L'essentiel Luxembourg n°2444 9 mai 2018
L'essentiel Luxembourg n°2444 9 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2444 de 9 mai 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : ses ruches vivent en plein Kirchberg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Tourisme MERCREDI 9 MAI 2018/LESSENTIEL.LU Une vague d’art submerge la vi Bruges et tout le littoral belge se sont mués en labo artistique à ciel ouvert. Une occasion de les découvrir autrement. `Q 2 Actuellement, la côte belge est un véritable laboratoire d’art contemporain à ciel ouvert. La triennale de Bruges propose quinze grandes œuvres intégrées dans l’espace urbain. Au beau milieu de vénérables bâtiments classés au patrimoine mondial de l’Unesco, une baleine en déchets plastique recyclés jaillit de l’eau d’un canal. L’art contemporain a submergé la ville de Bruges pour sa triennale, qui dure jusqu’au 16 septembre. La marée artistique s’étend sur tout le littoral belge, car Beaufort aussi est en pleine triennale. Cette dernière se terminera le 30 septembre. Mais à chaque édition, certaines de ces œuvres monumentales sont conservées. Éparpillées sur le sable, le long des 67 km de côte, elles se modifient au fil des saisons qui passent et des flux et reflux des marées. Ici, des plagistes et leurs enfants observeront au bout d’un brise-lame d’imposants cavaliers de bronze sortant des eaux. Là, ils croiseront lors d’une balade en cuistax sur la digue, onze immenses parallélépipèdes rouges tout froissés. À Bruges, la semaine dernière, les équipes de la triennale étaient sur le pont pour terminer les dernières installations. Sous l’eau, les plongeurs installaient les fixations de la baleine. Les œuvres contemporaines sont désormais en place. Elles ont pour écrin un paysage artistique plus ancien. La cité romantique qu’est Bruges regorge de très beaux bâtiments gothiques et Art déco. Et ses musées abritent de très belles collections de peintures de maîtres primitifs flamands. La ville et ses innombrables canaux invitent à la flânerie. Le visiteur peut parcourir le centre-ville en calèche et en bateau et bien sûr à pied ou à vélo. Dès juillet, un plongeoir sera installé sur une des œuvres semblables à une grosse bulle flottante et il sera possible de se baigner dans le canal. Après toutes ces émotions, le visiteur se détendra en terrasse en dégustant une Brugse Zot, la bière locale. Il goûtera aux pralines et aux gaufres ou tentera le crabe chinois. Cette espèce exotique habite dans les canaux. Des dégustations de ce crabe seront proposées sur la plage de Zeebruges dans le cadre de la triennale. SÉVERINE GOFFIN L’artiste Jaroslaw a ainsi jeté un nouveau pont aux formes acérées au-dessus d’un canal. La tour Infinity, de Peter Van Driessche, elle, semble concurrencer le beffroi de Bruges. Quinze installations comme la baleine, de l’artiste Jan Van Eyck, sont à voir à Bruges. Elle a été réalisée à part Les œuvres se fondent dans le paysage Les visiteurs peuvent entrer dans l’école sur l’eau bâtie à Bruges. L’école sur l’eau de Nlé Kunlé Adeyemi évoque elle une maison de poupées où les visiteurs seraient des figurines. Des visites guidées sont proposées tout au long de la triennale. Au-delà du parcours d’art, de nombreux événements seront organisés. Cette année, la triennale de Beaufort propose 19 nouvelles œuvres réparties entre les neuf communes participantes. Chacun des 18 artistes qui les signent vient d’un pays bordé par la mer. Leurs œuvres questionnent l’impact de l’homme sur la nature, particulièrement visible sur les littoraux à travers le monde. Le parc de sculptures permanentes de la triennale comprend, lui, une vingtaine d’œuvres à découvrir ou redécouvrir. Au gré de sa promenade, le visiteur croisera une grande balle composée d’objets non identifiés et brillants, un bulot géant dans lequel il peut rentrer, une tour de cabines de plage empilées. Toutes ces œuvres ont pour point commun d’être accessibles, et enfants comme adultes aiment jouer avec ou s’y prendre en photo.
MERCREDI 9 MAI 2018/LESSENTIEL.LU le de Bruges de la soupe de plastique qui dérive dans les océans. -PHOTO : VISITBRUGES JAN D’HONDT Le littoral est à découvrir Le littoral belge, c’est 67 km de dunes sauvages et de plages où s’alignent de petites cabines de bain blanches. Visiter la triennale de Beaufort est l’occasion de profiter de tout ce que la côte a à offrir. Sur la digue, les familles se baladent en cuistax, d’étranges vélocipèdes colorés au nombre de sièges variable. Sur le sable, les enfants cherchent encore des coquillages en forme de couteaux pour De quoi faire le plein de douceurs pour les papilles Bruges est un condensé de douceurs pour les papilles, à commencer par le chocolat. Il se décline en coquillages, pralines fourrées, en truffes. Certains maîtres chocolatiers réalisent un travail qui s’apparente à de la haute couture. Une autre douceur incontournable est la gaufre, servie bien chaude et recouverte de sucre ou de crème. La ville compte des spécialités comme les nœuds de Bruges, les Kletskoppen, biscuits d’amande croquants, les dentelles de Bruges à la cannelle, clin d’œil à l’artisanat local… En matière de salé, on profitera de la mer pour déguster des spécialités belges une tomate aux crevettes, des moules avec des frites ou du waterzooi, un bouillon au poisson ou à la viande. La région compte aussi des spécialités comme le lapin mariné et la carbonade, un ragoût de bœuf. Bruges, à l’instar du reste de la Belgique, possède un riche patrimoine brassicole avec des bières telles que la Brugse Zot. Classée au patrimoine mondial les échanger à d’autres enfants contre des fleurs en crépon. La plage permet une foule d’activités comme le cerf-volant, le char à voile ou le kit. En poussant à l’orée des centres urbains, on découvrira de très belles réserves naturelles comme le Zwin avec ses multitudes d’oiseaux. Des pistes cyclables relient les différentes stations balnéaires. Une autre manière de se déplacer facilement est d’emprunter le Kusttram (tram du littoral) qui relie La Panne à Knokke. Les cabines de bain blanches et la digue qui se parcourt en cuistax sont typiques du littoral belge. Les Belges sont maîtres dans l’art des bières et du chocolat. Au Moyen Âge, Bruges était une métropole commerciale importante en Europe. De cette époque, la ville a gardé un patrimoine architectural remarquable qui lui vaut d’être classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Les canaux utilisés à l’époque pour le commerce et le bâti gothique d’origine cohabitent avec quelques jolis bâtiments Art déco. Bruges a gardé son aspect médiéval et ses canaux. Tourisme Flâner dans Bruges à son aise en calèche, bateau, vélo ou à pied Pour flâner le long des nombreux canaux de Bruges, le visiteur a le choix des moyens de transport. Une option romantique qui permet de prendre son temps est le tour en calèche. Les calèches partent du Markt les mercredis. Les cochers, tout apprêtés avec leur chapeau de paille, dispensent des explications tout le long du tour d’une durée de 35 minutes. Attention, en haute saison il y a parfois la file. Un autre incontournable est la balade en bateau. De petits canots sillonnent la ville 19 Commentse rendre à Bruges Depuis Luxembourg-Ville, il faut compter environ 3 h 30 de trajet, en fonction du trafic, pour se rendre à Bruges en voiture. Une autre option est le train. Malheureusement, l'institution qu’est le Luxembourg- Blankenberge Express, et qui s’arrêtait à Bruges, a été supprimée l’an dernier et cette année en raison de travaux sur les rails. Le voyage jusqu’à Bruges nécessitera donc de changer de train à Bruxelles et prendra environ 4 h 30. pour des tours d’une demiheure. Mais il est également possible de rejoindre Damme depuis Bruges en bateau à l'aube ou de visiter un parc d’éoliennes en pleine mer. Bruges est aussi idéale pour se promener à pied ou à vélo. La calèche permet une balade romantique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :