L'essentiel Luxembourg n°2425 11 avr 2018
L'essentiel Luxembourg n°2425 11 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2425 de 11 avr 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : l'A31 paralysée par un colorant blanc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Cinéma MERCREDI 11 AVRIL 2018/LESSENTIEL.LU David Okoye (Dwayne Johnson) doit gérer des animaux devenus des prédateurs géants. L’art de rebondir après une rupture Une nouvelle vie pour Sandra. COMÉDIE Sandra Abbott (Imelda Staunton) découvre que son mari (John Sessions) a une liaison avec sa meilleure amie. Elle se réfugie alors à Londres chez sa sœur aînée, Bif (Celia Imrie). Dans ce milieu populaire qu’elle connaissait peu, Sandra fait tache. Mais la différence est exactement ce qu’il lui fallait. Elle laisse à contrecœur Bif l’entraîner à un cours de danse communautaire où elle va rencontrer ses amis et vivre un nouveau départ. « Finding Your Feet » De Richard Loncraine. Avec Imelda Staunton, Timothy Spall, Celia Imrie. Sortie le 11 avril. Des prédateurs incontrôlables « The Rock » doit sauver la planète, qui est menacée par des prédateurs enragés, dans « Rampage : Big Meets Bigger », inspiré du jeu vidéo. Primatologue de profession, David Okoye (Dwayne Johnson, alias The Rock) a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Rien d'étonnant par conséquent qu’il se soit pris d’affection pour George, un gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Suite à une expérience génétique qui s’avère catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable. Et il n’est pas le seul, puisque d’autres animaux se transforment en prédateurs enragés aux quatre coins du pays, détruisant tout sur leur passage. David Okoye décide alors de travailler d’arrache-pied avec le Dr Kate Caldwell (Naomie Harris), une généticienne, pour mettre au point un antidote. Pourront-ils empêcher à temps la planète d’être ravagée ? ANIMATION Savez-vous ce que font les nains de jardin quand nous avons le dos tourné ? Ils s’amusent et préparent l’arrivée du printemps. Lorsqu’ils se mettent à disparaître mystérieusement un par un, il n’y en a qu’un qui peut voler à leur secours : Sherlock Gnomes. Le célèbre détective, fervent défenseur des nains de jardin, débarque avec son acolyte Watson pour mener l’enquête. Commence alors une « naincroyable » aventure, au cours de laquelle nos héros vont faire des nouvelles rencontres et découvrir la face cachée de leur ville. Après avoir revisité le classique de Shakespeare dans le premier volet intitulé « Gnomeo et Juliette », c’est au héros londonien de l’écrivain « Rampage » s’inspire très librement du célèbre jeu vidéo des années 80. Aux manettes du long métrage, on retrouve Brad Peyton, qui a réalisé des épisodes de la série « Frontier », et des blockbusters « Voyage au centre de la Terre 2 : l’île mystérieuse » (2012) et « San Andreas » (2015). Dans ces deux derniers films, Dwayne Johnson tenait déjà le rôle principal. « J’étais familier avec le jeu vidéo et j’ai trouvé le défi d’en faire une adaptation cinématographique intéressant et unique. Pour moi, c’est un rêve d’enfant qui se réalise car je jouais à Rampage quand j’avais 10 ans », explique « The Rock ». « La grosse différence avec mes autres films en partenariat avec Dwayne Johnson, c’est la présence de trois créatures monstrueuses. Le défi réside dans la création de ces mutants mais aussi dans leur évolution. Car vous allez les voir devenir de plus en plus monstrueux. C’est quelque chose de nouveau pour moi. Cela signifie que nous avons dû planifier le tournage en fonction de l’évolution de chaque créature qui subit de trois à cinq évolutions de taille et de poids », détaille de son côté le réalisateur Brad Peyton. « Rampage : Big Meets Bigger » De Brad Peyton. Avec Dwayne Johnson, Naomie Harris, Malin Åkerman. Sortie le 11 avril. Sherlock va mener l’enquête Le célèbre détective va voler au secours des nains de jardin. Arthur Conan Doyle que ce second volet est consacré. « Sherlock Gnomes » De John Stevenson. Sortie le 11 avril.
MERCREDI 11 AVRIL 2018/LESSENTIEL.LU PUB LCGB A Avec le film « Isle of Dogs », le cinéaste américain nous offre une fable charmante et stylisée, mais également politique. « Isle of Dogs » a été réalisé en stop-motion, une technique artisanale utilisant des marionnettes. Wes Anderson rend hommage au Japon ah « Isle of Dogs » se déroule dans la ville imaginaire de Megasaki, dans un Japon fantasmé et futuriste où les chiens n’ont plus le droit de cité. Face à une épidémie de grippe canine, le maire Kobayashi prend un décret pour les mettre en quarantaine. Séparés de leurs maîtres, retirés aux familles, les chiens sont envoyés en exil sur une île jonchée de déchets et sont menacés à terme d’extinction. Une décision que ne supporte pas Atari, 12 ans, un jeune orphelin ayant des liens familiaux avec le maire. Sans rien demander à personne, il part à la recherche de son fidèle compagnon, Spots. Pour sa seconde incursion dans l’animation après « Fantastic Mr Fox » (2009), Wes Anderson rend hommage au cinéma japonais dans « Isle of Dogs », une fable charmante et très stylisée, où il fait passer un message politique. Cinéma Fete Du 1er mai Du LCGB Remich prèsdelapiscine àpartir de 10h00 Entree +Parking/Navettes GRATUITES Toute la journEe  : Animation pour petits et grands Plus d’informations  : www.lcgb.lu 15 « Isle of Dogs » a été réalisé en stop-motion, technique d’animation en volume utilisée dans « Wallace et Gromit » et « Ma vie de Courgette ». Aux antipodes des effets spéciaux, ce procédé utilisant des marionnettes est très artisanal. Avec cette histoire d’enfance et de solitude, Wes Anderson renoue avec son univers tendre et mélancolique, et se fait politique en évoquant des thèmes comme l’intolérance, la destruction de la planète et les dérives politiques. En février, l’Américain était reparti de la Berlinale avec l’Ours d’argent du meilleur réalisateur. « Isle of Dogs » De Wes Anderson. Avec Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Romain Duris. Sortie 11 avril.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :