L'essentiel Luxembourg n°2481 4 jui 2018
L'essentiel Luxembourg n°2481 4 jui 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2481 de 4 jui 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Angleterre rejoint la Suède en quarts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MERCREDI 4 JUILLET 2018/LESSENTIEL.LU CookUp Solutions, ex-Tavola, ne peut pas payer ses salariés L’usine CookUp Solutions, ex-Tavola, est en passe de mettre la clé sous la porte. Les salaires seront payés en retard ce mois-ci en attendant un repreneur. CAPELLEN Mêlée en 2013 au scandale de la viande de cheval vendue pour du bœuf dans les plats préparés, l’usine de CookUp Solutions, ex-Tavola, à Capellen, est dans la tourmente. Elle est spécialisée dans la fabrication de plats préparés comme les lasagnes ou les hâchis Parmentier. La semaine dernière, le personnel de l’usine luxembourgeoise a été informé que la société était dans l’incapacité de verser les salaires de 150 personnes. Une avance doit leur être payée en attendant mieux, selon nos informations. Et le Les policiers sous contrôle LUXEMBOURG La réforme de l’Inspection générale de la police (IGP) a été votée. Elle s’inscrit dans la logique de réorganisation de la police grand-ducale. L’IGP devient une administration indépendante. Organe de contrôle externe de la police, elle aura de nouvelles missions comme les enquêtes disciplinaires. Tout citoyen pourra la contacter pour formuler une réclamation ou une plainte contre un service ou un représentant de la police. mieux pour CookUp Solutions, ce serait de trouver un repreneur dans les plus brefs délais. D’ici là, tout le groupe a été placé sous « gestion contrôlée » par la justice. D’après une source proche du dossier, « si Infirmiers en peine pour les stages LUXEMBOURG Le Lycée technique pour professions de santé (LTPS) est actuellement Les places de stages en milieu hospitalier sont insuffisantes. Les emplois des collaborateurs de l’usine CookUp Solutions, à Capellen, sont aujourd’hui menacés. La qualité de l’air se dégrade LUXEMBOURG Le ministère du Développement durable a averti hier que la qualité de l'air se dégradait. Les conditions météo favorisent un excès du seuil d'ozone à partir duquel des troubles respiratoires peuvent intervenir, fixé à 180 g/m 3. Hier, des valeurs entre 160 et 180 g/m³ ont été mesurées au Luxembourg. confronté à une diminution des places de stages disponibles pour former les futurs infirmiers, déplore le ministre de l’Éducation nationale. Cela est notamment dû à des fusions d’établissements hospitaliers ou au manque de personnel pour encadrer. Le stage en milieu hospitalier va ainsi devenir facultatif pour les élèves aides-soignants. CookUp Solutions ne trouve pas de repreneur, ce sera la faillite ». Avant la crise de la viande de cheval qui avait ébranlé l’industrie agro-alimentaire en Europe, l’usine Tavola à Capellen comptait 170 collaborateurs et son activité était florissante. Fin 2013, après le scandale, Erick Lehagre, président de CookUp Solutions, confiait que l’activité du site avait baissé de 40%. PATRICK THÉRY Vite lu Trump dans les cordes LUXEMBOURG Le ministre de la Défense, Étienne Schneider, a renvoyé hier le président américain dans les cordes. « Le Luxembourg n’investira pas 2% de son PIB dans la défense. Il investit 1% de son revenu brut dans la coopération, c’est plus utile ». Un plan pour la culture LUXEMBOURG Après une heure d’actualité consacrée au développement de la culture au Grand-Duché, les députés ont adopté hier une résolution. Elle invite le gouvernement à organiser tous les deux ans un débat au sujet de la mise en œuvre du Plan de développement culturel. Le campus prend forme BISSEN Les travaux d'infrastructures sur le futur campus Automotive au lieu-dit Roost, à Bissen, s'achèveront fin décembre. Ce campus accueillera d’abord IEE, spécialisée dans les composants électroniques pour l'automobile en 2019. Goodyear veut aussi y rassembler ses équipes. Aide à l’enquête pour terrorisme LUXEMBOURG Le parquet de Luxembourg a confirmé hier la participation du Grand-Duché dans l’enquête qui a permis de déjouer un projet d’attentat contre un rassemblement d’opposition iranien samedi, près de Paris. Une demande d’entraide a été adressée aux autorités luxembourgeoises, la semaine dernière, dans ce dossier dont les infractions ont trait au terrorisme. Le parquet n’a pas précisé la nature des opérations effectuées sur le sol luxembourgeois, le dossier étant toujours à l’instruction. Il a souligné qu’à aucun moment Les couloirs de bus pourront être ouverts aux cyclistes aussi. « il n’y a eu un risque ou danger pour la population luxembourgeoise ». Selon des informations de presse, un diplomate iranien basé en Autriche aurait fourni de l’explosif à un couple de Belges d’origine iranienne lors d’une rencontre au Luxembourg. Les vélos dans les couloirs de bus LUXEMBOURG Le ministre des Infrastructures, François Bausch, a annoncé à la Chambre des députés que ses services allaient bientôt autoriser les cyclistes en ville à circuler dans les couloirs de bus. « Il s’agit d’une solution par défaut. Elle n’est pas idéale, mais elle permettra d’éviter que des cyclistes ne soient coincés entre des bus et des voitures », a-t-il dit face aux députés. Les cyclistes qui emprunteront ces couloirs devront respecter les feux réservés aux bus.
MERCREDI 4 JUILLET 2018/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 « Les salariés doivent profiter de la bonne santé du bâtiment » Alors que les négociations sont au point mort avec le patronat dans le secteur du bâtiment, l'OGBL justifie ses propositions. LUXEMBOURG À quelques jours d'une grande manifestation organisée le 5 juillet à Luxembourg- Ville, Jean-Luc de Matteis, secrétaire central du syndicat du bâtiment à l'OGBL, évoque les « négociations difficiles » avec le patronat. « L'essentiel »  : Les négociations avec le patronat sur le renouvellement de la convention collective sont au point mort. Quelles sont vos revendications ? Jean-Luc de Matteis  : La principale est l'augmentation de 4,5% des salaires réels et tarifaires sur trois ans. Nous demandons aussi l'accès pour les Le réseau des 11 Re-box qui permettent la collecte de certains plastiques pourrait aussi être élargi. PUB m Jean-Luc de Matteis, secrétaire central de l'OGBL, estime que les salariés du bâtiment ont droit à une redistribution des richesses. salariés à toutes les formations pour leur permettre d'élever leur statut professionnel et pécuniaire. Enfin, l'intégration des salariés administratifs dans la convention collective. Le contexte économique du secteur du bâtiment est-il propice à vos revendications ? Oui. Jamais le bâtiment ne s'est porté aussi bien. Les carnets de commandes sont pleins, les perspectives sont bonnes. Il n'y a donc aucune raison pour que le patronat refuse nos propositions et qu'il Des projets pour mieux recycler les plastiques LUXEMBOURG Il est prévu d’élargir le réseau des centres de recyclage afin qu’un équipement soit accessible par tranche de 10 000 à 15 000 habitants, a indiqué hier la ministre de l’Environnement. L’objectif est de parvenir à renforcer la collecte séparée des déchets plastiques. Actuellement gérés au niveau syndical et communal, les centres devraient aussi être mis en réseau et permettre aux habitants d’accéder à n’importe lequel indépendamment du lieu de résidence. DEALS 1) ** n'y ait pas une redistribution des richesses. Quels sont les principaux points d'achoppement avec le patronat ? Le patronat propose une hausse de 0,7% des salaires minimaux de la grille tarifaire, ce qui exclut 70% des salariés se situant entre deux barèmes. De plus, il revendique la flexibilité du temps de travail en proposant de capitaliser des heures supplémentaires en été pour payer les heures d'intempéries. C'est inadmissible. Quelle est la suite des opérations ? Nous nous retrouverons le 11 juillet pour une première réunion de conciliation. RECUEILLI PAR GAËL PADIOU ÉCONOMISEZ JUSQU’À19.000 € * SUR LESHYUNDAI DE STOCK CHEZ AUTODIS ESCH *Offre valable jusqu’au 11/08/2018 inclus,jusqu’à épuisementdes stocks. Lesvéhicules serontvendusselonlarègle du "firstin, first served". **Surune sélection de voitures de stock. 1) Payez 50%duprixd’achat, les50% restantsdansundélaide2ans,avec0%d’intérêt. Offrevalable jusqu’au 15/07/18. Photosnon contractuelles. Sauf erreur typographique. Manifestation de l'OGBL Jeudi 5 juillet. Rassemblement à 17h, boulevard de la Pétrusse-rue Schiller, à Luxembourg. Neuf nouvelles pétitions à signer LUXEMBOURG Neuf nouvelles pétitions sont ouvertes à la signature. Elles portent sur la création d'un revenu universel, le port du casque à vélo obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, des cours gratuits de luxembourgeois pour les résidents ou des FILITODIS -GROUP GRAAS SINCE 1926- ESCH N°1 SINGLE DEALER EUROPE E] Vite lu Le noyé était un rappeur REMERSCHEN On en sait plus sur l'identité de l'homme de 27 ans repêché dans le lac de Remerschen. Il s'agirait d'un rappeur d'origine portugaise, répondant au nom de scène de « Puto G ». Les circonstances de la noyade ne sont pas encore connues. Nora Back est promue LUXEMBOURG Secrétaire syndicale et responsable du secteur de la santé au sein de l’OGBL, Nora Back a été promue hier par le comité national du syndicat. Elle a été nommée secrétaire général du syndicat. Le président, André Roeltgen, souhaite se succéder à lui-même en 2019. Recrutement difficile LUXEMBOURG Le nouveau Syndicat professionnel de la force publique (SPFP) présidé par Pascal Ricquier est sorti du silence hier. Il estime en effet que les nouvelles conditions d’examens pour être fonctionnaire vont rendre les métiers dans la police et l’armée moins attractifs. tests anti-dopage sur les lieux de travail. D'autres pétitions réclament une loi pour interdire les CDD audelà de cinq ans pour les chercheurs pour leur offrir un poste permanent ou encore l'obligation de tri des déchets papier et carton pour toutes les entreprises. +/-1006 +/-1000 VÉHICULES DE STOCK sq:it Hyunrim GARANTIE KILOMÉTRAGE ILLIMITÉ autodis.luxembourg www.autodis.lu MADE IN LUXEMBOURG AUTODIS « Um Monkeler » -L-4149 ESCH/ALZETTE A4Lux-Esch/sortie 5>Schifflange/GRATUIT T. (+352) 265556-50/F. (+352) 265556-56



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :