victoire du CSV aux communales à Esch-sur-Alzette, les cartes sont à nouveau sacrément rebattues dans cette drôle de circonscription Sud. Dans le Centre, Sven Clement (Pirates) a décroché un siège. Les Pirates créent la grosse surprise Pour un coup d'essai ou presque, c'est un coup de maître ! Et personne ne les avait vraiment vu venir. Avec 6,45% des suffrages, les Pirates font un bond de 3,51% et surtout, ils enregistrent les premiers élus de leur courte vie politique. Sven Clement (Centre) et Marc Goergen (Sud) vont faire leur entrée à la Chambre des députés. Un résultat inespéré, une grosse surprise. À croire qu'une partie du pays a choisi d'en finir avec les « vieux » partis et de plébisciter une nouvelle génération et de nouvelles idées pour les représenter.
Pour remplacer votreancienne fenêtredetoit vous n’avez besoin que d’un seul doigt. Service de remplacement Ail-In. Installation comprise ! > Contactez-nous Demandez e une offre de prix Avec le nouveau Service de remplacement All-In, VELUXs’occupe de tout, ycompris de l’installation ! Remplacer vosanciennes fenêtresdetoit:plus facile,plus rapideetmoins cher que vous ne le pensez ! De AàZ,VELUXs’occupedetout pour vous,ycomprisdel’installation ! Demandez uneoffre de prix sur velux.lu. En ce moment,jusqu’à 500 € * de réduction ! *Offre sousconditions,valable jusqu’au 30 novembre2018. Conditionssur velux.lu.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :