L'essentiel Luxembourg n°2506 5 sep 2018
L'essentiel Luxembourg n°2506 5 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2506 de 5 sep 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : une pièce d'or à 1,5 million d'euros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Prochainement dans vos cinémas GRANDES SORTIES 19/09 19/09 errearger Mauna.. 1L u1UN 54NUE1 LEU NAOINDI111 YR% Off DER DFUE FIA,E2.111.elf1111 « 11 KLASSENTREFFEN 1.0 20/09 26/09 kinepolis.lu UNCLAMC.E REEf DER SUERV)CliE. 1 loi- ; I (Er t- Di 09/09 à16h30 KINEPOLIS KIRCHBERG &BELVAL SPORTS LEAGUE OF LEGENDS EUROPEAN SUMMER FINALS MADRID 2018 La grande finale ! Animations et jeux-concours avant laretransmission. Me. 07/09 afterwork dès19h KINEPOLIS KIRCHBERG &BELVAL OBSCURE NIGHT THE NUN O BSCURIÉeitGHT Deux ecclésiastiquesdoivent affronter une forcemaléfique –lanonne démoniaque de CONJURING 2–qui bouscule leur foiet menacededétruire leur âme.Bientôt,l’abbaye estenproie àune luttesansmerci entreles vivants et lesdamnés… 23/09 17h, 26/09 19h KINEPOLIe, * Ma. 25* et Me. 26/09** dès 18h30ou20h KINEPOLIS *KIRCHBERG &**BELVAL LADIES’NIGHT -LAsoirée entresfilles ! ASIMPLE FAVOR Cocktail, animations, jeu-concours, décoration et surprises avantlefilm. Ambiancegarantie ! KINEPOLIS KIRCHBERG &CINÉ UTOPIA AVANT-PREMIÈRE THE BREADWINNER Parvana, onze ans, grandità Kaboul ravagée parlaguerre. Suite àl’arrestation de sonpère, elle se travesti en garçonafin d’aider sa famille. Programmation donnée sous réservedemodifications
MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018/LESSENTIEL.LU Cinéma 21 Une familleentre tristesseetfierté DRAME Quand le fils aîné des Santi émet le souhait de partir en Europe, toute la famille est en émoi. C’est l’histoire de « Benzinho ». Chez les Santi, dans la banlieue de Rio, on ne roule pas sur l’or, on fait avec ce qu’on a, mais toujours avec le sourire. Cet optimisme bienveillant, c’est Irene (Karine Teles), la mère de famille, qui l’insuffle au quotidien. Avec une infatigable énergie, elle s’efforce de tout gérer  : une maison qui se déglingue, un mari rêveur, ou encore une sœur au bord de la crise de nerfs. Sa famille, c’est sa tribu. Une tribu qui menace pourtant de s’effriter, le jour où Fernando (Konstantinos Sarris), 17 ans, annonce qu’il souhaite quitter le Brésil pour aller s’installer en Europe. PUB Le metteur en scène brésilien Gustavo Pizzi (« Riscado ») et la comédienne Karine Teles se sont inspirés de la naissance de leurs jumeaux pour écrire ensemble le scénario de « Benzinho » et raconter l’histoire de ces parents qui aiment leur enfant mais sont contraints de devoir le laisser partir. Cette dernière caractéristique est aussi personnelle qu’universelle, et elle s’avère familière à beaucoup de parents. Le film « Benzinho » (« Loveling » en version anglaise) évite le cliché du jeune footballeur brésilien arraché à sa famille en prenant l’exemple d’un jeune gardien de handball, qui se voit offrir l’opportunité d’aller jouer en Europe, dans un club allemand. « Benzinho » De Gustavo Pizzi. Avec Karine Teles, Adriana Esteves, César Troncoso. Sortie le 5 septembre. HEY YOU ! IWILL BE ONLY 6.50 € NEXT TIME ! Irene (Karine Teles) prend soin de sa petite famille, mais son aîné veut voler de ses propres ailes.from 03/09 until 30/09 infos &conditions  : www.kinepolis.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :