L'essentiel Luxembourg n°2415 27 mar 2018
L'essentiel Luxembourg n°2415 27 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2415 de 27 mar 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : ambiance tendue avec la Russie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Monde MARDI 27 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Vite lu L’Indonésie secouée JAKARTA Un séisme de magnitude 6,4 a été enregistré hier au large de l’archipel indonésien des Moluques, déclenchant une alerte autsunami rapidement levée sans faire de dégâts. La Chine lance un appel PÉKIN La Chine a appelé hier les États-Unis à cesser « l’intimidation en matière économique », après des jours de tensions ayant avivé le spectre d’une guerre commerciale. Maputo est en deuil MAPUTO Au moins 23 personnes ont été tuées et une trentaine blessées dimanche dans la capitale mozambicaine, Maputo, par un véhicule qui a percuté une foule qui participait à une fête. Le Drian à Jérusalem JÉRUSALEM Le ministre français des Affaires étrangères, Jean- Yves Le Drian, s’est rendu sur une colline surplombant le mur de séparation entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée. Un plébiscite assuré pour le président égyptien Al-Sissi Les Égyptiens ont commencé à voter hier pour la présidentielle, où l’homme fort du pays, Abdel Fattah al-Sissi, est favori. Les bureaux de vote ont ouvert hier en Égypte pour un scrutin présidentiel de trois jours sans suspense, à l’issue duquel Abdel Fattah al-Sissi est assuré de décrocher un second mandat. Au sein d'une école du quartier cairote d’Héliopolis placée sous haute sécurité, le président Sissi a été parmi les premiers à voter hier matin. Dans un pays confronté à des attaques jihadistes depuis 2013 et où l’EI a promis de s’en prendre à des lieux liés aux élections, les opérations de vote sont placées sous haute surveillance. Des véhicules Benjamin Netanyahu interrogé Benjamin Netanyahu est invité à s’expliquer dans une affaire. DOUMA Le régime syrien est proche de parachever sa reconquête du dernier fief rebelle aux portes de Damas après l’évacuation sans précédent de milliers de combattants, même si le sort d’une troisième et ultime poche insurgée fait toujours l’objet de JÉRUSALEM Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a à nouveau été interrogé hier par les policiers dans l’une des enquêtes pour corruption présumée. M. Netanyahu est entendu comme suspect dans l’affaire dite « Bezeq », du nom du plus important groupe israélien de télécommunications, et doit être confronté aux informations fournies aux enquêteurs par un témoin clé, Nir Hefetz, l’un de ses hommes de confiance. L’épouse de M. Netanyahu, Sara, un de ses fils, Yair, ainsi que le principal actionnaire de Bezeq, Shaul Elovitch, doivent aussi être interrogés. Le régime syrien parle de victoire négociations. Après avoir écrasé sous un déluge de feu la Ghouta dans le cadre d’une offensive qui a permis au régime de reconquérir plus de 90% des territoires insurgés, le pouvoir de Bachar al-Assad a imposé des accords parrainés par son allié russe. Abdel Fattah al-Sissi est certain de décrocher un second mandat. blindés étaient stationnés dans plusieurs points du Caire. Samedi, deux policiers ont été tués dans un attentat à Alexandrie, deuxième ville du Des missiles touchent Riyad SANAA Les rebelles Houthis au Yémen, soutenus par l’Iran, ont fait une démonstration de force hier dans la capitale Sanaa qu’ils contrôlent pour marquer le troisième anniversaire de l’« agression » saoudienne, peu après avoir tiré des missiles sur l’Arabie saoudite. Les sept missiles ont été interceptés, mais la chute de débris a fait un mort et deux blessés à Riyad. Les forces du régime avancent dans les bastions rebelles. pays. Quelque 60 millions d’électeurs, sur près de 100 millions d’habitants du pays le plus peuplé du monde arabe, sont appelés à voter BRASILIA Le minibus de l’exprésident brésilien Luiz Inácio Lula da Silva, en campagne pour la présidentielle, a été attaqué hier à coups d’œufs et de pierres dans le sud du pays, selon son équipe de campagne. Des manifestants ont également lancé des œufs depuis un immeuble voisin en direction de l’ex-président (2003- 2010) alors qu’il prononçait une allocution sur une estrade lundi, mardi et mercredi. Les résultats officiels seront proclamés le 2 avril. Les Égyptiens auront le choix entre M. Sissi, 63 ans, archi-favori, et Moussa Mostafa Moussa, son unique concurrent, mais aussi un partisan du président. Après que tous les autres candidats potentiels ont été écartés, emprisonnés ou découragés, M. Mostafa Moussa s’est lancé dans la course pour éviter au président une situation de plébiscite, tout en se défendant d’être une « marionnette » au service de M. Sissi. Chef du minuscule parti libéral Al-Ghad, il a peu de chances de récolter un nombre significatif de voix. En 2014, M. Sissi faisait déjà face à un seul adversaire : Hamdeen Sabbahi, figure connue de la gauche. Il l’avait emporté par 96,9% des voix. Une campagne très difficile pour Lula Le minibus de Lula a été visé par des manifestants en colère. dans la ville de São Miguel do Oeste, selon des images diffusées par son équipe sur les réseaux sociaux. « J’espère que la police va entrer dans cette maison, arrêter cette canaille et lui donner une correction », a lancé Lula, 72 ans, alors que son service de sécurité le protégeait avec des parapluies. Des manifestants avaient auparavant tenté de s’opposer à l’entrée de Lula dans la ville.
n www.post.lu 8002 8004 * Voir conditions sur www.post.lu LA TV GRATUITE SUR TOUS LES PACKS + INTERNET TÉLÉ TÉL. FIXE + * POST LUXEMBOURG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :