L'essentiel Luxembourg n°2485 10 jui 2018
L'essentiel Luxembourg n°2485 10 jui 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2485 de 10 jui 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte de plein de sports.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Europe MARDI 10 JUILLET 2018/LESSENTIEL.LU Vite lu Saisie au parti de Le Pen PARIS Marine Le Pen a dénoncé la saisie judiciaire de 2 millions d’euros d’aides publiques au Rassemblement national (ex- FN), qui menace l’existence même de son nouveau parti. L’OTAN attend Trump BRUXELLES Les dirigeants de l’OTAN appréhendent leur sommet avec Donald Trump demain et jeudi, car ils s’attendent à être mis sous pression par un président américain exigeant le partage du fardeau financier. La Pologne reste ferme VARSOVIE La Pologne ne cédera pas aux pressions de l’UE et maintiendra les réformes controversées de son système judiciaire, a assuré le chef du parti au pouvoir, Jaroslaw Kaczynski. VERSAILLES Emmanuel Macron a assuré hier devant le Congrès réuni à Versailles qu’il n’aimait « ni les castes, ni les rentes, ni les privilèges », assurant vouloir défendre par sa politique « les entreprises et non pas les riches ». « Une politique pour les entreprises, ce n’est pas une politique pour les riches. Le gouvernement britannique a perdu deux poids lourds LONDRES Le gouvernement de Theresa May est fragilisé après les départs de David Davis et Boris Johnson. Les démissions du ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, et du ministre chargé du Brexit, David Davis, deux poids lourds de l’exécutif britannique, résultent d’un « désaccord » sur la manière de mener à bien le Brexit. « Nous sommes en désaccord sur la meilleure manière de mettre à exécution notre engagement commun d’honorer le résultat du référendum de juin 2016, au cours duquel les Britanniques s’étaient prononcés à 52% en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne », a déclaré la Première ministre, Theresa May, devant les députés britanniques. Elle Macron ne défend pas les « riches » Le président Emmanuel Macron a exposé sa politique devant le Congrès, réuni hier à Versailles. C’est une politique pour toute la nation, une politique pour l’emploi, une politique pour les services publics », a dit M. Macron. « Il est mensonger de vouloir défendre les salariés si l’on ne défend pas les entreprises », a ajouté le chef de l’État, justifiant les réformes fiscales mises en place depuis Boris Johnson affiche son désaccord avec Theresa May sur le Brexit. a toutefois voulu « rendre hommage » aux ministres démissionnaires « pour leur travail au cours des deux dernières un an par la nécessité de renforcer la compétitivité de la France. Ces réformes, et notamment la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF), ont fait l’objet de nombreuses critiques depuis un an, notamment de la part de la gauche, qui les considère trop favorables aux contribuables aisés. années » au sein de son gouvernement, soulignant notamment « la passion » de Boris Johnson pour promouvoir le Recep Erdogan a prêté serment ANKARA Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a prêté serment hier pour un nouveau mandat de cinq ans avec de vastes pouvoirs à la tête de la Turquie, qu’il dirige depuis 2003. Confortablement réélu le 24 juin avec 52,6% des voix, M. Erdogan, 64 ans, a prêté serment au Parlement, s’engageant notamment à préserver les principes de la Turquie laïque fondée par Mustafa Kemal Atatürk et à accomplir sa tâche d’une manière « impartiale ». Royaume-Uni dans le monde. Mme May a aussi défendu l’accord trouvé vendredi au sein de son gouvernement, portant sur la volonté de maintenir une relation commerciale avec l’UE après le Brexit, prévu le 29 mars 2019. Ce plan, qui prévoit de mettre en place une zone de libre échange et un nouveau modèle douanier avec les 27 afin de maintenir un commerce « sans friction » avec le continent, offre une « base responsable et crédible » dans les négociations avec Bruxelles, a-telle estimé. Les démissions de Boris Johnson et David Davis plongent davantage l’exécutif britannique dans la crise, alors qu’il est déjà englué dans les divisions de sa majorité sur l’avenir du Royaume-Uni hors de l’Union européenne. Une liste noire des passeurs STRASBOURG Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a souligné hier la nécessité d’établir une liste noire des principaux passeurs de migrants, en vue de combattre le trafic en Europe et en Afrique. « Ces passeurs sont des terroristes et des trafiquants d’être humains », a-t-il dit. L’Espagne veut apaiser les tensions MADRID Le nouveau chef du gouvernement espagnol, PedroSanchez, recevait hier le président indépendantiste catalan Quim Torra pour une réunion au sommet destinée à apaiser les tensions. PedroSanchez a promis de calmer le jeu. Il a fait transférer dans des prisons en Catalogne six dirigeants indépendantistes incarcérés à Madrid. PedroSanchez et Quim Torra.
#NouveauJobAuLuxembourg #ByeByeSoleil #BankingMadeEasy #INGOrangeAccount Grâceàmon INGOrange Account, jem’installe l’esprit tranquille. C’est si facile que je peux me concentrer sur ce qui comptevraiment. Et maintenant… qu’il pleuve ou qu’il vente, je suis prêt pour mon nouveau départ ! #MoienLuxembourg ing.lu/welcome ING Luxembourg S.A. -26, Place delaGare, L-2965 Luxembourg -R.C.S. Luxembourg B.6041 -TVA LU 11082217 -ing.lu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :