L'essentiel Luxembourg n°2406 14 mar 2018
L'essentiel Luxembourg n°2406 14 mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2406 de 14 mar 2018

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : le pays vu par un oeil venu d'ailleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MERCREDI 14 MARS 2018/LESSENTIEL.LU Vite lu Reding pour le Centre LUXEMBOURG Viviane Reding, eurodéputée CSV, sera candidate aux législatives dans la circonscription électorale du Centre, la même que celle du chef de fraction du parti, Claude Wiseler, qui en a informé RTL. Le parti doit encore valider la candidature. Ouvertures plus souples LUXEMBOURG Le DP s’est prononcé hier en faveur d’une plus grande souplesse d’ouverture des magasins. Selon le parti, ils devraient pouvoir s’aligner sur les horaires des stations-services et ainsi ouvrir les dimanches quand ils le souhaitent. Microplastique en débat LUXEMBOURG Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, se dit favorable à une interdiction de l’utilisation des microplastiques dans les produits cosmétiques. Mais elle estime que cette interdiction serait plus judicieuse au niveau européen. « L’America first » vivement critiqué LUXEMBOURG Dans son discours de politique étrangère et européenne devant les députés hier, le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a critiqué la politique des États-Unis de mise en place de taxes douanières sur les importations de produits européens tels que l’acier. Des salariés de Sermelux ne sont toujours pas indemnisés KEHLEN Quatre mois après la faillite, certains salariés attendent toujours d'être payés pour des problèmes administratifs. Des anciens salariés de Sermelux commencent à trouver le temps long, quatre mois après la faillite de l’entreprise. « Nous n’avons toujours pas été indemnisés du licenciement », déplore l’un d’entre eux, contacté par « L’essentiel ». « Les acteurs du dossier semblent se renvoyer la balle », explique-t-il. Le ministère du Travail confirme le retard dans la procédure. « Nous avons eu quelques péripéties administratives, reconnaît un porte-parole. Tout cela est notamment lié au LUXEMBOURG Un des braqueurs de G4S est actuellement considéré en fuite, a indiqué la police hier. Condamné à 22 ans de prison en appel en février 2017, Cihan Guzel avait participé à l'assaut contre le siège de la société de sécurité le 3 avril 2013. Libre au moment du procès, l'homme « aurait dû se mettre en contact avec les autorités afin que soit déterminée une date d'incarcération », Déclarée en faillite en novembre, Sermelux a été reprise par D Metal. Un braqueur de G4S en cavale Cihan Guzel est recherché. a indiqué le porte-parole du parquet. Chose que Cihan Guzel n'a jamais faite. Le fugitif, âgé de 33 ans, a récemment été vu en Belgique, précise la police. Un mandat d'arrêt européen a été émis contre lui. Deux de ses complices, aussi condamnés à 22 ans de prison, sont en détention au Luxembourg. Les peines sont définitives, les pourvois en cassation ayant été rejetés. La médiation santé est sollicitée 40% des dossiers ouverts ont concerné le secteur hospitalier. LUXEMBOURG La ministre de la Santé s’est dite très satisfaite du Service national d’information et de médiation dans le domaine de la santé. Depuis le lancement du service en mai 2015, plus de 320 dossiers de médiation et plainte ont été ouverts. La majorité relève du secteur hospitalier (40%). L’activité extra-hospitalière représente 35% des dossiers, dont une part importante concerne des soins dentaires. Enfin, les demandes concernent d’autres secteurs, comme les labos, la kinésithérapie… transfert d’entreprise, cela a compliqué les choses, tous les salariés ne se retrouvant pas dans le même cas de figure ». L’entreprise D Metal a en effet repris le site après la faillite, en conservant certains des salariés de l'ancienne entreprise. Au total, une soixantaine de personnes étaient concernées par un dossier de remboursement, d’après le ministère du Travail. Parmi elles, « seule une poignée n’a toujours pas reçu de versement », reprend le porte-parole, qui n’a pu donner de chiffres précis. D’après lui, la situation sera réglée « cette semaine ou en début de semaine prochaine ». Jean-Luc de Matteis, secrétaire central du syndicat bâtiment de l’OGBL, explique aussi qu’il y a eu des « problèmes d’interprétation avec la loi » entre les différents acteurs (ministère, Adem, entreprise). De manière générale, le syndicat regrette qu’au Luxembourg « la procédure sur les faillites ne soit pas homogène, ce qui complique à chaque fois les choses », explique un porteparole. JOSEPH GAULIER Knauf Insulation veut implanter une fabrique de laine de roche. Le cas Knauf est loin d’être réglé LUXEMBOURG Les dépenses pour les investissements d’infrastructures pour personnes âgées (maisons de soins, centres intégrés, centres psychogériatriques et services) pour 2018 à 2021 auraient dû être de 125 millions d’euros. Mais LUXEMBOURG Interpellé par le député ADR Fernand Kartheiser sur le cas de l’entreprise Knauf qui souhaite implanter une fabrique de laine de roche dans la zone Gadderscheier près de Differdange et Sanem, le ministre de l’Économie rappelle que pour l’instant les études se poursuivent. L’évaluation des incidences sur l’environnement est ainsi en cours. Et d’autres démarches doivent être faites. L’investissement de 100 millions d’euros prévoit l’embauche de 100 personnes. 70 millions pour les personnes âgées après des pénalités de retard, cette somme est passée à 70 millions. Elle devra permettre la création de 560 lits supplémentaires, plus 201 lits pour la maison de soins à Bascharage, qui sera financée par le biais d’un autre fonds.
Luxembourg Chaque taxi est libre de pratiquer ses tarifs. Un changement opéré il y a deux ans. Premier bilan de la réforme des taxis LUXEMBOURG Il y a deux ans, la réforme des taxis entrait en vigueur. L’occasion de faire le bilan avec les clients et les chauffeurs de taxi. Un coût par élève de 19 500 euros LUXEMBOURG Le Luxembourg se distingue par les moyens consacrés à l’éducation, a confirmé hier le Statec. Pour l’année 2015/2016, un élève du fondamental a coûté 19 593 euros, un élève du secondaire, 19 855, En 2016/2017, le public affichait 101 524 élèves. et un élève du secondaire technique, 19 728. Le budget de l’enseignement public a passé la barre des 2 milliards d'euros en 2016 et a gonflé encore à 2,2 milliards l’an passé. Selon le Statec, les moyens consacrés à l’éducation pourraient notamment avoir un effet positif sur le décrochage, dont le taux est passé à 12,4% en 2015/2016 contre 14,9% dix ans plus tôt. 5 Depuis deux ans, chaque client peut décider quel taxi il souhaite emprunter sans se soucier de leur ordre dans la file d’attente. C’est l’un des points de la réforme qui a sans doute provoqué le plus de crispations entre chauffeurs de compagnies concurrentes, mais aussi entre clients et chauffeurs. Cela, c’était au début. « Il faut bien l’accepter. La dernière fois, j’ai croisé un chauffeur qu’un client avait choisi à ma place alors que j'étais en tête de file et le collègue s’est excusé », témoigne ce chauffeur, sous couvert d’anonymat. Éric est un utilisateur « occasionnel » et il préfère réserver son taxi à l’avance. « Quand le taxi est réservé, il n’y a jamais de surprise au niveau des tarifs. Ce n’est pas le cas autrement », regrette-t-il. Estelle, quant à elle, était hier au Luxembourg « pour affaires ». « J’arrive de Paris, je n’ai pas le temps de me soucier des prix. Je constate qu’on n’a pas besoin d’attendre de longues minutes pour un taxi. C’est vraiment appréciable », témoigne-t-elle. Aujourd’hui, le ministre des Infrastructures rencontrera les représentants des compagnies de taxi. Il devrait proposer des adaptations. PATRICK THÉRY Un incendie chez Goodyear COLMAR-BERG Deux ouvriers de l’usine du fabricant de pneumatiques Goodyear à Colmar-Berg ont dû être transportés à l’hôpital hier après-midi pour des contrôles. D’autres ont aussi été vus par le médecin de l’entreprise. En cause, un incendie qui s’est déclaré vers 14 h 45 depuis l’isolation d’un four. Une partie des effectifs a dû être évacuée du site pendant l’intervention des secours. moins sucré, frais. pétillant. léger. trivella lavariantepétillanteetlégèredel’original 40%desucresenmoins* avecdesingrédientsd’originenaturelle *queRivellaRouge.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 1L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 2-3L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 4-5L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 6-7L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 8-9L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 10-11L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 12-13L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 14-15L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 16-17L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 18-19L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 20-21L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 22-23L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 24-25L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 26-27L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 28-29L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 30-31L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 32-33L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 34-35L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 36-37L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 38-39L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 40-41L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 42-43L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 44-45L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 46-47L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 48-49L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 50-51L'essentiel Luxembourg numéro 2406 14 mar 2018 Page 52