L'essentiel Luxembourg n°2478 29 jun 2018
L'essentiel Luxembourg n°2478 29 jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2478 de 29 jun 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : un centre de réfugiés au 293, route d'Arlon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg VENDREDI 29 JUIN 2018/LESSENTIEL.LU Vite lu Douleurs mieux traitées LUXEMBOURG La ministre de la Santé a réaffirmé jeudi que des moyens supplémentaires allaient être alloués afin de mieux traiter les douleurs chroniques. Certains médecins seront spécialisés pour traiter ces cas plus spécifiquement. Rencontre à Schengen SCHENGEN Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, accueillera ses homologues allemand, suisse, liechtensteinois et autrichien mardi pour la réunion annuelle des pays germanophones. Manifestation annoncée LUXEMBOURG Le syndicat OGBL a indiqué organiser le jeudi 5 juillet, à 17h, à Luxembourg, une manifestation des salariés du bâtiment en raison de l’échec des négociations sur le renouvellement de la convention collective dans ce secteur. LUXEMBOURG Les députés ont renforcé le contrôle des denrées alimentaires. La nouvelle loi introduit un commissariat du gouvernement à la qualité, à la Un centre de réfugiés dans l'ancien garage Jaguar LUXEMBOURG La Ville a reçu une lettre pour des travaux dans l’ancien garage Jaguar au 293, route d'Arlon. L'OLAI projette d'y installer quelque 300 réfugiés. L'ancien garage Jaguar devrait devenir centre d'accueil de réfugiés. Un temps envisagé comme nouveau centre de contrôle technique, l’ancien garage Jaguar au 293, route d’Arlon, à Luxembourg-Ville, pourrait changer de fonction. Selon nos informations, l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (OLAI) envisagerait très sérieusement d’y accueillir des demandeurs d’asile, tous primo-arrivants. Un contrat de bail aurait même déjà été signé entre le propriétaire des lieux et l’organisme chargé d’accueillir les demandeurs d’asile. Vu la taille du bâtiment et de ses dépendances sur l'arrière, l’OLAI prévoirait d'y loger quelque 300 réfugiés. Les denrées alimentaires surveillées de très près Supprimer les obstacles pour les handicapés LUXEMBOURG « L’environnement physique ressemble encore trop souvent à un parcours semé d’obstacles pour les personnes handicapées circulant au Grand-Duché », a souligné jeudi Corinne Cahen, la ministre de la Famille et de l’Intégration. Le projet de loi qu’elle présentait vise à résoudre cette problématique. Le texte doit notamment permettre de mieux planifier le bâti de manière à ce que l’ensemble des constructions existantes et futures soit accessible à tous, indépendamment de l’âge, de la taille ou des capacités physiques ou mentales des utilisateurs.fraude et à la sécurité alimentaire. Il permettra de mieux protéger les consommateurs et de mettre le Luxembourg en conformité avec les normes européennes. Les locaux où sont utilisés des denrées seront également examinés de près et notés « bon », « acceptable » et « à améliorer ». LUXEMBOURG Les travaux de l’échangeur de Dudelange-Burange, le long de l’autoroute A13, n’ont pas fini de faire parler d’eux. Ce vendredi, le projet de loi doit passer entre les mains des députés de la commission parlementaire du Développement durable. En début d’année, le gouvernement avait en effet annoncé que les travaux actuellement en cours pour rendre l’échangeur plus fluide coûteraient bien plus cher que prévu. Initialement, le coût du projet avait été estimé à 38 millions d’euros, mais il a explosé depuis. Pour mener à bien le chantier, il faudra compter 51 millions d’euros. L’un des autres points à En premier lieu, il s’agirait de transférer les 180 demandeurs d’asile installés provisoirement dans l’ancien centre de logopédie afin de pouvoir enfin libérer les locaux et démarrer le chantier du futur lycée pour professions de santé. Ensuite, il y aurait encore suffisamment d’espace pour y loger 120 réfugiés de plus. Plus, éventuellement, des espaces de bureau. Une lettre du ministère des Infrastructures est déjà arrivée sur le bureau des autorités communales expliquant en détail les travaux à réaliser. Charge désormais aux services techniques de la capitale de voir si le projet respecte les règles et à la commune, dirigée par une coalition SDP-CSV depuis les dernières communales, d'accepter le projet. À quelques mois des élections législatives, il risque de créer de nouvelles polémiques. PATRICK THÉRY L’échangeur va passer devant la commission LUXEMBOURG Depuis jeudi, le Luxembourg est un des premiers pays en Europe à avoir autorisé l’usage médicinal du cannabis. La plante ne sera toutefois disponible que dans des conditions très restrictives. Les travaux durent depuis déjà plusieurs mois à Dudelange. l’ordre du jour de la commission mettra les députés aux prises avec le projet de loi concernant la réalisation du pôle d’échange Howald et du réaménagement de la rue des Scillas. Un vaste chantier ! Le cannabis médical entériné Elle ne pourra pas être fumée. Concernant l’approvisionnement, le Grand-Duché se fournira auprès de l’agence du cannabis du Canada. Une évaluation du dispositif est prévue dans deux ans.
VENDREDI 29 JUIN 2018/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 Il avait prétendu avoir été agressé LUXEMBOURG Il avait expliqué, fin 2014, avoir été attaqué par de faux clowns et publié les photos de ses blessures sur Facebook. Jeudi, le jeune homme a écopé de neuf mois de prison avec sursis pour fausse alerte. La confiance s’est stabilisée LUXEMBOURG La confiance des ménages au Luxembourg s’est stabilisée en juin, selon l’indicateur de la Banque centrale du Luxembourg. Les anticipations par rapport à la situation économique générale et à leur situation financière se sont dégradées, pendant que celles sur le chômage et leur capacité d’épargner ont progressé. PUB Davantage de LED pour lutter contre la pollution lumineuse LUXEMBOURG Jeudi, le gouvernement a présenté des mesures pour réduire les éclairages superflus dans le pays, afin de limiter les nuisances. « La pollution lumineuse est un véritable problème pour l’environnement et les hommes », a déclaré le secrétaire d’État au développement durable Claude Turmes (Déi Gréng), en présentant les mesures du gouvernement. La principale mesure annoncée consiste à utiliser davantage de LED pour les éclairages publics. « Cela permet de limiter la pollution tout en faisant des économies d’énergie ». Le coût d’installation serait « plus « Nous avons besoin de lumière pour la sécurité, sans polluer inutilement le ciel », a dit Claude Turmes. ou moins le double d’un éclairage conventionnel, détaille Raymond Seburgers, du service électro-mécanique aux Ponts et Chaussées. Mais les LED durent dix à quinze ans, SOLDES D'ÉTÉ la 3eIIe Rode SHOPPING CENTER SOLDES D’ÉTÉ DIMANCHE 1er JUILLET DE 10HA19H BUFFET AVOLONTÉ Prix parpersonne:14 € Prix parenfantde6à12ans  : 7 € Serviceàpartirde11h au restaurantC-INN BelleEtoile COUPE DE CREMANT OFFERTE alors que les ampoules classiques doivent être changées tous les quatre à cinq ans ». Le flambant neuf Ban de Gasperich sera entièrement équipé par des LED. Il est aussi possible de jouer sur de nombreux autres facteurs. La possibilité d’installer des capteurs sur les sentiers ou trottoirs, afin de n’éclairer qu’en cas de besoin, a été évoquée. JOSEPH GAULIER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :