L'essentiel Luxembourg n°2466 13 jun 2018
L'essentiel Luxembourg n°2466 13 jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2466 de 13 jun 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : les deux ennemis ont fait ami-ami.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 Cinéma MERCREDI 13 JUIN 2018/LESSENTIEL.LU Mon père, ce héros ? Pas exactement... COMÉDIE Dany (François Damiens) a un problème avec son fils. À 15 ans, Sullivan (Matteo Salamone) ne veut plus d’un père qui s’amuse à faire le cador derrière les barreaux. Pour Dany, son « ket » c’est sa vie, pas question de le laisser filer. Il décide donc de s’évader de prison, plus tôt que prévu. Entre cavales, magouilles et petits bonheurs, Dany a tant de choses à lui enseigner. Mais l’apprentissage se fera à son image  : au pied de biche, sans pudeur ni retenue. Un périple fou à travers le globe Et, finalement, là où l’on pouvait craindre le pire, se cache peut-être le meilleur. Le titre du film, « Mon ket », est une expression bruxelloise qui parle de la fierté d’être père. « Mon ket, c’est une manière de dire mon fils, mais avec la fierté d’un père, comme une prolongation de sa propre personne », explique François Damiens, dont c’est le premier film en tant que réalisateur. « Mon ket » De et avec François Damiens. Avec Matteo Salamone. En salle. François Damiens est devant et derrière la caméra pour ce film. COMÉDIE Petit arnaqueur de Mumbai, Aja part vers Paris à la recherche d’un père inconnu. Dans un magasin de meubles suédois, il y tombe amoureux d’une Américaine. Puis se retrouve coincé dans une armoire. Chargé dans un camion en partance pour l’Angleterre, il partage son voyage avec des migrants. Débute alors sa folle odyssée, de Barcelone à Rome, en passant par la Libye. « The extraordinary journey of the Fakir » De Ken Scott. Avec Dhanush, Bérénice Bejo. En salle. Aja (Dhanush) rencontre la belle Nelly Marnay (Bérénice Bejo). La « dream team » des braqueuses est constituée de Sandra Bullock, Cate Blanchett, Rihanna, Mindy Kaling, Braquage glamou COMÉDIE Huit femmes vont prendre la relève dans « Ocean’s 8 », un reboot de la saga qui casse les codes d’un genre très masculin. Plus de dix ans après « Ocean’s 13 », troisième volet des aventures de Danny Ocean (George Clooney) et sa bande qui dévalisaient les casinos sans jamais se départir de leur flegme légendaire. Pour revitaliser la lignée, Warner Bros a contraint Danny, décédé en 2018 dans des circonstances inconnues, à laisser la place à sa sœur cadette, Debbie (Sandra Bullock), qui, tout comme son frère au début de la saga, vient de sortir de prison. Le décor a changé  : on est passé de l’ambiance feutrée des casinos à l’extravagance de New York, qui plus est lors de son principal événement mondain de l’année, le gala du Met, un théâtre somptueux, atout incontestable du film. C’est cette soirée, organisée par la toute-puissante Anna Wintour, rédactrice en chef du magazine « Vogue », qu’a choisie Debbie Ocean pour s’emparer d’un collier Cartier d’une valeur de 150 millions de dollars. Pour y parvenir, elle va monter une équipe de spécialistes, toutes des femmes. Une rareté, même si quelques films se sont déjà aventurés dans cette veine. Mais « Ocean’s 8 » évacue complètement testostérone, noirceur et même dimension dramatique, éléments inhérents au genre et présents dans les trois premiers « Ocean’s ». Pas d’armes, pas d’explosion, pas de violence physique. Pas non plus d’incarnation d’une forme d’opposition, d’une sorte d’ennemi comme pouvait l’être Terry Benedict (Andy Garcia) dans les premiers volets. Seules restent la planification et l’exécution minutieuse du plan. Et quand les précédentes tentatives dépeignaient des bandes de femmes inexpérimentées, maladroites jusqu’à la caricature, « Ocean’s 8 » présente Debbie et ses complices comme une équipe qui n’a rien à envier à celle de Danny Ocean. « Il n’y a jamais eu un ensemble de femmes au top comme celui-là », estime
MERCREDI 13 JUIN 2018/LESSENTIEL.LU Cinéma 23 wkwafina, Sarah Paulson, Anne Hathaway et Helena Bonham Carter. r et féminin le réalisateur, Gary Ross (« Hunger Games »). Le metteur en scène et coscénariste explique qu’il a fallu « trois ou quatre ans » pour que le projet d’un film à gros budget entièrement soutenu par des actrices voie le jour, même avec trois comédiennes oscarisées et la chanteuse Rihanna à l’affiche. « Ocean’s 8 » De Gary Ross. Avec Sandra Bullock, Cate Blanchett, Anne Hathaway, Rihanna. Sortie le 13 juin. La nouvelle équipe de femmes n’a rien à envier à ses illustres prédécesseurs. Ils doivent sauver les raptors AVENTURES Trois ans auparavant, les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains, tandis que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l’île se fait entendre, Owen Grady (Chris Pratt) et Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) s’organisent pour tenter de sauver les dinosaures restants de l’extinction. Owen se fait un véritable devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui éprouve désormais un vrai respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l’île instable au moment où la lave commence à pleuvoir, ils découvrent une Une ville en proie à de mystérieux phénomènes Shinji change de comportement. THRILLER En juin 1976, le vol Tel-Aviv-Paris transporte à son bord 246 passagers, dont une majorité d’Israéliens, et douze membres d’équipage. L’appareil est détourné par quatre terroristes, qui prennent le commandement de l’avion et le détournent vers l’Ouganda, où ils atterrissent à l’aéroport international d’Entebbe. Les terroristes exigent une rançon de 5 millions de dollars pour l’avion et réclament la libération de 53 militants pro-palestiniens. L’État israélien prépare l’« Opération Entebbe », menée par des commandos de Tsahal, pour sauver le plus rapidement possible les otages retenus dans l’avion. « 7 Days in Entebbe » De José Padilha. Avec Daniel Brühl, Rosamund Pike. En salle. Owen Grady (Chris Pratt) va conduire une nouvelle expédition. conspiration pouvant conduire notre planète à un chaos jamais vu depuis la préhistoire. Juan Antonio Bayona est aux manettes de « Jurassic World  : Fallen Kingdom ». Le cinéaste espagnol s’était distingué avec « L’Orphelinat », en 2008. « Jurassic World 2 » De Juan Antonio Bayona. Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall. En salle. SCIENCE-FICTION Alors que Narumi (Masami Nagasawa) et son mari Shinji (Ryuhei Matsuda) traversent une mauvaise passe, Shinji disparaît soudainement pour finalement revenir quelques jours plus tard, complètement transformé. Il semble être devenu un homme différent, tendre et attentionné. Au même moment, une famille est brutalement assassinée et de curieux phénomènes se produisent en ville. Le journaliste Sakurai va mener l’enquête sur cette mystérieuse affaire. « Before We Vanish » De Kiyoshi Kurosawa. Avec Masami Nagasawa, Ryuhei Matsuda. En salle. Les vies de centaines de passagers sont en danger Brigitte Kuhlmann(R. Pike) et Wilfried Böse (D. Brühl) font partie du groupe de terroristes qui ont détourné le vol Tel-Aviv-Paris.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 1L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 2-3L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 4-5L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 6-7L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 8-9L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 10-11L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 12-13L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 14-15L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 16-17L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 18-19L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 20-21L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 22-23L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 24-25L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 26-27L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 28-29L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 30-31L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 32-33L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 34-35L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 36-37L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 38-39L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 40-41L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 42-43L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 44-45L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 46-47L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 48-49L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 50-51L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 52-53L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 54-55L'essentiel Luxembourg numéro 2466 13 jun 2018 Page 56