L'essentiel Luxembourg n°2420 4 avr 2018
L'essentiel Luxembourg n°2420 4 avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2420 de 4 avr 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : la grève à la SNCF a démarré fort.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Voyage MERCREDI 4 AVRIL 2018/LESSENTIEL.LU La Hollande du côté des tulipes HAARLEM Au printemps, la Hollande-Septentrionale et Haarlem, sa très charmante capitale, sont au paroxysme de leur beauté. Oubliez le fameux quartier de New York, Haarlem, la capitale de la Hollande-Septentrionale, est une charmante ville à 20 kilomètres d’Amsterdam. Elle peut servir de camp de base pour visiter la région mais vaut largement le détour en elle-même. Photogénique, elle est un condensé d’images de cartes postales des Pays-Bas. Les canaux sinueux de la rivière Spaarne serpentent entre les maisons à pignons et les rues pavées. Le centre historique, avec son marché et sa cathédrale gothique, compte un millier de bâtiments protégés. En explorant cette petite ville, le visiteur tombera sur des hospices construits autour de cours verdoyantes. Il ira voir les portraits d’anciens habitants au musée Frank Hals, réalisés par ce maître flamand. Haarlem est entourée de ports de plaisance et remplies de jolies boutiques, de restaurants et de cafés. Mais ce qui fait son charme, c’est également la culture des tulipes, qui lui a valu l’appellation de « Ville des fleurs ». Le 21 avril, le visiteur assistera à un défilé floral coloré quand passera à Haarlem un corso fleuri composé d’une cinquantaine de chars et voitures luxurieusement décorés. Celui-ci fait un circuit de 42 kilomètres depuis Noordwijk. Et il passe par le Keukenhof, un immense et magnifique jardin de fleurs à bulbe, incontournable pour qui passe dans la région. Autour d’Haarlem, une succession d’étendues de tulipes, de polders et de dunes qui raviront les amoureux de la nature et les amateurs de vélo qui enfourcheront leur bicyclette pour aller à la plage. Ce cadre naturel est émaillé de moulins à vent, typiques des Pays-Bas, notamment dans la région de Zaanse Schans. Et parce que le grand air, ça creuse, les visiteurs dégusteront des produits de la mer et feront un tour à Edam pour faire le plein de fromages. Et ils ne manqueront pas de goûter des bières locales comme, par exemple, la Jopen dans une église à Haarlem. SÉVERINE GOFFIN Des fleurs à voir par millions Un océan de tulipes et autres fleurs à bulbe, aux teintes rouges, roses, jaunes, violettes… Le Keukenhof est un des parcs floraux les plus connus et plus grands au monde. À l’origine, il avait été conçu comme jardin d’ornement pour le château de Keukenhof. Il n’est ouvert que durant une brève période, pendant la floraison, chaque année et refermera ses portes le 13 mai. Au Keukenhof, 7 millions de fleurs sont réparties dans les divers jardins et à travers quatre pavillons. Viennent s’y promener, À quelque 20 km d’Amsterdam, Haarlem est une charmante ville médiévale où les canaux de la rivière Spaar dans une atmosphère romantique, près de 800 000 visiteurs. Depuis le Keukenhof, on peut sillonner en bateau des canaux à travers des champs de tulipes. Le parc est ouvert tous les jours de 8 h à 19 h 30. La caisse ferme à 18h. Le visiteur déguste la Jopen dans l’église où elle est produite. Une bière brassée dans une église Une lumière colorée se reflète sur le cuivre rutilant des cuves, nous sommes à la Jopenkerk. La bière d'Haarlem est brassée dans une église historique dans le centre-ville. Le visiteur pourra déguster la Jopen en observant le processus de fabrication, mais aussi profiter du café et du restaurant. La Jopen se décline en de multiples versions : blonde, blanche, brune, ambrée… La brasserie produit également des bières de saison.
MERCREDI 4 AVRIL 2018/LESSENTIEL.LU Voyage 15 et des dunes e serpentent entre les maisons à pignons et les ruelles pavées. PHOTOS : NBTC Une cuisine simple et généreuse Les Pays-Bas restent le plus gros exportateur de fromage. En Hollande-Septentrionale, les amateurs se rendront au marché au fromage dans la bourgade d’Edam. Avec la proximité des côtes, on en profitera pour déguster les produits de la mer : crevettes, huîtres, anguilles, flétans, et bien sûr, les maatje, harengs salés, pêchés entre mimai et mi-juillet. La cuisine hollandaise est simple et généreuse avec des plats rustiques comme la potée ou la soupe. En termes de douceurs, on essayera les pannekoeken et les poffertjes, deux types de crêpes. Les moules de Hollande sont à déguster entre juillet et mars. Se balader dans une mer de dunes Avec la mer du Nord à deux pas d’Haarlem, il y a moyen de faire de belles balades à pied et à vélo à travers les dunes sauvages. Les plages de Bloemendaal sont ainsi facilement accessibles. Beaucoup plus au nord de la région, le Parc national des dunes de Texel, avec son île et ses oiseaux, est lui aussi magnifique. Les moulins traditionnels parsèment le paysage Quoi de plus typique dans la région que la silhouette d’un moulin à vent qui se découpe à l’horizon ? Dans les environs du Zaanse Schans, des centaines de moulins à vent ont été construits au XVII e siècle. Certaines de ces très jolies constructions sont encore existantes. Le Parc national de Texel ravira les grands amoureux de la nature. La peinture hollandaise du XVII e siècle, dit « le siècle d’or », compte de grands noms tels que Rembrandt, Vermeer, mais aussi le portraitiste Frank Hals. Une importante collection de ses œuvres est à voir à Haarlem, au musée Frank Hals, installé dans un ancien hospice. Dans le village de Zaanse Schans, qui abrite des maisons traditionnelles de couleur verte, des docks, une fonderie, une fromagerie, une ferme laitière et une épicerie rétro, les visiteurs auront une impression de la vie de l’époque. Haarlem possède également un très beau moulin à visiter, Les peintres du « siècle d’or » Comment s’y rendre ? Il est possible de faire le trajet entre Luxembourg-Ville et Amsterdam en empruntant un vol direct depuis le Findel ou en prenant le train à la gare de Luxembourg. Cette seconde option prendra 6 h 30. Le train entre Amsterdam-Centraal et Haarlem prend quinze minutes. En voiture, le trajet durera entre quatre et cinq heures selon l’itinéraire et les conditions du trafic. Sur place, le réseau de trains est dense, mais on peut, pour plus de flexibilité, louer une voiture. le Molen de Adriaan. Il offre ainsi depuis sa plateforme une très belle vue sur la rivière et les toits de la ville. À noter que ce moulin à vent est une réplique, l’original ayant été la proie des flammes. De nombreux moulins à vent ainsi que de jolies maisons sont à voir dans la région du Zaanse Schans.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :